Essai Alfa Romeo Tonale Q4 : le premier hybride rechargeable de la marque
habillage
banniere_haut

Essai Alfa Romeo Tonale Q4 : le premier hybride rechargeable de la marque

L'Alfa Romeo Tonale passe à la technologie hybride rechargeable (PHEV) avec cette version Q4 capable de parcourir près de 70 km en tout-électrique. Il s’agit également d'une première pour le constructeur italien, mis sous tension par l'électrification galopante.

Par Didier Laurent
Publié le Mis à jour le

Le Tonale passe à l'hybride rechargeable pour tenter de séduire une clientèle plus large. Il cumule 280 ch entre moteurs thermique et électrique.

Alfa Romeo

Même le biscione, l’emblème d’Alfa Romeo et de la ville de Milan, s'est converti à l’électrique. Sur la vitre de custode arrière gauche du nouveau Tonale Q4 hybride rechargeable, la tête du célèbre serpent a en effet été remplacée par une prise… C’est dire si la marque est en train de changer d’époque avec son premier SUV du segment C, qui a déjà enregistré 25 000 commandes en Europe depuis son lancement. Le Tonale voit également plus loin, notamment vers les États-Unis, où il sera lancé dans quelques mois.

Media Image
Image

Alfa Romeo Tonale hybride rechargeable Q4

Alfa Romeo

Produit dans l’usine de Pomigliano d’Arco, près de Naples (Italie), le SUV Alfa Romeo fait l'objet d'une attention toute particulière côté qualité. Plusieurs Tonale, quelle que soit la motorisation, sont ainsi prélevés chaque jour des chaînes pour être auscultés sous toutes les coutures, et la production de la version PHEV de notre essai est pour l'instant limitée à 10 exemplaires quotidiens afin que tout soit conforme aux attentes. Alfa Romeo met ainsi un point d’honneur à soigner la qualité de construction de ses voitures, et la marque ne veut vraiment pas se louper. À ce titre, le Tonale est garanti cinq ans ou 200 000 km.

Technologie Tonale Q4

Cette version hybride rechargeable représente la nouvelle conception de la sportivité chez Alfa Romeo. Il n’est plus question de V6 tonitruants au bruit si mélodieux, mais d’un petit 1.3 l à quatre cylindres supporté par un générateur de 33 kW à l'avant et d'un moteur électrique de 90 kW (122 ch) animant le train arrière. Le générateur sert au démarrage ou à compenser les ruptures de couple et les décalages de turbo lors d'un changement de rapport. Il permet aussi de renvoyer de l'énergie vers la batterie du système hybride. Sur le papier, ce Tonale électrifié peut offrir une puissance combinée de 280 ch et une transmission intégrale.

Media Image
Image

Doté d'un chargeur d'une puissance de 7,4 kW, le Tonale PHEV refait le plein d'électrons au mieux en 2 h 30.

Alfa Romeo

Media Image
Image

Levier de vitesse standard pour le Tonale PHEV, à l'heure où plusieurs constructeurs passent au bouton ou à la molette.

Alfa Romeo

Son système hybride 4 x 4 ne comporte pas d’arbre de transmission, mais il coordonne les trains avant et arrière au moyen d'une gestion électronique. Cela limite le surpoids (qui est déjà de 125 kg à cause de la batterie) et se présente alors comme un avantage en termes de maniabilité. Ainsi doté, le Tonale Q4 hybride rechargeable revendique une autonomie électrique de 69 km en cycle mixte et 82 km en cycle urbain. Sur le papier c’est séduisant, mais les relevés réalisés au cours de nos essais (parcours mixte) ne nous ont pas permis de faire plus de 38 km en mode « zéro émission ». Un score médiocre lié à la typologie de l'itinéraire, souvent encombré et partiellement autoroutier, mais surtout affublé d’une partie sinueuse à la topographie chahutée.

Au volant

La douceur offerte par la conduite électrique (Advanced Efficiency) est réellement appréciable en ville, et le système se veut intelligent dans le trafic. Il peut décider seul de passer en mode roue libre si la voie est dégagée au lever de pied (ce qui économise de l'énergie) et permet de ne pas dépasser le 50 km/h en descente grâce à la fonctionnalité « eCoasting », qui régule la vitesse. Il est par ailleurs possible de préserver le niveau de batterie en enfonçant la touche e-Save, qui peut soit juste contenir le niveau de charge existant, soit passer en e-Charge et faire tourner le bloc à essence pour recharger les batteries. Cela n’a pas grand sens d’un point de vue de la consommation, mais cette fonctionnalité pourra vous aider à pénétrer plus sereinement une zone à faibles émissions (ZFE) d'un centre-ville.

