Essai Alpine A110 S : notre avis sur l'A110 de 292 ch
habillage
banniere_haut

Essai Alpine A110 S : notre avis sur l'A110 de 292 ch

Y avait-il vraiment besoin d'une A110 plus puissante ? Avec l'A110 S, Alpine répond que oui et maintenant, nous aussi.

Publié le Mis à jour le

L'Alpine A110 S, ici à l'essai sur le circuit d'Estoril. Son prix démarre à 66 500 € hors options.

Denis Meunier

ALPINE A110 S

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 292 ch
  • - Lancement : Décembre 2019
  • - A partir de 66 500 €
  • - 1153 € de malus.

Lancée fin 2017, l’Alpine A110 du XXIe siècle fut rapidement une révélation. Son secret ? Un cahier des charges au dosage parfait, digne d’une recette de chef étoilé : poids-plume, châssis facétieux et moteur pétillant pour ravir les papilles du passager de gauche, confort étonnant, équipement moderne et insonorisation soignée pour soigner la digestion du passager de droite.

Alpine A110 S blanc irise logo aile avant
Alpine A110 S blanc irise feu arriere

Les gastronomes s’y sont hâtés, au point, parfois, d’attendre leur mets plus de 18 mois. Après 1955 Alpine A110 Première Edition écoulées en cinq jours, les menus Pure et Légende ont rejoint la carte, sans démentir le succès de la table dieppoise, notamment en France : 1 133 exemplaires immatriculés en 2018, et 2 497 à fin octobre 2019. Place aujourd’hui à la surprise du chef : l’A110 S, plus épicée que jamais.
 

De l’Alpine A110 à l’A110 S

Chaque marché a ses saveurs favorites et, face à ses 252 ch, certains trouvaient l’A110 un peu fade. Chez Alpine, on s’est donc affairé en cuisine : le turbo(t) souffle 0,4 bars plus fort et pousse le thermostat du 1.8 TCe à 292 ch. Coup de couteau sur les ressorts, qui perdent 4 mm et deviennent 50% plus fermes (les barres antiroulis se raidissent elles de 100% !). Les portions de gommes augmentent, avec des pneus élargis de 10 mm, au cœur plus tendre.

Alpine A110 S blanc irise profil
Jantes foncées, étriers oranges et logos noirs distinguent l'A110 S de l'A110

Quant aux garnitures en supplément sur les Alpine A110 Pure et Légende, elles intègrent d’office le cocktail A110 S : disques avant de 320 mm (au lieu de 296 mm), échappement sport, sièges baquets Sabelt allégés (série sur Pure). Les becs sucrés peuvent enfin couvrir la coque des sièges de fibre de carbone (+ 1 800 €), ou en garnir le pavillon pour sauver 1,9 kg sur la balance (+ 2 400 €). Mais bien manger en restant mince a nécessairement un prix…
 

Prix Alpine A110 S

Le tarif de l’A110 S pointe à 66 500 € en France, contre 55 800 € pour l’A110 Pure (et 59 700 € pour l’A110 Légende). Le surcoût de 10 700 € reste toutefois à relativiser car au-delà des évolutions précitées, l’A110 S inclut de série moult options de l’A110 Pure : freins et échappement sport, radars de stationnement avant et arrière, système audio Focal, interface Alpine Telemetrics, pédalier et repose-pied en aluminium, ciel de toit et montants de pare-brise en faux daim, et étriers de freins colorés (ici oranges au lieu de bleus).

Alpine A110 S blanc irise planche de bord
Alpine A110 S jante GT Race

A équipement égalisé, cela ramène l’A110 S « seulement » 4 500 € plus chère que l’A110 Pure, sans compter le malus seulement supérieur de 100 € (146 g de CO2/km au lieu de 144 g). En matière d’émissions, l’A110 S continue d’ailleurs de briller face à ses rivales, un rien plus chères en prix facial, beaucoup plus onéreuses en matière d’écotaxe : 1 153 € en 2019 puis 2 918 € dès janvier 2020, quand une Porsche 718 Cayman S devra s’acquitter de 12 500 € de malus (voir plus bas chapitre Concurrence). Mais, assez parlé de chiffres.
 

Au volant de l’A110 S

Retrouver l’habitacle de l’A110 déclenche un sourire immédiat. Séant lové dans les épais baquets, pichenette sur le gros bouton Start chapeautant l’aérienne console, le 1.8 TCe s’éveille dans le dos mais ne tend pas l’atmosphère, toujours étonnamment aimable en début de parcours : moteur souple et discret, pas d’à-coups au passage des rapports, direction maniée du bout des doigts. Et un silence de marche à faire jalouser un Cayman sur autoroute…

Alpine A110 S blanc irise vue embarquee
Alpine A110 S blanc irise travelling de face

Dans cette ambiance ouatée, le premier intrus prend la forme d’une secousse, ressentie dans les reins au passage d’un dos d’âne. L’A110 S confirme vite qu’elle a raidi ses ressorts, fermes sans toutefois générer d’usants coups de raquettes. En comparaison, une Mégane RS Trophy reste bien plus rude et puis, il suffit de prendre un peu de vitesse pour recouvrer du moelleux.

