Vous êtes ici :

Essai BMW Série 8 Coupé : notre avis sur la M850i

BMW M850i sunset orange travelling avant gauche
La BMW Série 8 Coupé arrive en concessions le 22 novembre 2018. Les prix démarrent à 99 700 € en 840d et 124 750 € en M850i ici à l'essai.

Avec la nouvelle BMW Série 8, nous nous attendions à tester un confortable coupé de grand tourisme, digne héritier de la Série 6. Erreur : V8 530 ch explosif, agilité surprenante, ligne suggestive, le coupé M850i aurait pu s'appeler M8... si BMW n'avait pas déjà annoncé l'arrivée de cette dernière !

Voiture à l'essai : BMW Série 8 M850i xDrive

À partir de
124 750 €
10 500 € de malus

Page 1Essai BMW Série 8 Coupé : notre avis sur la M850i 

Si la marque BMW est souvent perçue comme la plus sportive du trio Audi/BMW/Mercedes, les modèles « phares » de leur gamme actuelle indiquent pourtant tout l’inverse : Audi possède sa R8 V10, Mercedes son AMG GT V8 biturbo, et BMW… sa i8, mue par un trois cylindres épaulé d’un petit moteur électrique.

BMW M850i sunset orange statique avant droit

Dès lors, avant d’être définitivement étiqueté spécialiste de l’hybride (ou du monospace-compact-traction-à-sept-places, coucou Série 2 Gran Tourer), BMW se reprend : 410 ch pour la petite M2 Competition, 600 ch minimum pour la dernière M5 possiblement propulsion, et une nouvelle Série 8 Coupé bien éloignée du confortable matou incarné par sa devancière, la Série 6 Coupé.
 

De la Série 6 à la Série 8 Coupé

Avant l’essai de la Série 8, plusieurs indices auraient pu nous mettre la puce à l’oreille : son changement d’appellation, sa version GTE de course présentée avant la version de série, sa version de série présentée le jour des 24H du Mans 2018. Et un discours -enfin- assumé envers les concurrents : « notre nouvelle Série 8 se situe à mi-chemin entre une Mercedes Classe S Coupé et une Porsche 911… et demeure plus proche de la 911 que de la Classe S » nous glisse-t-on chez BMW.

BMW M850i sunset orange statique arriÚre gauche

Voilà une parole sans langue de bois, à priori suivie des faits : la Série 8 est encore 2 cm plus basse et 90 kg plus légère que l’ancienne Série 6 Coupé. Elle propose en option un pavillon en carbone, des barres antiroulis actives, et embarque de série une direction à démultiplication variable et des roues arrière directrices dès le premier niveau de puissance. Une puissance d’ailleurs élevée, avant même l’arrivée de la déclinaison M8 en 2019.
 

Gamme et prix BMW Série 8 Coupé

Commercialisée le 22 novembre 2018 en France, la BMW Série 8 dispose d’une gamme facile à retenir : une 840d à 320 ch (six cylindres 3.0 l diesel), une M850i à 530 ch (V8 4,4 l essence). Les plus attentifs auront remarqué l’inflation subie par le V8, connu à 462 ch sur la berline M550i et ici flanqué de 68 ch supplémentaires ! De quoi tutoyer la puissance de l’ancienne M6 (560 ch), égaler le couple de l’actuelle M5 (750 Nm)… et imaginer une M8 à bien plus de 600 ch.

BMW M850i planche de bord
BMW M850i sunset orange toit en carbone

Les prix naviguent à pareille altitude, avec une gamme débutant juste sous les 100 000 € en diesel mais grimpant bien au-delà dans notre version M850i d’essai : 124 750 € minimum, avant les 10 500 € de malus et 4 000 € de surtaxe carte grise. Si le premier niveau est déjà bien doté (voir cascade d’équipements détaillée en page 5), la Série 8 laisse en option des équipements attirants, même sur cette M850i de pointe : toit carbone à 3 050 €, barres antiroulis actives à 2 700 €, ou, pour les rangés de sport, système audio Bowers & Wilkins à 5 700 € et feux LED laser à 1 700 €. Mais, assez parlé d’argent…

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la BMW Série 8