Dieselgate. Volkswagen condamné à indemniser 63 000 clients italiens

voir les photos
volkswagen dieselgate tribunal
En France, une seule cliente a obtenu des indemnités, et VW s'est pourvu en cassation pour contester cette décision. Mais de nombreuses actions en justice sont en cours.

L'étau se resserre pour Volkswagen France. Après l'Allemagne, un autre grand pays voisin européen vient de condamner le constructeur à verser des indemnités à des milliers de propriétaires dans le cadre du dieselgate. 63 000 Italiens vont ainsi recevoir 3 300 €, plus des intérêts.

Pour l’heure, en France, une seule cliente de Volkswagen a réussi à obtenir une indemnisation dans le cadre du dieselgate. Et encore, l’affaire n’est pas tout à fait terminée, le constructeur s’étant pourvu en cassation. Mais de l’autre côté des Alpes, en Italie, les choses bougent bien plus vite. L’association de consommateurs AltroConsumo se félicite d’une grande victoire en justice. Le tribunal de Venise a contraint Volkswagen à verser 3 300 €, plus les intérêts courus ces dernières années, à 63 000 propriétaires de modèles du groupe. Il a jugé qu’ils avaient été trompés en achetant une voiture moins écologique qu’ils ne le pensaient. Des acheteurs d’Audi, de Seat et de Skoda figurent aussi dans le lot. Au total, la facture dépasse ainsi les 200 millions d’euros, sans même inclure le remboursement des frais juridiques et des dépenses engagées par l’association pour ses communications dans les médias.

Vers une décision similaire en France ?

volkswagen dieselgate tribunal
En France, une seule cliente a obtenu des indemnités, et VW s'est pourvu en cassation pour contester cette décision. Mais de nombreuses actions en justice sont en cours.

Ce montant pourrait encore augmenter de manière importante. AltroConsumo indique réfléchir avec ses avocats à des initiatives qui permettraient d’indemniser ceux qui n’ont pas adhéré à son action collective. Mais cette décision de la justice italienne va aussi mettre du baume au cœur chez ceux qui poursuivent le constructeur allemand en France. À commencer par maître Charles Constantin-Vallet, l’avocat défenseur de la propriétaire de Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 140 qui a récemment obtenu gain de cause auprès du tribunal de Pau (64). Pour lui, cette procédure devait avant tout servir à faire jurisprudence. Dans la foulée, il avait ainsi lancé une action collective conjointe avec son confrère maître Christophe Lèguevaques, en plus de l'action de groupe qu’il porte avec l’association Consommation Logement et Cadre de Vie. Il nous avait alors indiqué être confiant quant aux chances de réussite de ces diverses démarches, en s’appuyant notamment sur l’exemple d’autres pays européens, dont l’Italie.

À LIRE. Tout savoir sur l'affaire du Dieselgate

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
bricolo1000

Bonjour Admettons que l'acheteur initial touche 3000€. Depuis le temps, nombre de ces véhicules ont été vendus en occasions. L'échelle de cotation est donc faussée. Comment les acheteurs d'occasion seront-ils indemnisés ?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Volkswagen