Vous êtes ici :

Essai comparatif : le Peugeot 3008 BlueHDi 130 défie le Nissan Qashqai

Nissan Qashqai 2018 et Peugeot 3008 action avant
Le SUV le plus vendu d'Europe (Nissan Qashqai) défie le SUV le plus vendu en France (Peugeot 3008). Le match s'annonce serré !

Lancé fin 2016, le Peugeot 3008 n'a pas l'âge d'un restylage mais accueille un nouveau moteur diesel : le 1.5 BlueHDi 130 en lieu et place du 1.6 BlueHDi 120. C'est l'occasion de jauger le 3008 face au SUV compact préféré du public européen, le Nissan Qashqai restylé depuis la rentrée 2017...

Voitures à l'essai : Nissan Qashqai vs Peugeot 3008

Nissan Qashqai 1.6 dCi 130 N-Connecta
31 600 €
ni bonus
ni malus
Peugeot 3008 1.5 BlueHDi 130 Allure
33 850 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai comparatif : le Peugeot 3008 BlueHDi 130 défie le Nissan Qashqai 

Nul ne pourra s’y soustraire : dès septembre 2018, toute voiture commercialisée en Europe devra respecter la norme de pollution Euro 6c, dont les mesures de consommations et d’émissions se rapprochent davantage d’une conduite en conditions réelles.

Nissan Qashqai 2018 et Peugeot 3008 statique avant
Pas encore de diesel Euro 6c pour le Qashqai. Mais son restylage 2017 n'a pas uniquement modernisé ses traits...

Chez Peugeot, on anticipe déjà ces règles et après la compacte 308 (restylée en 2017), c’est au tour du SUV 3008 de moderniser sa gamme de moteurs diesel : bloc 1.5 BlueHDi 130 inédit, et nouvelle boîte automatique à huit rapports sur le 2.0 BlueHDi 180 du 3008 GT.

 

Un 3008 plus puissant… et plus propre

Sur le papier, le 3008 1.5 BlueHDi 130 remplace avantageusement le 1.6 BlueHDi 120 : cylindrée moindre mais couple stable (300 Nm), nouveaux dispositifs de dépollution (catalyseur SCR et filtre à particules regroupés plus près du moteur), système de combustion breveté et inspiré de la 908 des 24H du Mans (rien que ça !). Et une consommation en usage réel promise inférieure de 4 à 6 %.

Peugeot 3008 bleu feu arrière
Moteur Peugeot BlueHDi 130

Pour l’heure uniquement disponible avec une boîte mécanique à six rapports, ce nouveau 3008 1.5 BlueHDi 130 accueillera dans quelques mois la boîte automatique EAT8, toujours fournie par Aisin (dans l’intervalle, le BlueHDi 120 EAT6 reste disponible). Voilà le SUV Peugeot plus moderne que jamais…

 

Un Qashqai pas effrayé

Le Nissan Qashqai 1.6 dCi 130 ne s’est pas encore plié aux normes Euro 6c. Son restylage de l’été 2017 apporte d’autres arguments : face avant modernisée, meilleure qualité perçue à bord, insonorisation renforcée, direction et suspension reparamétrées. Sans oublier sa dotation, encore enrichie à chaque niveau d’équipement.

Nissan Qashqai 2018 et Peugeot 3008 statique arrière
Présenté en finition N-Connecta dans notre tableau comparatif, le Qashqai est ici photographié en finition Tekna + (jantes 19'', sellerie cuir, toit panoramique...) facturée 35 950 €.

Reste à savoir si cela suffira pour dominer le Peugeot 3008, au terme d’un match qui laisse s’affronter deux « rouleaux-compresseurs » commerciaux : le Qashqai vient d’annoncer son trois millionième exemplaire produit depuis 2007 alors que l’an dernier, sur le marché français, le 3008 s’est hissé à la troisième place des meilleures ventes tous segments confondus. Que le meilleur gagne !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
shooby136

Tient, bizarrement, comme c'est bizarre, sans même lire l'article, juste en voyant la vignette de ce comparatif, je savais que la Peugeot allait gagner. Heureusement qu'en terme de ventes européennes le Qashqai dépasse allègrement le 3008 ;)

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Nissan Qashqai
Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 3008