Essai comparatif Jeep Renegade vs Nissan Juke : les fortes têtes !
habillage
banniere_haut

Essai comparatif Jeep Renegade vs Nissan Juke : les fortes têtes !

A gauche, la Jeep Renegade avec un vrai style de baroudeur. A droite, le Nissan Juke à la bouille sortie d'un dessin animé. Mais que cachent ces deux SUV urbains derrière leur personnalité unique ? Réponse avec l'essai des Renegade et Juke en version à essence.

Par Jacques Warnery
Publié le Mis à jour le

En version essence, Jeep Renegade et Nissan Juke sont tout à fait en phase avec leur vocation urbaine. Photos T. Antoine (ace-team).

T.Antoine/ACE-Team

JEEP Renegade 1.4 Multiair 140 Limited

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 8 ch
  • - Lancement : Septembre 2014
  • - A partir de 25 750 €
  • - 250 € de malus.

NISSAN

  • - Ni bonus ni malus

Dans la catégorie des SUV urbains en plein essor, les Jeep Renegade et Nissan Juke font bande à part. Le style consensuel du leader Renault Captur ? Trop peu pour eux. Les aspects pratiques du Peugeot 2008 ? Ils s’en moquent.

 
Leur truc à eux : un physique, un vrai ! Le Juke a commencé dès 2010 avec sa drôle de bouille dans un gabarit serré (4,14 m). La formule a fait de nombreux adeptes et confirmé le succès de Nissan en matière de SUV après le Qashqai.

renegade vs juke
Les voitures se ressemblent toutes ? Pas Renegade et Juke.

C’est maintenant la Renegade qui apporte de la personnalité au segment des SUV urbains : elle a beau être la plus petite des Jeep (4,26 m), elle garde tous les ingrédients de la marque : calandre à sept barrettes, phares ronds, allure cubique, épaules larges, passages de roues angulaires et charme inimitable. Difficile d'y reconnaître une parenté avec sa cousine Fiat 500X dont elle partage tous les dessous techniques.

Un seul modèle partage le même goût de la différence avec les Juke et Renegade : la Citroën C4 Cactus, mais celle-ci est à mi-chemin entre berline et SUV. Pour cette confrontation, nous avons choisi les modèles dans leur version essence, bien en phase avec un usage urbain. La Jeep Renegade est à l’essai avec le moteur 1.4 MultiAir de 140 ch, le Nissan Juke est testé avec le 1.2 DIG-T de 115 ch.

vue avant du jeep renegade
Le Renegade ressemble à une vraie Jeep et offre un parfum d'aventure.
vue avant du nissan juke
En dépit de sa faible surface vitrée, le Juke conserve une bonne visibilité avant.


Le Renegade s'évade sur la route

vue laterale des jeep renegade et nissan juke
Plus long de 12 cm, plus large de 4 cm et plus haut de 10 cm par rapport au Nissan Juke, le Jeep Renegade est un peu plus imposant.

Souples, discrets, et pas trop gourmands à condition de rester raisonnable en conduite, les quatre cylindres essence turbo des Renegade et Juke proposent une sérieuse alternative au diesel, surtout dans le cadre d'un kilométrage annuel raisonnable.

Le Renegade profite de sa cylindrée supérieure (1.4 contre 1.2) et de ses 25 ch supplémentaires (140 ch contre 115 ch) pour prendre le large. Plus tonique à bas régimes, ce bloc d'origine Fiat n'a pas peur des trajets en charge, ni des longues rampes d'autoroute. Pour tenter de suivre le rythme, le conducteur du Juke devra solliciter une commande de boîte rapide et précise afin de réveiller une mécanique davantage étouffé par son sixième rapport long.


Le Juke, plus à l'aise en ville

En ville, la Jeep peut compter sur ses commandes douces et sa position de conduite surélevée. Mais elle apparaît bien plus encombrante qu'elle ne l'est réellement. La faute à ses importants montants de pare-brise et ses formes carrés.

3/4 arrière du jeep renegade

Avec ses dimensions plus compactes et son gabarit plus facile à cerner, la Nissan vous met tout de suite plus à l'aise dans la circulation, malgré sa mauvaise vision arrière. Et son rayon de braquage plus court (10,7 m contre 11,07 m) favorise son agilité.

Nos deux SUV font bonne figure, une fois sortis des cités : châssis précis et roulis maîtrisé. Attention, toutefois, au confort à basse vitesse et sur les saignées d'autoroute. Le travers est encore plus accentué à bord du Juke. Chaussé en pneus de 18 pouces, notre modèle d'essai s'est montré moins confortable.


