Essai Citroën C5 Aircross (2022) : notre avis sur la version restylée

voir les photos
Citroën C5 Aircross
Prix, équipements, dimensions, confort, agrément de conduite : vous saurez tout dans l'essai du Citroën C5 Aircross restylé, dont la date de sortie est programmée en juin 2022.

Pour anticiper l'arrivée des Renault Austral et Peugeot 3008 III, Citroën commercialise une version restylée de son C5 Aircross. Museau redessiné, écran tactile agrandi et sièges (encore) plus moelleux suffiront-ils ? Réponse dans ce test de la proposition essence de 130 ch à boîte automatique.

Voiture à l'essai : Citroën C5 Aircross PureTech 130 EAT8

À partir de
33 350 €
740 € de malus

Page 1Essai et avis Citroën C5 Aircross restylé 

 Avec son perturbant regard organisé sur deux étages, le Citroën C5 Aircross a surpris dès sa présentation fin 2018. Depuis, ce mufle singulier a fait des émules (au point d’inspirer la dernière BMW Série 7 ?!) et n’a pas empêché le SUV aux chevrons de réussir sa première moitié de carrière. En témoignent les 260 000 exemplaires écoulés en à peine plus de trois ans, loin derrière un Peugeot 3008 mais loin devant un Renault Kadjar. Il faut dire que ce gentil monstre a rapidement tenu un discours pro-familles. Son gabarit ? Supérieur de 5 cm à celui d’un Peugeot 3008 en longueur, pour engloutir jusqu’à 720 l de bagages quand le cousin échoue à 520 l. L’espace arrière ? Séparé en trois sièges indépendants, coulissants et inclinables, plus accueillants qu’une classique banquette 2/3-1/3. Quant au confort, il profite des fameuses suspensions à butées hydrauliques, histoire d’effacer les déformations de la route façon tapis d’Aladdin.

Calandre Citroen C5 Aircross
Optiques avant monobloc et calandre épaissie tranchent avec l'ancien museau du C5 Aircross.
Sièges Advanced Confort
Les sièges avant reçoivent une surépaisseur de mousse de 15 mm pour soigner le confort sur la durée.

Sous un dessin remanié et plus sage (optiques avant réunies, calandre épaissie, feux arrière à effet 3D), le C5 Aircross restylé renforce encore ces qualités historiques. Ses sièges Advanced Confort accueillent 15 mm de mousse supplémentaires, son écran central tactile passe de 8 à 10 pouces de diagonale, et sa commande de boîte automatique, à basculeur et non plus en forme de crosse, dégage un inédit rangement sur la console. Tous les moteurs peuvent d’ailleurs s’associer à la BVA8… ce qui n’est pas un exploit vu leur nombre : trois propositions seulement. Entre le BlueHDi 130 (de plus en plus boudé) et l’Hybrid 225 (toujours onéreux), le C5 Aircross conserve un trois-cylindres PureTech 130 à essence qui anime aujourd’hui notre modèle d’essai.

 

Prix C5 Aircross restylé

Disponible dès 27 850 € en boîte mécanique, le C5 Aircross PureTech 130 impose le niveau Feel avec la boîte automatique EAT8. Le tarif grimpe alors à 33 350 €, mais la dotation de série gagne les fameux sièges Advanced Confort, l’instrumentation numérique de 12,3 pouces et l’écran tactile de 8 pouces compatible Android Auto et Apple CarPlay. La nouvelle dalle de 10 pouces ne vient que plus tard. Non pas en Feel Pack à 35 000 €, mais en Shine à 36 950 €, qui intègre aussi le GPS à applications connectées, le régulateur de vitesse adaptatif et la sellerie Alcantara et similicuir. La Shine Pack ici photographiée culmine à 38 400 € (voir dotation détaillée en page suivante). La bonne affaire du lancement vient de la série spéciale C5 Aircross C-Series, qui embarque l’écran de 10 pouces, la surveillance d’angle mort et une présentation spécifique pour seulement 500 € de plus que le niveau Feel Pack, soit 35 500 €.

Volant C5 aircross
Il faut attendre le niveau Shine (ou la série spéciale C-Series) pour jouir du nouvel écran tactile de 10 pouces.
Feu arriere C5 Aircross restylé
Les feux arrière ne changent pas de forme mais adoptent un éclairage à effet 3D.

Après restylage, les prix du C5 Aircross sont restés stables. Comptez simplement 100 € de plus que l’ancienne mouture, voire 300 € de moins en hybride rechargeable (lire notre essai C5 Aircross Hybrid 225). Cette variante réclame hélas un surcoût effrayant (entre 6 600 et 7 300 € selon les finitions, bonus et malus inclus), qui augmentera encore dès le 1er juillet 2022 quand disparaîtra sa prime de 1 000 €. Avec un malus contenu entre 740 et 1 070 €, notre C5 Aircross PureTech 130 EAT8 n’est pas trop pénalisé en 2022 grâce à la sobriété de son petit trois-cylindres sur le cycle d’homologation. Reste à savoir si ce dernier suffit à animer le SUV familial de 4,50 m de long…


Au volant

Contrairement à la berline surélevée C5 X, le C5 Aircross reste fièrement ancré dans l'univers des SUV. Assise haut perchée et capot bien visible depuis le siège conducteur fleurent bon le véhicule de loisirs, comme la commande de contrôle d’aide à la descente de série sur tous les modèles (l’antipatinage intelligent Grip Control, lui, reste optionnel). Au volant, on repère d’emblée l’inédite commande de boîte à basculeur et le nouveau rangement ouvert sachant retenir un smartphone. Nous préférions tout de même l’ancien levier en forme de crosse, plus agréable dans la paume de la main et plus réactif quand on passe de D à R (ou inversement) lors d’une manœuvre rapide.

essai Citroën C5 Aircross 2022
Sans évolution technique, le C5 Aircross privilégie toujours le confort.
interieur C5 Aircross phase 2
La position de conduite surélevée plaira aux amateurs de SUV.

