Vous êtes ici :

Essai comparatif : le Peugeot 3008 défie le Volkswagen Tiguan !

voir les photos
Peugeot 3008 2016 vs VW Tiguan blanc vue avant gauche
Ici photographié en finition GT Line à 36950 euros, le Peugeot 3008 BlueHDi 150 retombe à 34950 euros en niveau Allure. La comparaison avec le Tiguan TDI 150 Confortline, facturé 35540 euros, devient ainsi plus équitable.

A peine commercialisé, le nouveau Peugeot 3008 tente déjà de barrer la route à la référence des SUV compacts : le Volkswagen Tiguan, renouvelé mi-2016. A l'occasion de ce premier match, Peugeot 3008 et VW Tiguan convoquent leurs diesels de 150 ch et finitions intermédiaires. Que le meilleur gagne...

Voitures à l'essai : Peugeot 3008 vs Volkswagen Tiguan

Peugeot 3008 2.0 BlueHDi 150 Allure
34 950 €
ni bonus
ni malus
Volkswagen Tiguan 2.0 TDI 150 Confortline
35 540 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai comparatif : le Peugeot 3008 défie le Volkswagen Tiguan ! 

Comme celle des monospaces avant elle, la mode des SUV périclitera sans doute. Mais ce jour n’est pas venu et pour l’heure, les crossovers mêlent sommet de leur gloire… et sommet de leur art. Chez Volkswagen, 2016 fut l’année du renouvellement du Tiguan. Un SUV apparu dès 2007, qui a d’emblée séduit les familles : excellent rapport entre habitabilité et encombrement, modularité digne d’un monospace compact, et duo confort/insonorisation fortement amélioré au restylage de 2011.

Volkswagen Tiguan 2016 Confortline blanc roulant en ville vue avant gauche
Volkswagen
Volkswagen Tiguan 2016 Confortline blanc roulant en ville vue arrière droite
Tiguan
Volkswagen Tiguan 2016 Confortline vue du poste de conduite
Volkswagen Tiguan 2016 Confortline vue des tablettes au dos des sièges avant

Naturellement, le Tiguan deuxième du nom n’a rien oublié de cette excellente base. Et s’est contenté d’améliorer ses qualités, en y ajoutant un zeste de modernité : batterie d’aides à la conduite, connectivité renforcée, compteurs possiblement numériques. Suffisant pour retrouver sa place de leader en Europe... à moins que le nouveau 3008 ne contrarie ses plans.

Evolution douce pour le Tiguan, métamorphose pour le 3008 : quelle est la meilleure technique ?

Si le Tiguan joue l’évolution douce, le nouveau 3008 expérimente plutôt la métamorphose. Son style ? Bien plus dynamique qu’auparavant, alliant feux acérés, vitrages minces et faux airs de Range Rover Evoque à l’arrière. Sa planche de bord ? Spectaculaire, et détentrice d’un niveau de qualité perçue jamais vu sur une Peugeot.

Peugeot 3008 2016 GT Line blanc roulant en ville vue avant gauche
Peugeot
Peugeot 3008 2016 GT Line blanc roulant en ville vue arrière droite
3008
Peugeot 3008 2016 GT Line vue du poste de conduite

Quant aux équipements disponibles, ils rappellent curieusement ceux du Tiguan : toit panoramique désormais ouvrant, sièges avant massants, régulateur de vitesse à maintien de distance, aide active au maintien dans la voie, caméras de stationnement à 360°, hayon commandable d’un mouvement de pied sous le bouclier.

Une volonté évidente de pénétrer le cercle « premium », qui se ressent d’ailleurs sur les prix : jugé cher, le Tiguan dépasse juste de 590 € le tarif du 3008 dans ces versions diesels intermédiaires. Reste à savoir si le Peugeot sait le justifier…

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (16)
noel.sagel136

Encore Peugeot gagnant. Euh ... L'Argus nous fait le coup de Fillon et Pénélope ... ?

noel.sagel136

Que vient faire le notaire dans cette affaire ... ?

nicolas.zannier023

Je trouve également dommage qu'ils n'aient pas proposé la bva sur le 150 mais pour avoir essayé le 120 en bva il est très correct et pas veau je t'assure, certes le 150 est plus costaud mais par rapport au 3008 1ère gen.ce 120 a plus d'allant.et suffit finalement.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 3008
Recevez par e-mail toutes les infos de la Volkswagen Tiguan