Essai Citroën Ami (2020) : au volant de l'électrique à 6 000 €

voir les photos
Premier essai Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)
La Citroën Ami - 100 % ëlectric est d'ores et déjà disponible à partir de 6 000 €, bonus écologique de 900 € déduit.

Citroën se lance à la conquête des villes avec un véhicule surprenant. L'Ami - 100 % ëlectric se présente comme un gros jouet, accessible sans permis et fait pour séduire les plus jeunes, à partir de 14 ans. Nous avons essayé cet étrange engin dans la chaleur de cet été 2020 pas comme les autres.

Page 1Avis et essai Citroën Ami 

[Mis à jour le 04/02/2021] Après quelques mois de commercialisation, l'AMI a rencontré un engouement qui va au-delà de espoirs du constructeur. Ce dernier rencontre toutefois des difficultés pour livrer les voitures en heure et temps, ce qui est en passe de se résoudre. Quelques propriétaires rencontrent aussi des soucis de charge de la batterie pour lesquels le réseau Citroën a reçu une note technique. Mais le quadricycle connaît aussi de multiples problèmes de jeunesse plus ou moins importants (serrures capricieuses, étanchéité perfectible, essuie-glace qui se bloque...) que la marque prévoit de résoudre grâce à une grande "campagne de modernisation", entamée en février pour toute la production. 

A LIRE. Citroën Ami. En quoi consiste la campagne de modernisation ?

***

Objet de mobilité pour les pontes du marketing, quadricycle léger pour les administratifs, ou voiturette sans permis pour les plus dédaigneux, qu’importe le qualificatif, une chose est sûre : au passage de ce tout petit engin siglé du double chevron dans les rues de Paris, les têtes se tournent, les sourires s’affichent et les questions fusent. Rarement une nouveauté n’aura suscité autant de réactions. 

Avec une campagne de communication efficace et un accord de distribution original avec Fnac-Darty, la Citroën Ami - 100 % ëlectric (c’est son nom complet) retient l’attention, mais saura-t-elle concrétiser son capital sympathie en acte d’achat ? C’est toujours le défi pour ces engins forcément limités, sans permis, conduisibles dès 14 ans, avec toutes les limitations que cela implique - une vitesse bridée à 45 km/h notamment.

Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)
Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)

Comme une Renault Twizy, mais en moins cher et avec plus de protection, l’Ami doit subir les bouchons et trouver un petit stationnement (elle mesure 2,41 m, soit 28 cm de moins qu’une Smart Fortwo). Mais elle présente une solution de transport individuel abordable en ces temps de crise sanitaire. Nous avons loué un des premiers exemplaires de la flotte d’auto-partage de Free2Move (groupe PSA) à Paris pour nous faire une idée de ses prestations en amont de la présentation presse officielle à la fin du mois d’août.

Prix Citroën Ami

Les coûts ont été tirés au maximum pour ce véhicule fabriqué au Maroc et cela se remarque d’abord dans sa conception : portes s’ouvrant dans des sens opposés car il s’agit de la même pièce, faces avant et arrière identiques… Mais aussi dans le traitement de chaque détail : carrosserie en plastique brut au coloris unique, structure de toit apparente, matériaux très basiques, minuscules rétroviseurs de scooter (qui se dérèglent souvent), pas de rappel de clignotants, pas de radio, sièges raides…

Portières à ouverture inversée Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)

Résultat, avec 6 900 € en prix de base auxquels il faut retrancher 900 € de bonus écologique, elle affiche un tarif imbattable. Il peut être augmenté des nombreuses options de personnalisation proposées pour rendre l’objet un peu plus présentable, jusqu’à 8 260 € pour le « haut de gamme » avec le maximum de stickers de déco et d’accessoires.

Un positionnement à part pour une commercialisation à part : l’Ami peut être commandée sur la boutique en ligne de Citroën, dans les magasins Fnac et Darty où elle présentée comme un objet de mobilité aux côtés de trottinettes, ainsi que dans une centaine de points de vente du réseau Citroën. Elle est aussi proposée en LLD pour 19,99 €/mois sur 48 mois après un premier loyer de 2 641 €.

En revanche, dans le cadre du service d’auto-partage Free2Move (en optant pour la formule simple sans abonnement payant), on ne voit pas l’intérêt d’opter pour une Ami louée 0,39 € la minute, le même tarif que les Peugeot e-208 ou iOn, plus élevé que la concurrence avec Zity (Renault Zoé, 0,29 €/minute) et surtout, ShareNow (Smart EQ fortwo, à partir de 0,24 €/minute). L'inscription au service Free2Move impose également la possession du permis B depuis au moins un an, ce qui exclut d'emblée les locations par des mineurs ou des conducteurs sans permis. Notons enfin que la location a été pavée de différents bugs techniques ce jour-là, en voie de résolution par le service de Free2Move.

 

Au volant

Au volant de la Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)

On ne sait pas très bien à quoi s’attendre en prenant place au volant de ce petit engin qui ressemble vraiment à un jouet. Les premières sensations sont forcément décevantes avec un bruit moteur présent, des accélérations peu dynamiques, une direction non assistée légère mais sans rappel, qu’il faut accompagner à la fin d’un virage pour remettre les roues en ligne… En revanche, on apprécie l’excellente visibilité périphérique offerte par les surfaces vitrées avant de se rendre compte d’un absent de taille : pas de rétroviseur intérieur à bord !

Puis à la conduite, on comprend que le niveau de performance du moteur électrique de 6 kW fourni par Valeo suffit dans le trafic parisien et que la maniabilité de cette mini-auto étroite et forte d’un diamètre de braquage riquiqui de 7,20 m fait des merveilles. Le châssis tubulaire spécifique reçoit certains éléments de trains roulants des voitures de la gamme sur la plateforme CMP, un gage de sérieux avec des pseudo MacPherson à l’avant et des bras tirés à l’arrière. Résultat, le comportement s’avère rassurant même en brutalisant la petite Ami et son freinage, puissant. Pas d’ABS ni d’ESP au programme bien sûr. Au lever de pied, le léger freinage régénératif suffira parfois à accompagner l’Ami jusqu’à l’arrêt.

Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)
Malgré sa rusticité, la petite Ami offre un comportement rassurant et un confort ferme, mais acceptable au regard de sa vocation.

Côté confort, le leitmotiv de Citroën, on est loin du moelleux habituel de la marque. Les suspensions raides maitrisent bien les mouvements de caisse, moins l’absorption des irrégularités du bitume. Heureusement, au passage de gros ralentisseurs, l’amortissement se montre étonnamment doux pour nos vertèbres. Mis à part le sifflement typique du moteur électrique, le bruit à bord est très supportable et nous n’avons pas noté de craquement de mobilier ou de bruits parasites.

Pas d’indicateur de consommation au chiche écran de bord, mais nous avons vu l’autonomie fondre plus vite que le calcul des kilomètres restants affichés, jusqu’à arriver à un mode dégradé très lent pour préserver les derniers kilomètres. Rappelons que la Citroën Ami embarque une batterie de 5,5 kWh qui lui permet jusqu’à 70 km d’autonomie. Il faudra 3 h pour la recharger sur une prise normale ou une prise publique, avec un adaptateur type 2.

