A conduire : la Twingo plus agréable
habillage
banniere_haut

Essai comparatif : la nouvelle Renault Twingo affronte la Fiat 500 !

Par Mathieu Sentis, ACE - Team, Photos C.Gascot/ACE Team
Publié le Mis à jour le

La Fiat 500 s'achète à partir de 12 160 € en 1.2 69 ch Pop. La Twingo 2014 démarre plus bas : 10 800 € en SCe 70 Life.

ACE - Team

Notre périple démarre dans la 500, que nous n’avions pas chevauché depuis longtemps. Verdict ? Cette chipie nous fait tomber dans le même panneau que sept ans plus tôt. D’abord, un jugement factuel : moteur TwinAir vibrant à bas régimes, démarrages difficiles à doser, assise de siège peu confortable, suspension arrière trop lâche.

A 3,55 m de long, la 500 reste 5 cm plus courte que la Twingo. C’est pourtant cette dernière qui est la plus maniable en ville, grâce à son excellent diamètre de braquage.

Puis notre sévérité s’amenuise, à mesure que la maline nous lance des clins d’œil. Dehors, dedans, de jour comme de nuit, la 500 dégage un charme inégalé et offre un plaisir qui balaie tous ses défauts : celui de la posséder.


Moins bien proportionnée, la Twingo préfère la séduction sur le long terme. Si le TCe commet aussi quelques fautes de douceurs (notamment des à-coups dans une circulation en accordéon), sa sonorité remplace avantageusement le bruit de « machine à coudre » du TwinAir et sa vivacité se montre supérieure, en accélérations comme en relances. Au point, parfois de devoir basculer en mode Eco pour faciliter le dosage de l’accélérateur en milieu urbain.
 

L'absence de moteur à l'avant permet aux roues directrices de braquer à 45°, contre environ 30° pour un modèle classique. Les demi-tours deviennent un plaisir !

Pour ne rien gâcher, la Twingo demeure à la fois plus maniable que la 500 en ville (merci au diamètre de braquage riquiqui), mais aussi plus sûre d’elle sur route grâce à une meilleure stabilité lors d’une manœuvre d’urgence.
En dépit de suspensions légèrement plus sèches, et d’une tenue de cap perfectible par grand vent sur autoroute, la Twingo TCe 90 apparaît ainsi plus polyvalente, brillant davantage sur chacun des parcours.

Tags
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
shooby02470 Le 23/04/2015 - 19:42
parce que c'est vrai que la 500 n'est pas une voiture de grande série !
voxane.d165 Le 28/10/2014 - 09:56
bonjour, ma 500 à 65000 km et aucune pannes,il faut juste faire les révisions et l'entretenir.crdlt
brout417 Le 20/10/2014 - 23:05
la Twingo malgré son look sympa (et copier de la Fiat), sas 5 portes (et son petit coffre) ne peut faire oublier que c'est un modèle de grande série , qu'on en verra le + souvent en blanc frigidaire, en version de base et sans option ....! la 500 malgré son âge, garde son charme intact, son aspect original tant intérieur qu'extérieur , sa qualité (la mienne 70000 km et no problem), et un bonheur d'en prendre le volant à chaque occasion . Ce n'est pas une routière, c'est certain, mais elle donne le sourire sur les trajets quotidiens .....et perso. je rejouerais sa carte une nouvelle fois sans hésitation !
Voir tous les commentaires (11)