Le C5 Aircross rappelle ici qu’il s’apprécie en conduite coulée, comme en d’autres points. La direction se manie du bout des doigts. Les suspensions survolent les irrégularités sans jamais s’égarer dans d’écœurants pompages, même si les roues de 19 pouces remontent de légères trépidations à faible allure. Quant aux trajets autoroutiers, ils mettent en lumière l'insonorisation toujours dans le coup (merci aux vitres latérales feuilletées) et la pertinence du système Highway Driver Assist (en option, sauf sur Shine Pack). Le centrage actif dans la voie est en effet remarquable : oscillation du volant réduite à néant, même en légère courbe, et positionnement dans la file ajustable pour faciliter la cohabitation avec les deux-roues.

Si cette aide à la conduite peut rendre jalouses des rivales plus récentes, ce n’est pas exactement le cas de la boîte automatique EAT8. Côté pile, elle sait passer ses rapports en douceur sur route et dispose d’un mode Sport voire Manuel via les palettes logées derrière le volant. Côté face, elle perd davantage les pédales en conduite dynamique et/ou sur route montagneuse, et manque toujours de douceur en ville, notamment en montée ou en descente. La gestion du rampage près de l’arrêt génère d’imprévisibles soubresauts, alors qu’il faut des orteils de fée pour éviter la secousse lors d’un redémarrage après régime de Stop & Start.

Avis Citroen C5 Aircross essence
Très fluide sur route, la conduite du C5 Aircross PureTech 130 EAT8 est plus brutale en ville.
Test du nouveau C5 Aircross 2022
Les suspensions souples n'altèrent pas la tenue de route, efficace et rassurante.

Sa réactivité pourrait enfin se montrer meilleure, les ressources limitées du PureTech 130 imposant de descendre rapidement plusieurs rapports lors d’un besoin de puissance si l’auto roule chargée. Dommage, car au quotidien le petit trois-cylindres suffit et ne se fait guère remarquer, alliant disponibilité très correcte à bas régimes et grondement contenu à l’accélération. Au point de faire oublier l’ancien C5 Aircross PureTech 180 à quatre cylindres ? Ne nous faites pas écrire ce que nous n’avons pas pensé.

 

À bord

Intérieur C5 Aircross Shine Pack
L'écran central surplombe les aérateurs, autrefois verticaux. La qualité perçue reste honnête, malgré des plastiques moins valorisants en partie basse.
Climatisation recharge Citroen C5 Aircross
Plus brillant et agréable au toucher, l'écran de 10 pouces conserve l'ancienne interface et n'agrandit pas son affichage « utile ».
ecran GPS 10 pouces Citroen
Seules les températures viennent encadrer la carte et obligent toujours à recourir à l'écran pour être ajustées.
Boite EAT8
Grâce à la commande de boîte miniaturisée, le réceptacle agrandi accueille un smartphone « debout ».
Apple CarPlay Citroen
Les fonctions Android Auto et Apple CarPlay imposent hélas de le raccorder via un câble USB.
Banquette Citroen C5 Aircross Alcantara
L'espace aux jambes n'est pas exceptionnel mais les sièges, indépendants, coulissent et s'inclinent légèrement.
Coffre Citroen C5 Aircross
S'il est facile de se cogner dans le hayon, trop bas une fois ouvert, le coffre reste généreux et simple à moduler.

 

La concurrence

Comme évoqué au chapitre des tarifs, le Citroën C5 Aircross n’a pas cédé aux sirènes de l’inflation. Affiché à moins de 37 000 € en niveau Shine à la dotation généreuse, il conserve un bel écart avec son cousin le Peugeot 3008 PureTech 130 EAT8 GT (39 470 €), plus dynamique mais moins habitable, et plus encore avec le 5008 (42 070 € à version comparable) muni de deux places d’appoint au troisième rang. En attendant le remplaçant du Kadjar baptisé Austral, l’autre rival du groupe Renault s’appelle Nissan Qashqai. Tarifé 38 200 € en niveau N-Connecta, le japonais impose un moteur plus puissant (1.3 Mild Hybrid de 158 ch) pour bénéficier d’une atypique boîte à variation continue X-Tronic.

Habitude de ces derniers temps, la plus grosse menace vient de Corée. Partageant le même 1.6 turbo 150 ch MHEV 48 V à boîte DCT-7, les Hyundai Tucson et Kia Sportage s’affichent respectivement à 36 300 € (Creative) et 37 990 € (Design) et cumulent les arguments : présentation originale et soignée, habitacle très accueillant, dotation de série archi-complète et garantie généreuse (5 ans chez Hyundai, 7 ans ou 150 000 km chez Kia). Désormais cantonnés à l’hybride, voire à l’hybride rechargeable, les Ford Kuga Flexifuel (dès 40 200 €) et Toyota RAV4 (44 000 € minimum) démarrent plus haut sur l’échelle des tarifs.

Retrouvez le bilan de l'essai, les prix, équipements, options et la fiche technique du C5 Aircross PureTech 130 EAT8 en page suivante.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
VotrePseudo

L'avant relooké, c'est pour évoquer le Tiguan 2, non? design beaucoup moins clivant que celui des feux sur deux niveaux... façon monstre de BD ;-)

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Citroën C5 Aircross