L’A110 récupère en effet son côté « tapis volant » passé 80 km/h, via une suspension qui, une fois contrainte, amortit bien mieux les obstacles. Plus en confiance, le conducteur hâte alors le rythme d’un nouveau cran… et se demande si les 40 chevaux supplémentaires font bien partie du voyage.

Sur ce point, il ne faut pas s’attendre au « jour et la nuit » par rapport à l’A110 de 252 ch. Disponibles 400 tours/min plus hauts, les 292 ch renforcent simplement l’allonge dans la seconde moitié du compte-tours mais, avec un couple stagnant à 320 Nm (la boîte EDC à 7 rapports ne tolère toujours pas davantage), la sensation de poussée n’apparaît pas fondamentalement supérieure.

Peu importe : l’A110 classique ne manquait pas vraiment de puissance, et bénéficie du petit supplément de caractère qui faisait défaut à haut régime lors d’un usage sur piste. Voilà qui tombe à pic, la deuxième phase de notre essai se déroulant sur le circuit d’Estoril, au Portugal.
 

Et sur circuit ?

La sensation d’une A110 plus rigoureuse se confirme dès le premier tour : finie, la plongée du « nez » au freinage qui réveillait l’ABS en cas d’attaque trop franche. Envolée, la petite inertie au braquage résultant de la suspension souple. Terminé, le cabrage important à la réaccélération qui nuisait à la précision de conduite.

Mieux tenue dans toutes les phases d’un virage, l’A110 S devient dès lors plus efficace. Plus sous-vireuse aussi, notamment dans les courbes moyennes et rapides où, à l’extrême, le train avant finit par lâcher prise et réclame un peu de patience pour revenir sur la bonne trajectoire.

Alpine A110 S blanc irise action arriere

Le miracle veut pourtant que l’A110 S n’ait rien perdu de son côté joueur, puisqu’il suffit de tarder sur la pédale de gauche en entrée de virages (ou insister sur celle de droite en sortie !) pour déclencher une dérive du train arrière, devenue plus facile à contrôler grâce aux mouvements de caisses moindres. C'est tout benef’ !

Plus efficace et stable que l'A110 classique, l'A110 S se prête toujours au jeu des glissades sur demande. Quel jouet !

De quoi séduire le chasseur de chronos comme le pêcheur de glissades, tout deux ravis par la motricité suffisante malgré l’absence d’autobloquant : merci au couple resté faible (320 Nm, contre 500 Nm pour une Toyota Supra), et au léger freinage appliqué sur les roues intérieures, même antidérapage débranché.

Après plusieurs séries de trois tours par une température ambiante de 21° C, nous ne sommes toujours pas repus de facéties et les consommables non plus : les freins conservent leur efficacité et les pneus leurs pavés de gommes, confirmant qu’en utilisation sur piste, le poids est définitivement l’ennemi.

Alpine A110 S blanc irise en glisse

A 1 114 kg, voir 1 107 avec les options ad hoc (- 1,9 kg pour le pavillon en carbone, - 5 kg pour les jantes forgées), l’A110 S et sa structure en aluminium n’a en outre pas besoin d’hybridation pour expirer moins de CO2 qu’un SUV compact 100 chevaux moins puissant. A méditer, pour l’avenir de la voiture plaisir…
 

A bord de l’Alpine A110 S

Alpine A110 S blanc irise habitacle
Repère sur le haut du volant et surpiqûres virent du bleu à l'orange en A110 S. Au quotidien, l'habitacle demeure pingre en rangements et les coffres restent brefs : 100 l à l'avant, 96 l à l'arrière. Des petits défauts vite oubliés...
Alpine A110 S blanc irise sieges baquets
Les baquets Sabelts à dossier fixe allient confort et maintien excellents. Leurs flancs (et les contre-portes) perdent leur sellerie matelassée.
Alpine A110 S blanc irise console centrale
Les commandes de ventilation restent empruntées à l'ancienne Clio, mais ces détails s'oublient vite une fois en route...
Alpine A110 S blanc irise compteurs mode normal
L'affichage des compteurs évoluent au fil des modes de conduites sélectionnés : Normal, Sport ou Track...
Alpine A110 S blanc irise compteurs mode sport
...qui agissent sur la sonorité, la consistance de la direction, la gestion de boîte EDC et d'antidérapage.
Alpine A110 S blanc irise ecran GPS
L'écran tactile de 7'' refuse toujours les connexions Android Auto/Apple CarPlay, et le GPS intégré n'est pas des plus modernes...
Alpine A110 S ecran Alpine telemetrics
Le système Alpine Telemetrics vient toutefois de série, et informe sur la puissance, le couple ou les températures diverses.


