Essai comparatif : la Toyota GR Supra défie l'Alpine A110 !
habillage
banniere_haut

Essai comparatif : la Toyota GR Supra défie l'Alpine A110 !

Un 4 cylindres 252 ch à l'arrière pour l'Alpine, un 6 cylindres 340 ch à l'avant pour la Toyota, et pourtant : l'A110 et la Supra partagent bien plus qu'un mythique patronyme... Quel est le meilleur coupé propulsion du moment ? Réponse dans ce match entre l'Alpine A110 et la Toyota Supra.

Publié le Mis à jour le

La nouvelle Toyota Supra affronte l'Alpine A110 dans cet essai comparatif entre deux coupés sportifs à roues arrière motrices !

CLEMENT CHOULOT

ALPINE A110 Pure

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 252 ch
  • - Lancement : Juin 2019
  • - A partir de 57 000 €
  • - 1172 € de malus.

TOYOTA GR Supra 3.0

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 340 ch
  • - Lancement : Juin 2019
  • - A partir de 65 900 €
  • - 6724 € de malus.

[MAJ du 27/04/2020] Ces derniers temps, le créneau du coupé sportif restait une spécialité allemande : TT chez Audi, Série 2 Coupé chez BMW, 718 Cayman chez Porsche, plus tout jeunes mais toujours plus fringants que les vieillissants Nissan 370Z et Lotus Exige... Puis vînt un vent de fraîcheur inattendu, incarné par deux nouveautés dignes de ce nom.

A gauche, l’Alpine A110, en tête des ventes de coupés dès sa première année de commercialisation en France (1 133 unités en 2018, contre 608 BMW, 397 Audi et 232 Porsche). A droite, la Toyota GR Supra, lancée ces jours-ci et que l’on croisera beaucoup moins, dans un premier temps : seulement 50 exemplaires alloués pour la France, sur les 900 fabriqués pour l’Europe en 2019 par l’usine Magna Steyr en Autriche. Laquelle produit aussi le cabriolet BMW Z4, son cousin technique.
 

Une Supra germano-japonaise

Sans partenariat avec BMW, la saga Toyota Supra n’aurait pu renaître. Au grand dam des fans d’une lignée stoppée en 2002, la nouvelle Supra partage donc son châssis avec le dernier BMW Z4 et récupère intact son duo moteur/boîte : un 6 cylindres en ligne 3.0 turbo de 340 ch, associé à une transmission automatique ZF à huit rapports.

La Supra a toutefois exigé de telles proportions (empattement très court, voies larges, centre de gravité bas), brandit des traits spécifiques (pour le moins suggestifs !), et revendique un poids contenu à 1 495 kg, soit 40 unités de moins que le BMW Z4 M40i à unique capote en toile. En matière de pesée, la GR Supra ne peut hélas jubiler face à sa rivale du jour.

 

A110, le bonheur est dans le poids

1 098 kg. C’est le poids-plume homologué pour l’Alpine A110, permis par une soigneuse quête du gramme : structure et trains en aluminium, visserie et barres antiroulis creuses, sièges et haut-parleurs « déplumés », chaque élément a suivi son régime… jusqu’aux miroirs de courtoisie dénués de cache en plastique. Pour une voiture lancée en 2018 et privée de coûteuse fibre de carbone, cette masse est un petit miracle qui compense son déficit de puissance.

Face aux 340 ch et 500 Nm de couple du six-en-ligne Toyota (pardon, BMW…), Alpine avoue seulement 252 ch et 320 Nm, issus d’un fluet 4 cylindres 1.8 partagé avec la Mégane R.S. Inutile de pouffer de rire car sur le papier, notre A110 nationale reste dans le pare-chocs de la germano-japonaise : 4,5 s de 0 à 100 km/h et 250 km/h limités électroniquement, contre 4,3 s et la même vitesse maxi pour la puissante « Zupra » ! Voyons maintenant si ces promesses tiennent, volant en mains...

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
patrick47310967 Le 01/08/2020 - 10:02
Un échec en ce qui concerne les chiffres de vente !
Voir tous les commentaires (2)