Vous êtes ici :

Dodge Viper ACR : 654 chevaux pour la piste... et la route

voir les photos
Avec son package aérodynamique extravagant et son V10 de 654 chevaux, la Dodge Viper ACR va tenter de séduire les fans de sensations fortes.
Avec son package aérodynamique extravagant et son V10 de 654 chevaux, la Dodge Viper ACR va tenter de séduire les fans de sensations fortes.

La nouvelle Dodge Viper ACR est la Viper la plus puissante jamais commercialisée. Elle crache en effet 654 chevaux de son V10 8.4 litres atmosphérique. Avec son pack aérodynamique extrême, elle est dédiée à un usage sur piste, même si elle reste homologuée pour la route.

C’est la troisième fois depuis 1999 que la Dodge Viper est déclinée en version ACR (American Club Racer) et, à chaque fois, la barre est montée de plus en plus haut. Version totalement dévergondée et au look extrême de la Viper, elle crache cette fois pas moins de 654 chevaux de son V10 8.4 litres atmosphérique, pour un couple de 813 Nm.

Dotée d’un package aérodynamique complet, d’un châssis très travaillé et de pneumatiques « compétition », elle est essentiellement destinée à la chasse au temps sur le tour sur piste.



Mais avec un avantage de taille sur certaines concurrentes : elle reste autorisée sur les routes ouvertes classiques. Pratique pour les transferts de la maison vers le circuit.


Une tonne d’appui

Avec son Extreme Aero Package composé entre autres d’extensions détachables sur le pare-chocs avant, d’un capot avec volets amovibles, d’un diffuseur arrière en fibre de carbone et d’une gigantesque aileron ajustable à double étage, la Dodge Viper ACR génère pas moins d’une tonne d’appui aérodynamique à 285 km/h.


Il fallait bien contrebalancer une telle débauche de puissance et de vitesse par un système de freinage du même niveau. Ce dont se chargent des Brembo Carbon Ceramic Matrix à disques de 390 millimètres à l’avant et 360 millimètres à l’arrière, dotés d’étriers à 6 et 4 pistons.

Les pneumatiques Kumho Ecsta V720 de 295/25/19 à l’avant et 355/30/19 à l’arrière ont été développés spécialement pour l’auto, tandis que l’ESC est ajustable sur 5 modes dont un dédié à la piste et que la suspension peut être abaissée de 3 millimètres à la demande : de quoi s’adapter aux spécificités de n’importe quel circuit ou presque.


Quel temps sur le Nürburgring ?

Les clients qui en feront l’acquisition pourront se targuer de bénéficier d’un modèle unique, grâce à de multiples combinaisons de peintures, de strippings, de jantes, d’intérieur et même de package aérodynamique. La disponibilité de cette Dodge Viper ACR est annoncée pour le troisième trimestre 2015.


En dehors de son prix, un autre élément reste inconnu à son propos : le temps qu’elle effectuera sur le Nürburgring. Rappelons que ses devancières, les Dodge Viper ACR de 2008 et de 2011, avaient respectivement avalé la boucle nord du circuit allemand en 7 :22.1 minutes et 7 :12.13 minutes. Elle devrait sans problème faire mieux.
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Dodge