Eric Zemmour veut supprimer le permis à point, les 30 km/h et les ZFE

voir les photos
eric zemmour grand jury
Eric Zemmour lors du Grand Jury ce 24 octobre 2021.

Eric Zemmour, qui n'est pas encore candidat à la présidentielle 2022, était l'invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro ce 24 octobre. Le polémiste a notamment proposé de supprimer le permis à point, la limitation à 30 km/h en ville ainsi que les ZFE et la vignette Crit'Air.

Il n’est pas encore candidat à la présidentielle 2022, pourtant Eric Zemmour lance déjà des propositions ! Invité du Grand Jury RTL-LCI- Le Figaro, ce dimanche 24 octobre, le polémiste s’est dit favorable à la suppression du permis à points*.

*Voir vidéo ci-dessous à partir de la 22e minute

Le permis à points, « ça ne sert à rien » !

Il estime que le permis à points « ça ne sert à rien » et ajoute que « c’est un racket organisé par l’État » qui empoche 75 millions d’euros grâce aux automobilistes qui partent faire des stages de récupération de points à 250/300 € « infantilisants au possible » . Selon lui, ce dispositif n’est pas à l’origine de la baisse du nombre de morts sur les routes : « c’est dû à l'amélioration des voitures et à la ceinture de sécurité à l’arrière ». Pour étayer ses propos qui ont surpris les journalistes et que certains qualifient de démagos sur les réseaux sociaux, il mentionne le cas de la Suisse, de la Suède ou de la Finlande. Des pays où le permis à points n’existe pas et où le nombre d’accidents et de morts sur les routes est inférieur au nôtre.

« 12 millions de points sont retirés chaque année en France (on en retirait 4 fois moins il y a 20 ans avant l’apparition des radars fixes). La sécurité routière est le seul domaine où l’État parvient à maintenir son autorité… », écrit-il sur Twitter.
 

Suppression de toutes les limitations de vitesse ?

Dans son élan, Eric Zemmour a indiqué qu’il remettrait en place « les 90 km/h sur les routes nationales et départementales ». Là encore, pour défendre sa position au Grand Jury, il évoque le cas de l’Allemagne où plusieurs tronçons d’autoroutes sont illimités et le nombre d’accidents est inférieur. « 75 % des accidents de la route sont dus à d’autres facteurs que la vitesse, notamment l’alcool (près de 30 %), la drogue (20 %) ou encore la fatigue / somnolence (environ 10 %) », précise-t-il sur son compte Twitter. 

90 km/h route france
Eric Zemmour veut rétablir les 90 km/h sur les routes départementales et nationales.

Quant à l’idée de supprimer les limitations sur autoroute ? Le polémiste « ne veut pas jouer au Père Noël et tout supprimer ». Il explique toutefois qu’il a « toujours trouvé que les limitations de vitesse sur autoroute étaient assez inutiles » puisque ces tronçons sont les plus sûrs.

Ce que je préconise, c’est de remettre le 90 km/h (...) car aujourd’hui on passe sans fin de 80 à 90 km/h.

Une technique qui selon lui « permet évidemment de faire flasher les automobilistes » qu’il estime être « des vaches à lait ».

30 km/h paris
Il veut supprimer la limitation de vitesse à 30 km/h en ville et rétablir une limitation à 50.

Au cours de l'interview, et sur son compte Twitter, Eric Zemmour s'est également prononcé en faveur de l'interdiction du 30 km/h en ville. « Il faut arrêter cette chasse à la vitesse, menée par des bobos qui n’ont pas besoin d’aller vite puisqu’ils habitent au cœur des villes : il faut rétablir les 50 km/h dans toutes les agglomérations », plaide-t-il sur son compte Twitter. 

Suppression de la vignette Crit'Air et des ZFE

Sur les réseaux sociaux, le polémiste propose également de supprimer les zones à faible émissions et la vignette Crit'Air. « C'est une ségrégation sociale qui ne dit pas son nom ». Puis toujours sur Twitter il ajoute : « Le racket va plus loin : au-delà du prix de la vignette Crit’Air (près de 7€, frais d’affranchissement compris), les Français sont en réalité forcés de se racheter une voiture pour espérer continuer à aller en ville ». 

Partager cet article
Mots clés
Annonces auto
413 948 voitures
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !