Essai Alpine A110 vs Porsche 718 Cayman : le choc des sportives
habillage
banniere_haut

Essai Alpine A110 vs Porsche 718 Cayman : le choc des sportives

Le retour d'Alpine passe par un examen en allemand avec Porsche comme arbitre. Entre le sérieux 718 Cayman et la rieuse Alpine A110, le match est lancé.

Publié le Mis à jour le

Le dernier match Alpine-Porsche date du siècle dernier. En 2017, qui gagne ?

T.Antoine/ACE-Team

ALPINE A110 1.8 T 252 ch Première Edition

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 252 ch
  • - Lancement : Mars 2018
  • - A partir de 58 500 €
  • - 860 € de malus.

PORSCHE 718 Cayman 2.0 300ch

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 300 ch
  • - Lancement : Avril 2016
  • - A partir de 55 040 €
  • - 5810 € de malus.

A gauche, la nouvelle Alpine A110 digne héritière de la Berlinette. A droite, le 718 Cayman, la plus petite des Porsche.

France-Allemagne, c’est un match apprécié des amateurs de foot. Pour les automobilistes, c’est souvent un duel de familiales, de SUV voire de GTI, mais rarement de coupés sportifs. Mais ça, c’était avant le retour d’Alpine, dont la nouvelle A110 est enfin à l’essai. Une authentique française fabriquée à Dieppe et conçue par des ingénieurs obsédés par un objectif : respecter l’ADN de la mythique Berlinette.

Depuis l’annonce de son retour, l’A110 est l’objet de toutes les curiosités. La concurrence la regarde aussi de très près et c’est Porsche qui nous donne l’occasion de ce premier match avec l’Alpine. La marque allemande n’a pas hésité à nous expédier son bolide 718 Cayman depuis Stuttgart pour notre comparatif, preuve de l’intérêt que porte à la française la célèbre marque allemande de voitures de sport. Pour Alpine, cette reconnaissance est une première victoire.

 

Alpine de 252 ch contre Porsche de 300 ch

L'Alpine A110 est plus trapue (4,18 m) que la 718 Cayman (4,38 m). Mais l'important est ailleurs...

Avant la confrontation sur la route, voyons le pedigree de chacun de nos modèles. 252 ch, 1 103 kg (poids à vide en ordre de marche) et moteur quatre cylindres turbo en position centrale arrière pour la nouvelle A110. Chez Porsche, le 718 Cayman a abandonné son célèbre Flat-6 pour un quatre cylindres à plat suralimenté : 300 ch, 1 410 kg et moteur également placé en position centrale arrière.

 

Une A110, des Cayman

Alpine A110 -2018
Porsche 718 Cayman

On notera aussi que l’A110 est disponible en une unique version avec boîte à double embrayage EDC7 et on connaît un seul prix : 58 500 € en Première Edition, une série de lancement dont les 1 955 exemplaires ont déjà été tous vendus, mais qui sert d’étalon pour ce match à défaut de ne toujours pas connaître la gamme A110 en détail (ça commence à être long…). En face, il y a du monde sur l’étagère du Cayman : de 300 ch pour notre version (55 040 €), 350 ch en S et 365 ch pour la nouvelle GTS.

Le 718 Cayman, c’est aussi le choix entre deux transmissions : boîte mécanique comme notre modèle d’essai ou boîte à double embrayage PDK. L’A110 n’est disponible qu’en boîte EDC7. Les puristes vont déjà regretter, mais Alpine a fait ce choix pour une question de poids (- 10 kg selon la marque si on prend tout en compte). Et la légèreté, c’est justement la clé magique de l’A110. En route pour le vérifier.

Nouvelle Alpine A110
Nouvelle Alpine A110
Porsche 718 Cayman
Porsche 718 Cayman

>>> Voir le diaporama photos des essais Alpine A110 <<<

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
herve_GZGZ Le 19/12/2017 - 23:41
L'Alpine a110 sera très fiable, c'est sûr
gegemalaga Le 17/12/2017 - 08:40
Bon ...est ce bien comparable ...? Mais , c'est le " coup de cocorico " que je trouve un peu surfait...: J'ai possédé des BMW M3 238 cv / 1200 kg ; c'etait en 1986 , il y à 30 ans ... J'ai bien connu les Berlinette Hommel ..., c'etait en 1992 , il y à 25 ans ... Alors , bon courage à Renault , pour cette relance , mais c'est plus un " coup de pub qu'une renaissance .
frogeater Le 16/12/2017 - 21:59
Effectivement, question de gout. Mais autant la TT MK1 etait objectivement moche, comme la premiere Cayman (ou Boxter en cabrio), autant la suivante est reussie, au point d'etre largement pompee par Peugeot pour la RCZ et peu retouchee pour la MK3. Les phares ronds proeminents et les especes de triangles en bas de caisse me donnent envie de vomir perso. Et pour l'interieur, Ma foi, il suffit de s'asseoir au volant de cette derniere pour ne pas avoir envie des plastiques de l'A110. Et disant cela je n'ai pas l'intention de racheter une Audi. Mais bon, les chiffres de vente parleront d'eux-meme. En dehors de la France (et de la cible des + de 50 ans qui ont une vague nostalgie de la marque), on ne risque pas d'en voir beaucoup.
Voir tous les commentaires (21)