Media Image
Image

Le Tonale PHEV offre un bon dynamisme malgré son surpoids de 125 kg

Alfa Romeo

Toujours en ville ou dans un environnement périurbain, le mode Natural (Naturel) fait appel à tous les moteurs de la voiture, mais il donne la priorité à l’électrique chaque fois que c'est possible. Le bloc thermique est vraiment peu sollicité à petite vitesse, ce qui influe favorablement sur la consommation. Sur voie rapide ou sur autoroute, en revanche, pas de miracle : c'est majoritairement le 1.3 turbo qui anime le Tonale PHEV. Accusant 1 835 kg sur la balance, le Tonale laisse ressentir son poids à faible allure. Il sait au contraire le faire oublier en mode Dynamic avec un calibrage de direction spécifique, une réactivité plus forte de la partie mécanique et des suspensions à double valve pilotées par l’électronique.

L’ensemble est alors plus ferme mais demeure confortable, même avec les jantes de 19 pouces livrées en série sur cette version. Dans les enchaînements de virages, le caractère précis de la direction s'avère appréciable, néanmoins celle-ci est toujours trop souple. Nous l’avions déjà souligné lors de notre essai de la version 1.5 160 ch avec micro-hybridation, et Alfa avait indiqué travailler sur le sujet. Ce problème reste selon nous d'actualité. Espérons simplement que les versions qui arriveront sur le marché français bénéficieront d’un nouveau calibrage électronique.

Media Image
Image

Le Tonale se montre assez agréable à conduire. Il se veut technologique, mais sa direction est trop molle et son diamètre de braquage trop grand.

Alfa Romeo

Media Image
Image

L'arrière du Tonale reste assez classique. Il est moins réussi que l'avant.

Alfa Romeo

La boîte de vitesses automatique offre quant à elle une bonne réactivité, mais elle se limite à six rapports (contre sept sur la version mild hybrid). Elle profite d’un mode manuel, qui comporte deux belles palettes en aluminium (de série sur la version Veloce) de chaque côté du volant, lesquelles sont réellement utiles dans un nombre restreint de situations. Par ailleurs, si le Tonale affiche un joli 0 à 100 km/h en 6,2 s, il n’en sera rien si la batterie du système hybride est vide. Il faudra alors plutôt compter sur les 180 ch du bloc thermique, voire un petit peu plus en fonction du niveau de charge des cellules. En tout cas, les 280 ch revendiqués n’y seront pas. Dernier point qui pouve que nous sommes bien à bord d'une Alfa Romeo : le Tonale braque mal et reste fidèle en ce point à la réputation de la marque.

À bord du Tonale PHEV

Prix Alfa Romeo Tonale Plug-in-Hybrid

Comme pour les autres motorisations, la gamme s'organisera autour de quatre niveaux de finition : Super, Sprint, Ti et Veloce. Pour le moment, Alfa n'a communiqué que sur deux prix : 51 000 € pour la version de lancement Edizione Speciale, à l'équipement enrichi sur base de version Ti, et 56 000 € pour la livrée Veloce, modèle haut de gamme de notre essai. C'est pile 10 000 € plus cher que la version hybride 160 ch Edizione Speciale et 10 100 € de plus que la version Veloce. Si on considère qu'il faut en outre acheter une borne de recharge individuelle (environ 1 500 €), il apparaît que, même en rechargeant tous les jours et en effectuant des parcours qui permettent de rester en tout-électrique le plus souvent, le surcoût sera très long, voire impossible à compenser. Acheter cette version hybride rechargeable est donc un achat militant, éventuellement fiscal pour les sociétés (exemption de TVS) ou qui permettra de rouler dans les centres-ville qui réservent leur accès aux véhicules à très faibles émissions.

Media Image
Image

Le biscione voit sa tête remplacée par une prise une électrique sur cette version PHEV.

Alfa Romeo

Media Image
Image

Comptez 56 000 € pour vous offrir cette version haut de gamme du Tonale hybride rechargeable.

