Vous êtes ici :

Easy-Rad.org : un site pour contester ses PV de façon automatisée

radar automatique
Le site Easy-Rad propose d'effectuer pour vous toute la procédure de contestation après avoir reçu un PV de radar automatique ou de radar de feu rouge.

Vous avez reçu un PV après avoir été flashé par un radar automatique ? Le nouveau site Easy-Rad.org vous propose d'assurer pour vous la procédure de contestation et promet d'empêcher le retrait de points sur votre permis de conduire. Coût unique quelle que soit l'infraction : 54 euros.

Contester un avis de contravention : tout un « parcours » qui décourage souvent ceux qui se sont fait verbaliser d’essayer de sauver leurs points de permis de conduire et, si possible, de ne pas payer l’amende qu’ils ont reçu.

Pourtant, depuis novembre 2015, un formulaire en ligne sur le site de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) permet d’effectuer cette démarche en quelques clics, sans passer par la case courrier recommandé.

Malgré cela, seulement 1 % des PV de radars automatiques de vitesse et moins de 4 % de ceux émis par des radars de feu rouge seraient contestés. Un niveau ridicule qui a poussé un avocat spécialisé dans la défense des automobilistes à proposer un outil complet de contestation en ligne baptisé Easy-Rad.org.


Procédure en ligne

Concrètement, après avoir consigné le montant de l’amende reçue sur le site de télépaiement www.amendes.gouv.fr, le propriétaire du véhicule flashé saisi le numéro de référence de règlement sur le site Easy-Rad pour lancer la procédure.

Il lui faudra alors renseigner les éléments du PV sur le formulaire disponible et s’acquitter d’une somme forfaitaire de 54 euros pour que le site se mette à traiter automatiquement toutes les démarches administratives à sa place. Au besoin, un avocat peut aller plaider sa cause devant un tribunal.

Si l’on n’est pas le propriétaire du véhicule flashé mais qu’on a été dénoncé (par exemple par son employeur comme la loi l’y obligera à partir du 1er janvier 2017), la procédure est assez semblable, étape de la consignation de l’amende en moins.


Réussite à tous les coups ?

Dans tous les cas, Easy-Rad promet d’empêcher la perte des points consécutive à l’infraction. Est-ce réaliste ? L’avenir le dira mais, à première vue, il semble difficile de pouvoir faire mouche à tous les coups, surtout avec une procédure entièrement automatisée.

Easy-Rad annonce en tout cas pouvoir gérer jusqu’à 7 000 contestations par jour, avec la possibilité d’augmenter cette capacité en cas de succès. Quoi qu’il en soit, le tarif demandé de 54 euros semble pouvoir décider les automobilistes qui risquent de perdre leur permis à passer par cette voie, sachant que l’embauche d’un avocat reviendrait beaucoup plus cher.

Mais cela vaut-il le coup pour sauver un ou deux points quand on en possède encore douze ? C’est déjà moins sûr…

Partager cet article
Mots clés
Annonces auto
146 096 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !