Vous êtes ici :

Essai Citroën Berlingo 2018 : notre avis sur le nouveau Berlingo

Citroën Berlingo 2018
Disponible à partir de 21 850 €, le nouveau Citroën Berlingo arrivera en concession à partir de septembre 2018.

Après dix ans de bons et loyaux services, le Citroën Berlingo deuxième du nom cède la place à son remplaçant en 2018. Doté de la plateforme EMP2, le nouveau modèle monte en gamme mais n'oublie pas sa cible : c'est toujours le champion des familles et des loisirs.

Voiture à l'essai : Citroën Berlingo 1.2 PureTech 110 Shine

  • Moteur Essence | Puissance : 110 ch
  • Lancement : septembre 2018
À partir de
25 950 €
53 € de malus

Page 1Essai Citroën Berlingo 2018 : notre avis sur le nouveau Berlingo 

Lorsqu’il est apparu en 1996, le Berlingo premier du nom avait réinventé une idée assez géniale : transformer un utilitaire en véhicule particulier pour offrir un maximum d’espace et de modularité. Cette formule baptisée « Ludospace » avait été imitée par Renault l’année suivante avec le Kangoo, puis par Volkswagen, Opel et Skoda. 20 ans plus tard, les constructeurs français restent dominants sur ce marché de niche, qui pourrait bien profiter de la disparition des petits monospaces. Citroën reprend la main en renouvelant son modèle fétiche peu avant l’arrivée du nouveau Kangoo et avant même le lancement de la version utilitaire. L’occasion pour le constructeur de revendiquer à nouveau la paternité du concept et de supprimer la dénomination « Multispace » au profit du seul patronyme Berlingo, net et sans bavure.


Le Berlingo, cousin du Rifter

Citroën Berlingo 2018
Citroën Berlingo 2018
Citroën Berlingo 2018

Derrière une apparence plus moderne, le nouveau modèle reste proche de son prédécesseur dans sa philosophie et dans son gabarit. Il introduit cependant des nouveautés majeures, à commencer par la plateforme EMP2 et surtout la nouvelle version longue à empattement allongé baptisée XL, qui sera disponible plus tard dans l’année. Comme auparavant, le Citroën partage son destin avec un cousin Peugeot, rebaptisé Rifter, qui a été lancé presque simultanément. Cependant la famille s’est agrandie avec l’arrivée de l’Opel Combo Life et il n’est plus tout à fait question d’attaque des clones : sur le plan esthétique les trois modèles arborent en effet des différences plus marquées qu’auparavant.

 

Equipement modernisé pour le Berlingo

L’adoption de la plateforme EMP2 et de son architecture électronique permet au Berlingo de proposer un équipement plus complet que jamais, qui n’a strictement rien à envier à une compacte ou un SUV. En série ou en option, il peut ainsi recevoir le régulateur adaptatif, l’assistant de maintien en ligne, la caméra de lecture de panneaux, l’affichage tête haute et même la boîte automatique EAT à huit rapports sur la version diesel BlueHDi 130. Sa gamme se conforme d’ailleurs aux usages des autres modèles des Chevrons avec ses trois finitions « Live » « Feel » et « Shine ». La dénomination XTR n’est d’ailleurs plus une finition comme auparavant, mais un simple pack esthétique.

 

Prix Citroën Berlingo 2018

Le Citroën Berlingo affiche un style un peu plus personnel que son prédécesseur et se distingue nettement de ses cousins Peugeot Rifter et Opel Combo Life.
Le Citroën Berlingo affiche un style un peu plus personnel que son prédécesseur et se distingue nettement de ses cousins Peugeot Rifter et Opel Combo Life.

Côté tarif, l’accès à la gamme Berlingo est fixé à 21 850 € pour le petit diesel HDi 75 ch, soit 400 € de plus que le modèle précédent. Une augmentation modérée qui ne doit pas dissimuler une nette montée en gamme puisque le modèle le plus cher, le BlueHDi 130 EAT8 est facturé 30 150 €, soit 2 800 € de plus que le plus coûteux des Berlingo Multispace, le BlueHDi 120 Shine 7 places, il est vrai dépourvu de boîte automatique. On notera que le Berlingo conserve de ses origines utilitaires une nette préférence pour le diesel, sa gamme comptant trois déclinaisons de puissance du 1.5 HDi, 75, 100 et 130 ch, et seulement une version 110 ch du 1.2 Puretech essence qui répondra bien à ceux qui roulent peu. C’est cette dernière que nous avons retenue pour ce premier essai : Berlingo PureTech 110 ch à 25 950 €.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Rody 76

Le Rifter est bien plus elegant surtout la face avant. cette face est vraiment moche mais c est affaire de gout .

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Citroën Berlingo