Alfa Romeo

Concurrence

Le Tonale se revendique premium et positionne ses tarifs au niveau de ceux du BMW X1 ou de l'Audi Q3. Les deux ont une batterie un peu plus petite mais des autonomies réelles qui semblent finalement proches. Le niveau de finition, l'habitabilité ou le standing virent en revanche à l'avantage des SUV allemands, qui ne reculent devant aucun sacrifice budgétaire pour se différencier. Autre concurrent sérieux pour l'italien, l'inattendu Kia Sportage. De longueur voisine et proposant un attelage PHEV de 265 ch, il est lui aussi bien fini, bien équipé, plus moderne et plus habitable, avec un coffre nettement plus grand pour un tarif plus contenu. Plus court de 10 cm, le Volvo XC40 est le dernier rival annoncé. Mais ce dernier fait payer au prix fort sa technologie PHEV et son style, en dépit d’un niveau de finition inférieur à celui des standards habituels de la marque. Il bénéficie néanmoins d'une valeur résiduelle de bon niveau.

Bilan de l’essai Alfa Romeo Tonale Q4

Alfa Romeo ouvre une nouvelle page de son histoire avec ce modèle qui tente de combiner électrification et sportivité. La réussite n’est pas totale, mais l'intention y est. Bien construit et richement équipé, le Tonale a devant lui une carrière qui devrait lui permettre de s’installer durablement dans le paysage des SUV compacts, où la concurrence est féroce et les premiums allemands impitoyables.

Media Image
Image

Le Tonale hybride rechargeable Q4 va tenter de se frayer un chemin dans le segment très fourni des SUV compacts.

Alfa Romeo

Fiche technique Alfa Romeo Tonale Plug-in-Hybrid Q4
Dimensions et poids
Longueur 4,53 m
Largeur sans rétroviseurs 1,84 m
Hauteur 1,60 m
Empattement 2,64 m
Volume du coffre 385 à 1 430 l
Volume du réservoir 55 l
Pneus sur modèle d'essai 235/45 R19
Poids à vide 1 835 kg
Puissance et performance
Type de moteur thermique

1.3 essence turbo

Puissance et couple

180 ch - 270 Nm

Puissance et couple moteur électrique

122 ch - 250 Nm

Puissance cumulée maxi 280 ch
Couple cumulé nc
Transmission
Boîte de vitesses auto, 6 rapports
0 à 100 km/h 6,2 s
Vitesse maximale 206 km/h
Vitesse maximale en électrique 135 km/h
Batterie, autonomie et consommation
Capacité utile de la batterie 15,5 kWh
Puissance du chargeur embarqué AC 7,4 kW
Consommation mixte WLTP

1,1-1,4 l/100 km

Consommation constatée sur route (batterie vide) 8,9 l/100 km
Autonomie mixte électrique WLTP 69 km
Autonomie électrique constatée 38 km
Temps de charge de 0 à 100 %
Prise domestique 8 A 6 h 50
Borne AC 11 kW 2 h 30
CO2 - Bonus - Garantie
Rejets de CO2 26-33 g/km
Bonus 2022 aucun
Puissance fiscale 10 CV
Garantie voiture 5 ans ou 200 000 km
Garantie batterie 8 ans
Pays de production Italie

Equipements de série du Tonale Veloce

Accès et démarrage sans clé. Système d'info-divertissement 10,2” tactile avec GPS. Combiné d'instruments digital 12,3”. Apple CarPlay et Android Auto sans fil. Climatisation automatique bizone avant et arrière. Sélecteur de mode de conduite DNA. Système audio à 6 haut-parleurs. Chargeur induction pour smartphone. Régulateur de vitesse adaptatif intelligent avec lecture des panneaux couplé à la navigation. Siège conducteur électrique. Volant sport en cuir pleine fleur avec bouton de démarrage. Trappe à skis et accoudoir arrière. Projecteurs Matrix full LED adaptatifs avec fonction antibrouillard. Caméra de recul avec lignes dynamiques. Hayon mains libres électrique. Vitres arrière surteintées. Seuils de porte en aluminium. Suspension à double valve Alfa DSV. Pédalier en aluminium. Palettes de changement de vitesse en aluminium. Jantes de 19”.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Paulo56 Le 18/11/2022 - 09:11
Il ne fait vraiment pas rêver... quelle déception
Voir tous les commentaires (1)