Essai comparatif : le Toyota RAV4 Hybride défie le Honda CR-V Hybrid

voir les photos
Toyota RAV4 Hybride vs Honda CR-V Hybrid
Pour l'instant, le Toyota RAV4 et le Honda CR-V hybrides n'ont pas d'équivalent sur le marché. Mais lequel est le meilleur ?

En proposant une alternative hybride non rechargeable au diesel, le Honda CR-V comme le Toyota RAV4 ont le nez creux. Reste à savoir lequel de ces deux opportunistes arrivés début 2019 apparait le plus convaincant à l'usage. Premier match avec leurs versions 4x2.

Voitures à l'essai : Honda CR-V vs Toyota RAV4

Honda CR-V 2.0 i-MMD 184ch Executive 2WD AT
40 470 €
ni bonus
ni malus
Toyota RAV4 Hybride 218ch Lounge 2WD
43 000 €
ni bonus
ni malus

Page 1Portait Toyota RAV4 Hybride et Honda CR-V Hybrid 

S’il reste une catégorie de véhicules dans laquelle le diesel fait de la résistance, c’est bien celle des SUV compacts. La consommation et le malus élevé des versions à essence découragent les anti-diesels les plus convaincus et les rares hybrides rechargeables font payer cher leurs prestations. Dans ce contexte, Honda et Toyota rejouent avec le RAV4 et le CR-V hybrides non rechargeables un match qu’ils entretiennent depuis maintenant plus de deux décennies. Car si Toyota fut bien le pionnier de l’hybride avec sa Prius en 1997, Honda lui a emboîté le pas avec son système IMA sur les Civic et Insight dès 1999. Depuis, le groupe Hyundai-Kia a tenté une incursion dans ce duel avec le Niro hybride, mais il ne propose pas encore un SUV de la taille de nos deux comparses du jour.
 

Opposition de style

Toyota RAV4 Hybride vs Honda CR-V Hybrid

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Honda et le Toyota ne se ressemblent pas, même s’ils appartiennent exactement à la même catégorie. Le RAV4 arbore en effet un physique spectaculaire qui fait tourner les têtes sur son passage. Ses angles vifs et son air de voiture de Goldorak prennent le risque de choquer, quand le Honda fait lui tout pour rassurer. Ses lignes sont plus arrondies et il paraît moins volumineux, mais s’il ne s’agit que d’une illusion d’optique : le gabarit - assez imposant - de nos deux SUV s’avère rigoureusement identique, en longueur comme en largeur (4,60 m et 1,86 m). 
 

Des motorisations proches

Singuliers sur le marché, les deux SUV japonais reprennent le principe de l’hybridation non rechargeable, basée sur des moteurs essence atmosphériques à cycle Atkinson et une transmission épicycloïdale à variation continue dans laquelle vient se loger deux moteurs électriques. Tous les deux sont également proposés en quatre roues motrices. Il existe tout de même quelques différences : Toyota fait appel à un moteur essence de 2,5 litres quand Honda se contente d’une cylindrée de 2 litres. En revanche, la batterie du CR-V est au lithium-ion, quand Toyota continue à recourir au nickel-métal-hydrure. Malgré ces conceptions très proches, Le CR-V doit avouer un déficit de puissance cumulée important de 34 ch par rapport à son rival. Un déficit dont Honda semble conscient puisqu’il propose son CR-V à un tarif inférieur de 2 530 €.

A Lire. Essai longue durée 5 000 km du Toyota RAV4

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (14)
Laurent59

L’article est malheureusement erroné sur un point essentiel. Le CRV n’a pas de boîte CVT. C’est un entraînement direct sans boîte mécanique. Autrement dit on a l’agrément d’un moteur électrique et c’est ce qui m’a fait choisir le Honda vs le Toyota (au demeurant plus cher). Lorsque la vitesse est stabilisée entre 80 et 120, le thermique s’accouple directement aux roues et désengage le moteur électrique et le générateur mais dans ce cas, la pédale d’accélérateur ne bouge pas. Si besoin d’accélération, le moteur électrique reprend la main avec son couple élevé même au delà de 120. En conso, je ne dépasse pas 7.2 (réel) sur autoroute, véhicule à pleine charge et coffre de toit et sensiblement moins en conditions moins (6l) défavorables (modèle 2wd, le modèle 4wd peut consommer plus). Bref, le Honda c’est le plaisir de conduire en électrique sans se soucier de le recharger. Pour le reste l’article me paraît exact sur le Honda mais je ne connais pas le RAV4 plus que ça pour valider la comparaison. J’ai hésité entre les deux mais le principe de l’iMMD du Honda et son look moins agressif m’ont convaincu. Quand à un PHEV, la configuration de stationnement ne me le permet pas et ne convient pas non plus à mon usage en grands déplacements.

muriliyatsia

Et petit détail sur la boite de vitesse du Honda, non évoqué dans le comparatif , mais qui donne des inquiétudes à certains, la boite n'a qu'un seul rapport ! Et ça marche plutôt bien, et sans crier chez Honda !

Otto Moto

Quelles que soient les solutions techniques adoptées sur les moteurs, ces gros engins monstrueux et laids appelés SUV sont une aberration quant à leur poids, leur puissance, et leur prix.

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Honda CR-V
Recevez par e-mail toutes les infos de la Toyota RAV4