Vous êtes ici :

Essai comparatif : Ford Mustang vs Chevrolet Camaro, le choc des V8 !

Ford Mustang Bullitt et Chevrolet Camaro travelling de face
La Ford Mustang, à gauche, est ici essayée dans sa série limitée Bullitt forte de 460 ch. A 453 ch, la Chevrolet Camaro n'a pas à rougir...

V8 5.0 pour la Mustang Bullitt, V8 6.2 pour la Camaro, une simple boîte manuelle et deux roues arrière motrices pour passer ce petit monde au sol : un match déterré des années 60 ? Que nenni. L'essai comparatif entre ces deux mythes roulants devient même plus pertinent que jamais...

Voitures à l'essai : Chevrolet Camaro Coupé vs Ford Mustang Fastback

Chevrolet Camaro Coupé 6.2 V8 Sport
51 310 €
10 500 € de malus
Ford Mustang Fastback 5.0 V8 Bullitt
54 900 €
10 500 € de malus

Page 1Essai comparatif : Ford Mustang vs Chevrolet Camaro, le choc des V8 ! 

Triste période pour les amateurs de sportives. Le paysage ne défile plus qu’à 80 km/h sur route secondaire, le litre de sans-plomb frise les deux euros, et la moindre GTI de plus de 300 ch doit s’acquitter de 8 000 € de malus... La fin des haricots ? Oui, pour les grincheux. Mais pas pour les optimistes, qui voient dans cette conjoncture une aubaine pour changer de cible automobile.

Ford Mustang Bullitt et Chevrolet Camaro travelling avant droit
La Mustang a reçu un restylage au printemps 2018. La Camaro également... mais il n'a pas encore traversé l'Atlantique !

 

Alors qu’on les croyait surannées, les sportives américaines n’ont peut-être jamais été aussi à la mode : un V8 atmosphérique au son caverneux relié à deux roues arrière motrices, histoire de frissonner dès les faibles allures. Une bonne vieille boîte manuelle, plus engageante que les rapides mais lisses transmissions robotisées.

Et un malus bloqué à 10 500 €… finalement plus si effrayant comparé à ceux de nos GTI préférées. Dans cette caste, les choix sont rares : Ford Mustang à droite, Chevrolet Camaro à gauche. Deux ennemies jurées depuis les années 60 et l’illustre période des « muscle-car », dont les dernières générations se chamaillent toujours, 50 ans plus tard !
 

Une Camaro en vente libre

C’est en 2011 que la Camaro a officiellement débarqué en France, tranchant avec une gamme Chevrolet de modèles à bas coûts. Fin 2015, la marque s’est définitivement retirée du marché européen, mais de courageux indépendants distribuent toujours les modèles de pointe : Camaro donc, et sa majesté Corvette. Le réseau est mince (seuls huit distributeurs subsistent en France, dont le foisonnant Chassay à Tours), mais permet de s’offrir un véritable morceau d’Amérique, sans la moindre difficulté d’homologation ou de garantie.

Chevrolet Camaro Coupé rouge statique avant droit
Chevrolet Camaro Coupé rouge statique arriÃÃ ¡re gauche

Et bien que ses gimmicks intacts ne le trahissent guère (vitrages minces, énormes godasses de 20’’, optiques enchâssés sous un long capot), la Camaro s’est offert une toute nouvelle génération en 2016. Au programme : châssis inédit à suspension pilotée, équipement hi-tech, nouveau 4 cylindres turbo 275 ch associé à une boîte auto 8 rapports. Mais toujours un monument disponible sous le capot : le V8 atmosphérique de la Corvette, perché à 453 ch, 617 Nm de couple et… 6,2 l de cylindrée !
 

Une Mustang officiellement distribuée

Avec son V8 5.0 l, la Ford Mustang passerait presque pour une Américaine « downsizée ». Si son V8 crache 90 Nm de moins, il est tout de même passé de 421 ch à 450 ch au restylage, et culmine à 460 ch sur cette série limitée Bullitt. Un clin d’œil au film éponyme de 1968, rendu célèbre par la poursuite faisant s’écharper, sur les toboggans de San Francisco, une Dodge Charger et une Mustang Fastback menée par un certain Steve McQueen…

Ford Mustang Bullitt statique avant droit
Ford Mustang Bullitt statique arriÃÃ ¡re gauche

De la voiture du film, la Mustang 2018 reprend quelques éléments : l’élégante teinte Highland Green, une craquante boule blanche en guise de pommeau de vitesses, de discrètes jantes noires. Et plus aucun logo Ford sur la carrosserie, comme la Mustang du film Bullitt débadgée par Steve McQueen en personne après un différend avec la marque concernant la production du long-métrage. Revenons en 2018, où le différend entre nos deux V8 du jour risque d’être un peu… différent. En route !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
GuillaumeVST

L’éternelle contre-vérité sur Steve Mc Queen débadgeant lui-même la Mustang en raison d’un différend avec Ford... L’Argus, vérifiez vos sources avant de colporter de telles absurdités !!!

Biker 56

Et un superbe malus de 10500€ afin de décourager les ventes. Si encore cette argent était bien redistribué !

crucrune

Avec le corvette les 3 américaines qui font rêver !!! Superbes !!!

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Chevrolet Camaro
Recevez par e-mail toutes les infos de la Ford Mustang