Dieselgate. Une action de groupe lancée contre Volkswagen en France
habillage
banniere_haut

Dieselgate. Une action de groupe lancée contre Volkswagen en France

Depuis le scandale du Dieselgate dévoilé en 2015, Volkswagen est régulièrement poursuivi devant la justice européenne et dans le monde. Mais jusqu'ici, la France n'avait pas lancé d'action. C'est désormais chose faite, par l'intermédiaire de l'association de défense des consommateurs CLCV.

Par Benjamin Defay
Publié le

Une action française est lancée contre Volkswagen par l'association de défense des consommateurs CLCV.

Martin Meiners

Depuis 2015 et la révélation de l'affaire du "Dieselgate", Volkswagen est régulièrement appelé à la barre. Le constructeur automobile est cité dans plusieurs affaires en Europe et dans le monde, certains clients demandant réparation pour le préjudice subi. Cette fois, c'est en France que le constructeur est assigné en justice par le biais d'une association de défense des consommateurs.
 

Une initiative française inédite

La CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) a lancé, pour la première fois, une procédure 100% française. Cette démarche de groupe est possible depuis 2014 grâce à la loi Hamon. Une première audience s'est tenue jeudi 12 novembre 2020 au Tribunal de grande instance de Soissons (Aisne), département où est situé le siège social français du constructeur. A l'issue du résultat de ce procès, s'il leur est favorable, les victimes pourront ensuite demander une indemnisation.

A LIRE. Dieselgate : Volkswagen propose 830 millions d'euros aux clients allemands

De nombreuses actions ont été couronnées de succès à l'international, comme aux Etats-Unis où Volkswagen a versé 10 milliards de dollars d'indemnisation à 480 000 clients. En Allemagne, une association de consommateur a fait plier le constructeur, lui faisant verser plus de 830 millions d'euros. Mais aucune action concrète n'avait été lancée pour le moment en France. Le seul moyen pour les clients français de recevoir une éventuelle indemnisation était de rejoindre l'action européenne de la Diesel Emission Justice, un collectif néerlandais créé en 2019 et accessible depuis le début de l'année 2020 aux propriétaires français.
 

Près d'un million de véhicules touchés en France

L'affaire du Dieselgate, révélée en plein Salon de Francfort en 2015, touche 11 millions de véhicules diesel produits entre 2008 et 2015. En France, cela concernerait entre 900 000 et 1 000 000 de véhicules. Le groupe Volkswagen avait équipé plusieurs modèles de ses différentes marques d'un logiciel qui truquait les émissions polluantes rejetées lors des tests d'homologation. Ainsi, les véhicules étaient dits "propres" et homologués aux normes Euro 5 ou 6, malgré des rejets jusqu'à 40 fois supérieurs à la norme en conditions réelles.

A LIRE. Mercedes assigné en justice dans l'affaire du Dieselgate

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
jeloag Le 17/11/2020 - 20:05
Ce que vous dites est insensé, les progrès faits sur les diesels ont mené à des résultats meilleurs que les moteurs à essence, révisez vos connaissances. Un diesel consomme facilement 2l de moins/100km qu'une essence, les gros rouleurs ne peuvent pas se permettre de s'en passer. Que dire alors des engins de chantier, des navires de plaisance, des poids lourds. Quant aux voitures électriques, tout le monde n'est pas prêt à mettre 10000€ de plus pour s'en payer une surtout si on regarde son autonomie qui est ridicule, et ce n'est pas l'aide de l'état qui va changer les choses Que VW (comme d'autres constructeurs) ait fait une erreur en trompant son monde est une chose, tuer une industrie en est une autre.
Le Realiste Le 17/11/2020 - 10:35
Déjà fallait pas acheter de mazout..on savait depuis longtemps que c'était écologiquement une hérésie ......dommage que toutes ces actions n'aient pas achevées la vente de mazout par VW mais le vent à tourné et c'est le chant du signe pour ce néfaste carburant......Pas grave pour VW qiu va répercuter le montant des amendes sur la vente de ses véhicules et autres services et pièces détachés........il faudrait que les clients VW boycottent à l'avenir cette marque pour vraiment la pénaliser......
Voir tous les commentaires (3)