Vous êtes ici :

Essai BMW X2 18i sDrive : premier prix engageant

BMW X2 18i sDrive DKG7 vue arrière
Dérivé du X1, le nouveau BMW X2 présente un style plus dynamique qui se distingue de la masse des SUV.

Le nouveau BMW X2 démarre sa gamme avec une version essence de 140 ch digne d'intérêt pour profiter de ce SUV aux lignes inhabituelles.

Voiture à l'essai : BMW X2 sDrive18i Lounge Plus DKG7

À partir de
40 350 €
353 € de malus

Page 1Essai BMW X2 18i sDrive : premier prix engageant 

La ruée vers les SUV encourage les constructeurs à imaginer toutes formes de carrosserie. Les « SUV coupé » sont de ceux-là et BMW en est le pionner avec le X4. Avec le nouveau X2, la marque à l’hélice explore une autre piste : ce modèle ressemble plus à un SUV « berlinisé » qu’à autre chose. En tous cas, il tape dans l’œil des passants, même dans notre version Lounge Plus à l’esthétique plus sage que le X2 M Sport X.
 

Prix BMW X2 18i sDrive

Pas de BMW sans forte puissance et transmission intégrale, d’ailleurs le X2 vient de révéler sa nouvelle version M35i avec six cylindres de 306 ch. On se lèche déjà les babines mais notre essai du jour a un autre but : éviter de se faire sécher le portefeuille en s’offrant les services du X2. Pour cela rendez-vous à l’autre bout de la gamme avec le X2 18i. Le menu est moins appétissant mais il permet de goûter sans aigreur au X2 grâce au pétillant moteur essence trois cylindres turbo.

statique ar BMW X2 18i sDrive DKG7
BMW X2 18i sDrive
BMW X2 18i sDrive

Le prix de base du X2 18i démarre à 32 450 € en finition Première. Un tarif raisonnable pour un SUV premium mais la facture grimpe vite si on veut disposer d’aménagements dignes du rang de la voiture. Par exemple, notre version d’essai en finition Lounge Plus (le minimum à prendre) grimpe à 38 150 €, et même à 40 350 € avec la boite double embrayage DKG7 que l’on vous conseille fortement. Dans cette configuration, l’équipement de série agrémente l’usage du X2 et permettra une revente plus aisée. Toujours question budget, notons le malus de 253 € peu élevé en comparaison d’autres SUV essence (1 490 € par exemple sur une Volvo XC40 T3 de 156 ch).
 

Au volant du BMW X2 18i sDrive

Le BMW est un SUV ni trop grand (4,36 m, 8 cm plus court que le X1), ni trop haut, ni trop lourd. Il devrait donc bien se contenter d’une puissance raisonnable et c’est effectivement le cas avec ce moteur essence de 140 ch. Il faut dire que ce trois cylindres turbo est plein de bonne volonté. Sur la route, il autorise une conduite assez pétillante, bien en phase avec le châssis réactif du X2. La nouvelle boite à double embrayage DKG7 égrène les rapports avec promptitude et elle permet de compenser le manque de punch dans les bas régimes.

BMW X2 18i sDrive DKG7 3/4 avant

Si tout va bien sur la route le tableau est un peu moins enthousiasmant en ville. A basse vitesse, le trois cylindres n’offre pas la rondeur d’un quatre cylindres dans sa manière de fonctionner et le niveau vibratoire est un peu décevant pour une voiture à essence, sans que cela soit rédhibitoire. Et puis il faut composer avec quelques à-coups dans les phases de démarrage : la gestion Stop & Start, 3 cylindres et boite double embrayage n’offre pas la souplesse d’un duo 4 cylindres et boite auto ZF à 8 rapports.

BMW X2 18i sDrive DKG7 de profil

Les petits griefs en ville s’oublient au moment d’aborder des secteurs plus sinueux sur route où le X2 fait preuve d’une belle aisance dans les changements d’appuis. Il est agréable à mener car on le sent léger et la direction incisive participe au plaisir dès lors que l’on coche l’option direction DirectDrive M (260 €) à démultiplication plus directe comme sur notre modèle d‘essai. En échange de son jeu de jambes, le X2 impose un confort un peu ferme sur les chaussées dégradées. Rien de grave mais les plus sensibles du dos devront choisir l’option suspension pilotée SelectDrive (550 €) pour être serein. Enfin, mené aux allures usuelles sur route, le X2 s’est montré assez frugale avec une consommation observée à 7,2 l/100 km lors de notre essai.
 

Dans l’habitacle du BMW X2 Lounge Plus

Le BMW X2 Lounge Plus est ici équipé de la sellerie cuir Dakota (1 750 €). Ambiance lumineuse dans cette configuration, finition impeccable et matériaux soignés.
Le BMW X2 Lounge Plus est ici équipé de la sellerie cuir Dakota (1 750 €). Ambiance lumineuse dans cette configuration, finition impeccable et matériaux soignés.
Les compteurs traditionnels du BMW X2 sont complétés, en bas, par le petit écran de l'ordinateur de bord. L'ensemble est bien lisible.
Les compteurs traditionnels du BMW X2 sont complétés, en bas, par le petit écran de l'ordinateur de bord. L'ensemble est bien lisible.
Le Pack ConnectedDrive (2 850 €) comprend le grand écran tactile, l'affichage tête haute et la recharge par induction.
Les dossiers arriÚre du BMW X2 s'inclinent au profit du confort postural.
Pas de banquette coulissante comme le X1, mais les places arrière restent très logeables.
Les dossiers arrière du BMW X2 s'inclinent au profit du confort postural.
Les dossiers rabattables 40/20/40 permettent de moduler l'espace arriÚre.
Le volume de coffre de 470 l comprend ce profond réceptacle sous le plancher.
Les dossiers rabattables 40/20/40 permettent de moduler l'espace arrière.

 

Concurrence BMW X2 18i sDrive

Avec son design décalé et son offre premium, le BMW X2 compte peu de concurrents directs. Il a toutefois face à lui des SUV forts en gueule dans un gabarit réduit comme le Range Rover Evoque, bientôt remplacé, et le récent Jaguar E-Pace. Deux rivaux qui ne proposent pas des versions essence aussi modestes dans leur gamme : minimum 200 ch / 9660 € de malus pour le E-Pace et 240 ch / 10 500 € de malus pour l’Evoque ! Toute la force du X2 est là : proposer dans l’univers des SUV premiums une version essence qui répond bien à l’air du temps en matière de puissance / rejets de CO2.
 

Bilan essai BMW X2 18i sDrive

BMW X2 18i sDrive DKG7 vue de face

Il y a mieux dans la gamme du BMW X2 : 20d 190 ch pour les gros rouleurs ou 20i de 192 ch pour ceux qui aiment les moteurs plus coupleux. Mais ce X2 18i n’est pas une version au rabais, bien au contraire. L’agrément au quotidien est réel et la route ne fait pas peur à cette version qui permet de limiter l’envolée du prix tout en roulant dans un SUV valorisant : comptez 5 050 € de moins que le X2 20i.

 

On aime

  • Moteur volontaire / boite efficace
  • Châssis et direction
  • Espace arrière préservé
     

On regrette

  • Niveau vibratoire à basse vitesse
  • Nombre et tarif des options
  • Look trop sage vs M sport X
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
gegemalaga

SUV coupé ..." bmw pionnier avec le X4..." moi , j'aurait dit avec le X6 (sorti en 2008 ) . Le X4 n'est lui sorti qu'en 2014 ( je crois ) .

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la BMW X2