Didier Dubicki Fondateur et gérant du web Automobiles Coupés et Cabriolets
habillage
banniere_haut

Didier Dubicki Fondateur et gérant du web Automobiles Coupés et Cabriolets

Par Joseph Gicquel
Publié le Mis à jour le

Le cabriolet, le coupé ou la voiture racée et sportive représentent des produits bien à part, objets de plaisir et d’un désir souvent personnel. Corollaire, peu de distributeurs se spécialisent sur ce marché. Qui achète ces véhicules ? A quelles motivations répondent-ils ? Radioscopie de ces achats et des acheteurs par la voix d’un marchand d’occasions qui a créé son activité ex nihilo, en misant sur le vecteur Internet.

                                                                                                          

Pourquoi vous êtes-vous lancés dans la distribution exclusive de cabriolets et coupés d’occasion ?

Comment s’est déroulée l’année 2005 ?
Notre démarche a répondu à un double phénomène. D’abord, nous sommes des passionnés de voitures de sport, coupés et cabriolets. Quand nous avons observé que de plus en plus de personnes s’intéressaient à nos voitures personnelles et nous demandaient de leur trouver des modèles équivalents, nous avons décidé de passer à l’action et d’ouvrir notre société ! Ensuite, nous avons cherché comment dynamiser notre activité. Les coupés et cabriolets sont un marché de niche qui ne peut que vivoter localement. Internet est l’outil idéal pour l’étendre. Nous nous sommes donc doté immédiatement d’un site Internet. Nous avons vu juste. Nous avons ouvert le 1er janvier 2005. Toute l’année a été bonne ; les ventes ont été régulières même pendant  la période hivernale, et 90 % de nos clients connaissent nos offres par notre web.

 

Vous parlez d’Internet. Justement, quel en est l’impact sur vos ventes ? Modifie-t-il l’approche des acheteurs ?
Oui, je pense que l’évolution d’Internet est pour beaucoup dans notre succès. Beaucoup de ces acheteurs pour ne pas dire tous sont des adeptes réguliers de l’Internet. Ils fréquentent assidûment le réseau voire y sont connectés en permanence. Ils s’en servent pour leur propre travail ou leurs affaires personnelles. Ils l’utilisent de la même façon pour rechercher le véhicule de leurs rêves et ils n’ont pas peur de faire 1000 km jusqu’en Alsace pour venir le chercher. La plupart des acheteurs tiennent à voir leur acquisition avant de finaliser la transaction mais quelques-uns, environ 10 %, trop contents de trouver la perle rare, ont payé en partie leur achat avant de venir le chercher pour le préserver. Il faut, dans ce cas, être impeccable dans les offres, afficher et décrire sur le Net un véhicule strictement conforme à son état. Si un détail, un mini-défaut que nous ne pouvons résoudre demeurent, nous les mentionnons dans l’acte de vente afin que le client en tienne compte et n’ait aucune surprise quand il vient sur place.
Cela dit, la pratique et la mode de l’Internet ont un effet négatif. Comme dans nombre de secteurs de la consommation et c’est général dans l’automobile, les clients cherchent les prix les plus bas, font des comparaisons avec d’autres modèles qu’ils ont vus sur d’autres sites, discutent, négocient pied à pied. Le métier est plus difficile pour nous et les marges sont plus serrées. Le prix moyen de nos modèles se situe aux alentours de 15 000 euros.

 

Qui sont les acheteurs de cabriolets et coupés ou voitures de sport ? Quelles sont leurs motivations ?
Sans surprise, ce sont des hommes à 97 %, et nous le regrettons. Nous aimerions voir plus de femmes s'intéresser aux belles voitures. Nous vendons beaucoup à des chefs d’entreprise pour lesquels le cabriolet ou le coupé est une marque du statut social ou de la réussite. Il arrive souvent que des hommes achètent des voitures pour leur femme, avec leur accord ou parfois comme cadeau ! Nous comptons des jeunes  de 21 et 35 ans qui veulent troquer leurs petits diesels contre un véhicule plaisir.

Contrairement aux apparences, les acheteurs de ce type de véhicules ne sont pas particulièrement fortunés ou dépensiers. Ils veulent des voitures à sensations, pas forcement puissantes, mais où le plaisir de conduire et l’émotion se conjuguent au respect des règles du Code de la route. Parmi les véhicules les plus recherchés, citons les Lotus Elise, Opel Speedster, Renault Sport Spider, Catheram… Mais, au-delà des critères plaisir, ces achats font l’objet d’une démarche très réfléchie que les gens étrangers au monde du coupé et de cabriolet ne perçoivent pas forcément. En effet, ces véhicules spéciaux décotent moins vite et moins fortement que les tout venant. La perte est en conséquence moindre à la revente. Certains de nos clients nous avouent avoir revendu leur bien au même prix que celui auquel nous le leur avions vendu un an avant voire plus ! Les équipements, aussi, pèsent à la revente. La climatisation est devenue un atout. La couleur joue aussi. Le rouge, le noir, le jaune trouvent facilement acheteur. Le blanc et le vert, si elles ne sont pas les couleurs historiques du produit, sont difficiles à céder. Le cuir est aussi très important. A l’inverse, certains modèles sont aujourd’hui invendables : les véhicules trop puissants, qui consomment trop et sans sensations sont devenus des pièges à points du permis de conduire !
Quant aux CC, les coupés-cabriolets et leur toit en dur rétractable, c’est vrai qu’ils connaissent une vogue en neuf. Nous estimons que ce ne sont pas des produits concurrents des cabriolets et coupés “purs” mais des produits autres ou supplémentaires. Ce sont des dérivés de modèles existants. Nous sommes, nous, des passionnés des véhicules pour lesquels tout a été conçu pour eux, des objets à part entière, presque des pièces uniques !
 Web : www.a-c-c.fr

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
sola.anthony310 Le 18/03/2016 - 15:41
un achat en cours avec cette société qui traite avec franchise et le souci du client satisfait. l esprit vendeur passionné par les automobiles vendues est senti même au travers de mail ou au téléphone. je prends livraison d ici qq semaine je m en réjouis déjà. (Honda s2000) c est à 500 km de la maison ... une paille !??
Voir tous les commentaires (1)