Essai comparatif : la Mercedes-AMG GT R défie la Porsche 911 GT3 !
habillage
banniere_haut

Essai comparatif : la Mercedes-AMG GT R défie la Porsche 911 GT3 !

A droite, la Porsche 911 GT3, gardienne du temple des sportives taillées pour la piste. A gauche, la Mercedes-AMG GT, dont la nouvelle version R sonne comme une tentative de putsch : plus de puissance, moins de poids, des roues arrières directrices... Ca ne vous rappelle pas quelqu'un ?

Publié le Mis à jour le

La Porsche 911 GT3 restylée démarre au prix de 155 255 €. Sa nouvelle rivale, la Mercedes-AMG GT R débute à 174 800 €. Dans les deux cas, un malus de 10 000 € reste à appliquer.

PORSCHE 911 Coupe GT3 PDK

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 500 ch
  • - Lancement : Mars 2017
  • - A partir de 155 255 €
  • - 10000 € de malus.

MERCEDES-BENZ AMG GT R

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 585 ch
  • - Lancement : Novembre 2016
  • - A partir de 174 800 €
  • - 10000 € de malus.

Rouler en Porsche 911, c’est l’assurance d’attirer le regard de certains passants. Alors, quand la mythique allemande enfile son costume GT3, aileron fièrement ancré sur la poupe, jolies godasses de 20 pouces et sublime teinte rouge Indien, l’attention des connaisseurs s’étend aussi aux non-initiés. Aujourd’hui, dans « ma » 911 GT3… je ne suis pourtant pas la vedette espérée.

Porsche 911 GT3 rouge vs Mercedes-AMG GT R verte vue de profil


Sur les trottoirs, je repère bien ces pouces levés, ces sourires en coin, ces bouches en cul-de-poule. Mais ils s’éveillent au passage de mon poursuivant, lové dans la dernière Mercedes-AMG GT : une version R avec ailes copieusement élargies, calandre à barrettes verticales et, sur ce modèle d’essai, une teinte vert mat facturée 7 600 €. Prochain feu rouge, c’est décidé, j’échange ma « banale » 911 contre la nouvelle coqueluche du public.

 

La provocation Mercedes-AMG GT R

L’expérience peut faire sourire, mais elle reflète une autre réalité : oui, la Mercedes-AMG GT veut tenir tête à sa majesté 911, et pas seulement en plongeant dans une cuve de peinture vert fluo. Par rapport à la GT S, son V8 biturbo passe ainsi de 522 ch à 585 ch. Le poids chute de 15 kg, grâce à l’échappement en titane, et la fibre de carbone formant ses ailes avant, son pavillon et son extracteur d’air.

Mercedes-AMG GT R verte avant droit devant un box
Mercedes-AMG GT R verte arriere droit devant un box
Mercedes-AMG GT R verte logo
Mercedes-AMG GT R verte phare

L’aérodynamisme s’adapte aux conditions de roulage (lamelles motorisées derrière la calandre, volet mobile sous le berceau moteur), comme le train arrière, désormais sur rotules et pouvant braquer jusqu’à 1,5°. Plus de puissance, moins de poids, un châssis dynamisé… pas de doutes : la GT « R » vient provoquer la GT3, 911 la plus sportive de la gamme.

 

La Porsche 911 GT3 pas intimidée

Un affront qui tombe à pic car de son côté, la Porsche a profité de l’été 2017 pour dégainer sa version restylée. Esthétiquement : boucliers revus et feux arrières à « encoches ». Techniquement : une boîte mécanique en option gratuite, et un moteur 4.0 de 500 ch, profondément modifié (40% de pièces inédites) malgré sa cylindrée et sa puissance strictement identiques à celle de la précédente 911 GT3 « RS ».

Porsche 911 GT3 rouge devant un box avant droit
Porsche 911 GT3 rouge devant un box arriere droit
Porsche 911 GT3 rouge aileron
Porsche 911 GT3 rouge jante

Cela dit, bien qu’elle réédite son châssis à quatre roues directrices, la GT3 ne cède toujours pas à la mode de la suralimentation : aucun turbo pour son mythique 6 cylindres à plat, dont le limiteur de régime culmine à… 9 000 tr/min. Avant ce match au sommet, un conseil : mieux vaut coucher les enfants !

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
trevorstanton654 Le 31/08/2017 - 11:36
Quand on voit les vidéo en caméra embarquée, tout devient évident. La Mercedes est un jouet pour millionnaire à garer devant un casino. La Porsche est construite pour le circuit. Chacun son public, chacun son savoir-faire. Mais le vrai amateur de circuit n'hésitera pas une seconde.
Voir tous les commentaires (1)