DS Aero Sport Lounge : un faux nouveau genre de SUV
habillage
banniere_haut

DS Aero Sport Lounge : un faux nouveau genre de SUV

Si les ventes de DS en France et en Europe sont orientées à la hausse grâce à ses deux SUV, la direction de la jeune marque tente de chercher une alternative à ce genre de carrosserie controversé. Sur le papier, l'idée semble séduisante, dans la réalité, qu'apporte-t-elle de vraiment nouveau ?

Par Florian Chopin
Publié le Mis à jour le

Thierry Metroz, responsable du style DS, a posté sur son compte Instagram ce qui aurait pu être le projet d'Aero Sport Lounge.

A l’occasion d’une intervention sur l’antenne de RTL, Yves Bonnefont, patron de DS Automobiles, s’est montré plutôt optimiste sur l’avenir de sa marque. Il a même estimé qu’elle pourrait être en passe de « réussir son pari » de rivaliser avec les ténors du haut de gamme. En France et même en Europe, la tendance est certes à la hausse, avec des DS 7 et DS 3 Crossback qui trouvent gentiment leur rythme de croisière. Ces deux SUV viennent parfaitement palier l’arrêt de modèles (DS 4 et DS 5) aux volumes plus limités. En revanche, il s’est bien gardé de parler de la Chine, où la marque n’a immatriculé, sur les neuf premiers mois de l’année, que 1 226 voitures, avec un zéro pointé en juin ! Il a préféré esquisser l’avenir de la jeune marque en évoquant une toute nouvelle silhouette.

A LIRE : PSA divorce d’avec Changhan, mais assure l’avenir de la DS9


SUV, mais pas trop...

« Chez DS, on travaille sur une nouvelle silhouette qu’on appelle Aero Sport Lounge, le SUV de nouvelle génération : c’est plus haut qu’une berline et plus bas qu’un SUV », a annoncé Yves Bonnefont. En clair, la marque cherche un moyen de ménager la chèvre et le chou : les SUV n’ont clairement pas une bonne image, en raison de leur style massif induisant une consommation excessive, mais la clientèle les plébiscite, et DS n’a, aujourd’hui, que ça en magasin
 

ds code x concept ds world
Le Code X est le fruit d'un projet mené avec la province du Québec et l'entreprise Exagon. Comme le projet D45, il a été abandonné.


Du projet D45…

L’idée n’est pas neuve au sein de DS. Le projet (D45) lancé peu après la création de la marque en tant que telle (2014) devait, en effet, être un mélange des genres entre une berline et un SUV. Un crossover au véritable sens du terme. Avec pour but avoué d’améliorer la traînée aérodynamique tout en offrant une position de conduite rehaussée par rapport à celle d’une berline, et en apportant les mêmes sensations de conduite. Sur le papier, tout semblait clair pour ce qui devait être ce futur DS 4 Crossover dont la taille devait avoisiner les 4,70 m de long. Malheureusement, le projet a été mis au placard, mais il pourrait revenir sous un autre label (Projet Peugeot P54). En revanche, l’idée est restée au sein de chez DS et elle verra bel et bien le jour…
 

citroen ds4 crossback 2015 orange sport chic
La DS4 Crossback produite entre 2015 et 2018 est simplement une DS4 rehaussée et bardée de protections en plastique et de barres de toit.


… à la DS 4 II

Connue sous le code interne D41, cette deuxième génération de berline compacte sera présentée au printemps 2021 et sera le premier modèle du groupe PSA a reposer sur la plateforme EMP2 EVO, qui sera ensuite utilisée par le projet P5 de Peugeot (308 III et ses déclinaisons). Ce projet est à l’image de la première DS4, après restylage. Comprenez par là qu’il se divisera en deux versions : D41 donnera naissance à la berline compacte standard offrant une assiette conventionnelle ; D41’ sera l’équivalent de feu la DS4 Crossback avec une assiette rehaussée et un look de baroudeuse des villes. Les différences entre les deux déclinaisons seront toutefois plus importantes que sur le modèle proposé entre 2015 et 2018. En effet, ayant été prévue dès l’origine du projet, la version faussement SUV se démarquera par des éléments spécifiques, comme ses boucliers et sa calandre. Par ailleurs, elle délaissera l’appellation Crossback dévolue aux vrais SUV de la marque, au profit, de Sport Lounge…
 

citroen c sportlounge

Au salon de Francfort 2005, Citroën présente ce concept C-SportLounge qui donnera, en 2011, la DS5.


Un nom remontant à 2005

Yves Bonnefont ne sort pas cette appellation de son chapeau : elle rappelle celle du concept-car présenté par Citroën en 2005 au salon de Francfort (C-SportLounge) et dont la ligne inspirera, quelques années plus tard la Citroën DS5 (2011). La boucle est bouclée…

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours