Bilan du match C5 Aircross vs Renault Kadjar
habillage
banniere_haut

Essai comparatif : le Citroën C5 Aircross défie le Renault Kadjar

Par Xavier Chimits
Publié le Mis à jour le

Le Renault Kadjar restylé muscle sa face avant : calandre agrandie et puits d'antibrouillards chromés. Le C5 Aircross mise sur d'autres armes : proue plus fluide, personnalisée par des ajouts de couleurs.

thomas.antoine/ACE Team

CITROEN C5 Aircross PureTech 180ch S&S Shine EAT8

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 181 ch
  • - Lancement : Septembre 2018
  • - A partir de 36 250 €
  • - 210 € de malus.

RENAULT Kadjar 1.3 TCe 160ch FAP Intens EDC7

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 160 ch
  • - Lancement : Décembre 2018
  • - A partir de 34 300 €
  • - 473 € de malus.

Victoire au Citroën C5 Aircross

Citroën C5 Aircross PureTech 180 EAT8 Shine

La vraie différence entre C5 Aircross et Kadjar ? Elle est simple. Hors un Scénic RX4 au souvenir mièvre et lointain (2000), jamais Renault n’a créé de SUV : l’ancien Koleos était un Samsung recarrossé, le Kadjar procède du Qashqai. Alors que le groupe PSA a bâti du sol au toit le premier Peugeot 3008 (2009), puis son successeur aujourd’hui dupliqué en Citroën C5 Aircross. Ce ne sont pas les compétences qui ont manqué à Renault pour définir un SUV conforme aux goûts du jour. C’est l’argent, un ordre venu de la haute direction. Dès lors, le Kadjar ne démérite pas, mais ses qualités sont celles d’un SUV d’hier. Et s’il est moins cher à l’achat que son rival, l’écart ne comble pas le fossé qui le sépare d’un C5 Aircross plus vaste, plus confortable, et au design plus moderne. Le Kadjar souffrait déjà face à un Peugeot 3008 plus dynamique que lui. Le voici maintenant pris en étau, avec un C5 Aircross plus familial.

 

Citroën C5 Aircross PureTech 180 EAT8

On aime

  • Citroën C5 Aircross PureTech 180 EAT8 Shine
    Des sièges arrière indépendants et coulissants : c’est royal !
  • Le confort apporté par sa suspension à butée hydraulique, signature Citroën
  • Le punch et la sobriété de son 1.6 turbo essence 180 ch

On regrette

  • Un peu balourd dans les virages, rançon de son confort
  • L’oubli d’un dossier avant droit repliable
  • Des rails de toit rouge et noir, est-ce vraiment indispensable ?

 

Renault Kadjar TCe 160 EDC7

On aime

  • Renault Kadjar TCe 160 EDC7 Intens
    Son bon compromis dynamisme/confort
  • Des tarifs lucides, donc plus bas que chez PSA
  • Le dossier avant droit repliable : très pratique pour embarquer des objets longs


On regrette

  • Banquette non coulissante au rang arrière
  • Un design et un écran multimédia qui renvoient au passé
  • Des jantes de 19 pouces, est-ce vraiment indispensable ?
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
noel.sagel136 Le 06/07/2019 - 13:52
Encore une fois RENAULT est perdant !!! Comme pratiquement à chaque fois, quelle que soit la marque qui lui soit opposée. Je finis par douter de l'objectivité de l'ARGUS. Est-ce parce que parce que RENAULT ne convie pas les journalistes pour les essais dans des lieux suffisamment idylliques ? Ou que l'hôtel n'est pas d'assez haut de gamme ? Ou l'oreiller insuffisamment garni ? Ou bien cela tient-au contenu de la boîte à gants ?
vimalakirti Le 28/01/2019 - 11:43
UNE BANNIERE INNENLEVABLE EMPECHE DE LIRE CORRECTEMENT L´ARTICLE LES DONNEES DU RENAULT SONT RECOUVERTES
Voir tous les commentaires (2)