Au volant et à bord de l'Audi Q7 e-tron
habillage
banniere_haut

Essai Audi Q7 e-tron : l'hybride diesel fait de la résistance

Par Camille Pinet
Publié le Mis à jour le

Disponible depuis mi-juillet, l'Audi Q7 e-tron démarre à 81 700 €. Sur le plan esthétique, cette version hybride diesel se distingue par ses feux de jour à LED spécifiques et quelques badges.

Adrien Cortesi

travelling avant audi q7 e-tron

Nous avons choisi durant notre essai de parcourir la plus grande distance possible en mode électrique puis d’évaluer la consommation en mode thermique pur. Un protocole qui ne permet pas de donner une véritable consommation moyenne, mais celle-ci est impossible à établir sur ce type de véhicule : elle dépend de la longueur du trajet effectué. Sur voie rapide à une vitesse de 110 km/h, nous avons vidé la batterie en 41 km. Un chiffre remarquable, supérieur à ce que proposent tous ses concurrents, grâce notamment à un mode « roue libre » particulièrement bien réalisé.

Nous avons parcouru 41 km en mode 100 % électrique

Dans ce mode zéro émission, le Q7 conserve une réelle nervosité et fait bien entendu preuve d’un grand silence, même si les bruits de roulement se faisaient entendre sur notre modèle équipé de jantes de 20 pouces. Particulièrement bien dosé, l’accélérateur « haptique » signifie au conducteur par une petite résistance physique le moment où il va solliciter le moteur thermique. Il l’incite également à lever le pied lorsque le GPS indique une descente ou l’arrivée prochaine dans une ville.

profil roulant audi q7 e-tron

En mode thermique pur, nous avons relevé une consommation située aux alentours de 8,5 litres sur route et de 9 litres sur autoroute. Un chiffre élevé dans l’absolu pour un diesel mais qui apparaît en réalité raisonnable compte tenu des performances et du gabarit de l’auto. Il permet d’envisager une autonomie importante grâce au réservoir de 72 litres.

Le Q7 e-tron propose une autonomie importante en mode thermique

C’est sur le plan dynamique que le conducteur du Q7 e-tron doit consentir le plus de sacrifices. En effet, si le mastodonte conserve des réactions très saines, une belle adhérence et un excellent maintien de caisse, il perd beaucoup en agilité par rapport au Q7 classique, dont c’est l’une des qualités majeures. Par ailleurs, si les accélérations sont substantielles, les 373 ch ne distillent pas une sensation de puissance à la hauteur du chiffre. Reste un confort de conduite remarquable et le velouté du six cylindres qu’il est le seul à proposer dans sa catégorie.

 

A bord de l’Audi Q7 e-Tron :
privé de sept places ! 

tableau de bord audi q7 e-tron
La planche de bord très bien finie de l'Audi Q7 e-tron change très peu par rapport à celle des autres Q7.

Ce n’est pas uniquement au rayon des qualités routières que le Q7 e-tron impose des sacrifices. C’est également le cas en matière d’habitabilité et de volume de coffre. Il perd en effet l’option sept places, contrairement à son concurrent direct le Volvo XC90 T8. Il cède également 240 litres de volume de coffre empruntés par la batterie. La banquette arrière coulissante aux dossiers réglables et rabattables en plancher plat est toutefois conservée. Autant dire qu’il conserve une vocation familiale tant l’espace à l’arrière est généreux. C’est bien le moins que l’on puisse exiger d’un véhicule de plus de 5 mètres de long !

Pour le reste, le Q7 e-tron reprend naturellement la planche de bord des versions classiques avec quelques petites modifications, à commencer par l’ajout d’une jauge de batterie symétrique à celle de carburant, tandis qu’un bouton « EV » fait son apparition en dessous de l’écran central pour forcer le mode électrique. Ce sont bien là les seules spécificités du modèle, dont les commandes sont par ailleurs parfaitement naturelles à prendre en main. En matière de finition, c’est encore et toujours un sans-faute, surtout dans notre version Avus particulièrement soignée.

places arrière audi q7 e-tron
L'Audi Q7 e-tron perd sa troisième rangée de sièges, mais il conserve sa banquette réglable.
coffre audi q7 e-tron
Le coffre de l'Audi Q7 e-tron perd son rangement sous plancher et 240 litres de volume.

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
phvbxu852 Le 21/07/2016 - 20:01
Normal un diesel pour un énorme engin de chantier.
Voir tous les commentaires (1)