Dans l’habitacle, avantage Jeep

tableau de bord du jeep renegade
Globalement, la planche de bord du Renegade flatte la rétine et démontre un vrai souci du détail.
planche de bord du nissan juke
Installé plus bas, le conducteur du Juke ne dispose pas de volant réglable en profondeur.

Il suffit d'ouvrir les portes du Renegade pour se sentir une âme d'aventurier. Les références au monde du tout-terrain sont nombreuses, l'inscription « Since 1941 » (depuis 1941) rappelle que Jeep a une longue histoire.

Surtout, la qualité des matériaux et les assemblages précis font mentir les préjugés sur la finition légère des américaines… que cette Renegade n’est pas vraiment puisqu’elle est fabriquée en Italie.

A bord du Juke, les plastiques durs omniprésents sont bien moins flatteurs. Cela ne l'empêche pas de s'offrir une présentation moderne et technologique malgré ses plus de quatre années d'existence.

Jeep Renegade
Jeep Renegade
Nissan Juke
Nissan Juke

La Jeep exploite ses dimensions plus généreuses pour mieux choyer ses occupants. Longueur aux jambes, largeur aux coudes et hauteur sous pavillon sont bien supérieures. Les places arrière de la Nissan sont autrement plus étriquées et moins accessibles à cause d'une découpe de porte étroite. Et l'impression de confinement due aux surfaces vitrées moins généreuses ne sera pas forcément au goût des enfants...


places arrière jeep renegade
Si l'assise demeure un peu ferme, la banquette du Renegade reste accueillante et l'espace du milieu n'est pas trop inhospitalier.
places arrière du nissan juke
L'assise est moelleuse, mais le Juke manque d'un peu de largeur aux coudes pour accueillir convenablement trois personnes.

Quasi égalité pour les coffres

Depuis son restylage fin 2014 le Juke profite enfin d'un coffre correct. Avec 354 litres, il domine celui de la Jeep de trois petits litres seulement. Reste un seuil de chargement plus haut. Les deux modèles peuvent compter sur des assises fixes et des dossiers rabattables, libérant un espace plat grâce à un double plancher.

Le Renegade y ajoute un dossier avant repliable en portefeuille pour le transport d'objets longs. Une particularité qui ajoutée aux rangements plus nombreux le rend plus pratique que son rival et bien plus habitable !

coffre du jeep renegade
D'une capacité de 351 litres, le coffre du Renegade manque un peu de largeur de chargement, il dispose en revanche d'un hayon droit.
coffre du nissan juke
Le coffre du Juke profite d'un volume de 354 litres. Comme le Renegade, Il dispose d'un double plancher permettant d'obtenir un espace plat.


Pour le portefeuille, avantage Juke

Dans leurs versions essence haut de gamme, les Nissan et Jeep sont respectivement affichées au prix de 22 850 € et 25 750 €, soit un écart de prix de 2 900 € en faveur du Juke. Un gouffre... A ce niveau de tarif, nos deux SUV urbains font heureusement preuve de générosité : GPS tactile, sellerie cuir ou alerte de franchissement de ligne.

La caméra à 360° du Juke offre une vue aérienne tout autour du véhicule. Idéal pour se garer.
La caméra à 360° du Juke offre une vue aérienne tout autour du véhicule. Idéal pour se garer.

Mais là encore, le Juke prend de l'avance côté équipements technologiques dans sa finition Tekna : surveillance des angles morts et détection des objets en mouvement, caméra à vision 360°, phares et essuie-glace automatiques et feux au xénon sont proposés en série.

Pour s'aligner le Renegade Limited doit opter pour un pack City (600 €) et un pack visibilité facturé 900 € (voir tableau équipements page suivante). L'écart de prix augmente encore malgré la présence d'avertissement anticollision avec arrêt à faible vitesse, de barres de toit, de radars de recul et de multiples possibilités de personnalisation...

3/4 avant du jeep renegade
Contrairement à son rival, le Renegade adopte des barres de toit.

Affichée 23 200 €, la version Longitude Business du Renegade permet de réduire l'écart (350 € de plus que le Juke Tekna). Mais il faut alors faire l'impasse sur de nombreux équipements technologiques, la sellerie cuir partielle ou la navigation GPS.

Moins cher et mieux équipé, le Juke se montre en outre plus sobre, avec des consommations normalisées inférieures de 0,4 l/100 km. Autant dire que l'aspect budgétaire est indéniablement en sa faveur.