 

Dans l’habitacle de l'Ami

Habitacle Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)
Un pare-brise très avancé, des surfaces vitrées XXL, des rangements partout, un espace étonnant : on n'est pas à l'étroit à bord de l'Ami. L'ambiance n'est pas à la fête pour autant avec des matériaux et des assemblages vraiment basiques, une structure de toit apparente et pas de vrai coffre.
Ecran de bord Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)
Le petit écran de bord se contente d'afficher la vitesse, l'autonomie et le kilométrage. Pour le reste, il faudra avoir recours à son smartphone.
Touches de ventilation Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)
Ces trois touches commandent la ventilation, le chauffage (non réglables et très bruyants) et les feux de détresse.
Sièges Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)
Les sièges à peine rembourrés n'offrent aucun maintien et seul celui du conducteur est réglable en longueur.
Sangle orange de portière Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)
Seules touches de couleur dans un univers de plastique noir, les sangles orange servent pour l'ouverture et la fermeture des portes.

Concurrence

Difficile de trouver des concurrentes directes à cet engin assez unique sur le marché. Celle à qui on pense en premier lieu est la Renault Twizy, qui a défriché ce (micro) marché des quadricycles à moteur électrique. Mais elle est à la fois plus chère (10 000 € hors bonus) et moins protectrice contre les intempéries pour ses passagers assis en tandem, en l’absence de portes. Plus étroite (- 12 cm), elle se faufile un peu mieux, sa conduite est plus ludique et elle est proposée en outre dans une version plus puissante de 15 ch (permis B). Tout en haut de l’échelle, une des reines des villes au format XXS est la Smart EQ fortwo (2,69 m), mais elle joue dans une toute autre catégorie, du haut de ses 26 500 € ! C’est une vraie voiture, dix fois plus puissante (permis B bien entendu), qui roule à 130 km/h et peut atteindre 135 km d’autonomie…

Renault Twizy
Renault Twizy
Smart EQ fortwo
Smart EQ fortwo
Attendu sous les 15 000 € hors bonus l’an prochain, le mini-SUV Dacia Spring électrique sera une alternative automobile très accessible, avec 45 ch et 200 km d’autonomie. La très mignonne Microlino suisse de 2,43 m pourrait plus se comparer à l’Ami, mais elle demandera un permis (moteur 11 kW, 90 km/h) et son tarif est annoncé autour du double de la française. Enfin, le monde des voiturettes propose des solutions électriques mais à des tarifs autrement plus élevés que l’Ami, comme la Aixam eCity à partir de 14 899 €.

 

Bilan essai Citroën Ami

Citroën Ami - 100 % ëlectric (2020)

La découverte d’un tel produit soulève de nombreuses questions, avant toute chose, concernant son usage : limité pratiquement au milieu urbain, l’Ami ne résout pas pour autant les problèmes de circulation, car si son format minuscule et sa grande maniabilité lui permettent de bien se faufiler, elle restera bloquée dans une rue saturée de trafic et il lui faudra trouver un emplacement de stationnement, même petit. Autant de défauts souvent éludés avec la conduite d’un scooter à 3 roues. En outre, son autonomie demande des recharges fréquentes (et une prise disponible) et sa vitesse réduite lui interdit toute voie express (périphérique parisien compris). Son dénuement et son aspect rustique peuvent aussi rebuter, mais reste que son rapport prix/prestations est excellent, ce qui a séduit quelque 500 clients en ligne en quelques semaines selon Citroën.

On aime

  • Espace à bord et visibilité
  • Conduite et comportement corrects
  • Tarif minimal


On regrette

  • Limitations d’usage du concept
  • Présentation très low cost
  • Pas de coffre
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Pat0820

Bonjour, Merci pour cet essai. Est-ce que le prix indiqué de 6900 € (hors prime) comprend la batterie en pleine propriété ? Le tarif en location LLD (2641 et 20 €/mois) est-il batterie comprise ? Avec une garantie sur la batterie ? Le prix d'achat, en tenant compte d'une prime de 900 €, correspond à une location de 14 ans... (6900 - 900 - 2641) / 20 /12 ≈ 14 ans

bricolo1000

Bonjour Non mais la modération est faite par des bénévoles qui font de leur mieux.

JediByNight

Vous êtes tous en vacances chez l'argus pour laisser passer des commentaires pour des sites adultes ;) ;) ;)

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Citroën