Concurrence Alpine A110 S

Plus affûtée mais toujours utilisable au quotidien, l’A110 S reste plus proche des coupés sportifs haut de gamme que des barquettes radicales type Lotus Exige ou Alfa Romeo 4C. Sa légèreté demeure tout de même son point fort, et lui permet d’afficher un rapport poids/puissance plus favorable que des rivales jusqu’à 118 chevaux plus puissantes :

 
(*) en option

Alpine
A110 S

BMW M2
Competition

Porsche 718
Cayman S

Toyota
Supra

Moteur 4 cyl. 1.8 l 6 cyl. 3.0 l 4 cyl. 2.5 l 6 cyl. 3.0 l
Puissance (ch à tr/min) 292 à 6 400 410 à 7 000 350 à 6 500 340 à 6 500
Couple (Nm à tr/min) 320 à 2 000 550 à 2 350 420 à 2 100 500 à 1 600
Boîte EDC 7 DKG 7 PDK 7 Auto 8
0 à 100 km/h 4,4 s 4,2 s 4,2 s* 4,3 s
Vitesse maxi 260 km/h 280 km/h* 285 km/h 250 km/h
Poids 1 114 kg 1 575 kg 1 385 kg 1 495 kg
Consommation mixte 6,5 l/100 km 9,2 l/100 km 6,8 l/100 km
Emissions de CO² 146 g/km 209 g/km 210 g/km 170 g/km
Malus 2019 1 153 € 10 500 € 10 500 € 4 890 €
Malus 2020 2 918 € 12 500 € 12 500 € 10 980 €
Prix 66 500 € 71 950 € 72 590 € 65 900 €

 

Après, chacune détient sa qualité… et son défaut : six cylindres mélodieux mais poids élevé sur piste pour les BMW M2 Compétition et Toyota Supra, et rapport prix/malus/équipement assassin pour le Cayman S, efficace en virages et dont il faut apprécier la sonorité particulière du 4 cylindres à plat. En matière de caractère et d’efficacité, la Porsche reste clairement la plus proche de l’Alpine : une nouvelle rencontre s’impose au plus vite !

 

Bilan de l’essai Alpine A110 S

La nouvelle A110 S est-elle meilleure que l’A110 ? Non : simplement différente. Si les 40 ch de plus ne transfigurent pas les performances en ligne droite, les nouveaux réglages châssis chamboulent l’équilibre en virages : plus stable, plus efficace, un peu plus sous-vireuse à ses limites d’adhérence, l’Alpine A110 S conserve heureusement toute sa joie de vivre (et ses belles dérives) quand elle est provoquée. Une version davantage dédiée aux « pistards », mais toujours utilisable au quotidien malgré un confort raidi aux basses vitesses. Alpine tient là un formidable concept, qui n’a pas fini de désemparer la concurrence… Vivement les essais comparatifs !

Alpine A110 S blanc irise travelling avant droit

A LIRE. L'Alpine A110 S enfin testée au Nürburgring !

On aime

  • Le comportement plus sain et efficace
  • Le poids réduit qui préserve les consommables sur circuit
  • Le moteur performant et (un peu) plus rageur
  • Le malus raisonnable à ce niveau de puissance

On regrette

Alpine A110 S blanc irise siege Sabelt
  • La sensation de poussée similaire (couple identique)
  • Le confort, logiquement plus ferme à basse vitesse
  • Interface GPS-multimédia déjà "vieillotte"
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
marcus 34 Le 26/12/2019 - 18:26
65900 euros,c'est le prix de départ de la toyota supra,alors arretons de dire n'importe quoi.
dumont Le 30/10/2019 - 12:21
30000€ moins cher? mettez moi en 2 d'après le tableau ci dessus 66500 - 65900 = 600€ de plus pour l'alpine mais ne pas oublier le malus et là l'écart est beaucoup plus important dans l'autre sens: achat + malus 219 = 3137€ de plus pour toyota et achat + malus 2020 = 7462€ de plus pour toyota
bardefer Le 30/10/2019 - 11:50
@norman_hardy039. la supra 30000€ moins chère? elle serait donc à 36500€!!? je cours vite chez mon concessionnaire toyota!! n'oublie pas le malus de 11000 ou lieu de 3000... elle est encore plus intéressante... Oo
Voir tous les commentaires (4)