Bilan essai Renegade vs Juke

vue arrière des jeep renegade et nissan juke
Ces deux fortes têtes ont chacun leur domaine de prédilection : route pour le Jeep Renegade et ville pour le Nissan Juke.
Ils ont la palme de l’originalité sur leurs concurrents mais ne se font pas de cadeau entre eux. A l'heure du choix, le Juke s'impose grâce à son budget et ses meilleures aptitudes en ville : il y est plus dégourdi et plus agile, et c’est avant tout ce que l’on demande à des SUV urbains.

Si le Renegade baisse la garde sur ces deux critères, il profite toutefois de son gabarit plus généreux et de son moteur plus tonique pour faire la différence auprès des jeunes familles qui cherchent un petit SUV pour tout faire : avoir plus d’espace à bord et de meilleures aptitudes sur route pour sortir de la cité. Reste le dernier critère, totalement subjectif, mais qui fait souvent la différence : le coup de cœur pour le style de ces deux fortes têtes.


Jeep Renegade

On aime

  • La présentation soignée
  • Les prestations routières
  • La vie à bord  

On regrette
  • Le tarif plus élevé
  • Moins à l’aise en ville
  • Le confort moyen


Nissan Juke

On aime

  • Les équipements technologiques
  • Le châssis dynamique
  • Les capacités urbaines

On regrette
  • Le confort plus ferme
  • Les places arrière étriquées
  •  Les performances en charge
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
eric.clement234693 Le 30/09/2015 - 09:18
Nouveau propriétaire d'un Jepp Rénégade depuis 3 mois et je regrette déjà mon achat. Pris en LOA début juillet 2015 dejà erreur dans les prélèvements et réponse du service finance c'est pas grave vous finirez plus tôt. Deux jours après avoir pris le véhicule premier entretien avec un QD je m'aperçois que le rappel de clignotant sur le rétro droit est fêlé de l'intérieur, le pare choc est de travers mal monté et le joint de vitre arrière droit est décollé. Retour garage pour remettre en place tout ça, pas très sérieux. Deux et demi et 4800 km plus tard, le Rénégade sur parking supermarché ne reconnaît plus les clefs du VL. Appel assistance avec demande de véhicule de prêt car pris extension de garantie à 3 ans, assistance + maintenance. Et la, bien non vous n'aurez de prêt de Vl appel chez Jeeep et bien insistez auprès de l'assistance et toujours refus, on se retrouve avec mon épouse sur le parking avec nos courses a appeler un membre de la famille pour venir nous cherche. Appel chez service clientèle de Jeep et là ouverture d'un dossier mais toujours pas de Vl pour aller au boulot le lendemain. Appel le lendemain et réponse la personne qui s'occupe de votre dossier fini sa journée dans 5 mns donc vous verrez ça demain. Réccupération du véhicule pris en charge par Nissan c'était un problème de connexion de batterie. Arrivée, au boulot à 40 Km le Rénégade fait guirlande de Noël sur le tableau de bord. Appel chez Jeep s'est pas grave rentré avec il n'a pas du être reprogrammé. Appel de nouveau du service Clientèle, on vous rappel cela fait quatre jours et j'attends toujours. Passage chez le concessionnaire et remise à niveau du VL. Pas un mot d'excuse de Jeep ou appel. Et là aujourd'hui campagne de rappel pour anomalie R12, mais pourquoi je suis venu dans cette marque...
sauvelo057 Le 21/09/2015 - 21:49
On ne peut pas dire que le juke soit vraiment beau. Un véhicule pour lequel on doit se lasser très vite. Le pire est le juke jaune, façon "poste" une couleur mode qui passera très très vite
fmuntzberger739 Le 23/05/2015 - 17:09
Que dire de certains commentaires ? déplorables voire totalement idiots (et je reste poli). Il y a je ne sais combien de véhicules différents pour tous les goûts. C'est fait pour ! et ce genre de véhicule, on adore ou on déteste. Il en faut pour tout le monde et je serai ravi de voir la tête de ceux qui critique le look de telle ou telle voiture ! accessoirement aussi ce en quoi ils roulent.... Bref pour ma part j'adore ce Juke et en ai acheté un en 1,2 essence 115ch (noir car en jaune...bof). J'en suis ravi ; un vrai plaisir à conduire et à vivre !. Deux bémols : - la capacité du réservoir ; un peu juste à mon goût. - les personnes de + d'1m80 à l'arrière seront pas très à l'aise Pour finir je rejoins l'avis de certains ; 25000€ comme SUV économique ou pas cher.... non ; ça reste quand même une somme !
Voir tous les commentaires (13)