Essai comparatif : Volkswagen Passat SW vs Mercedes Classe C break
habillage
banniere_haut

Essai comparatif : Volkswagen Passat SW vs Mercedes Classe C break

Diesel biturbo de 240 ch, 4 roues motrices, boîte double embrayage à 7 rapports, technologie omniprésente : en version de pointe, la nouvelle Passat SW déclare la guerre aux breaks premium. Pour jauger ses arguments inédits, nous convoquons la dernière née du sérail, la Mercedes Classe C Break...

Par Photos T.Antoine/ACE Team, Mathieu Sentis
Publié le Mis à jour le

Ici présentés en version haut de gamme, ces breaks familiaux dépassent les 50 000 €... En diesel, la Mercedes Classe C break s'achète dès 34 400 € (C 180 BlueTEC de 116 ch), la Volkswagen Passat SW, dès 29 540 € (1.6 TDI 120).

T.Antoine/ACE-Team

MERCEDES-BENZ Classe C 250 BlueTEC Sportline 4MATIC

  • - Moteur : Diesel
  • - Puissance: 11 ch
  • - Lancement : Septembre 2014
  • - A partir de 54 850 €
  • - 150 € de malus.

VOLKSWAGEN Passat SW 2.0 BiTDI 240 Carat Edition 4Motion

  • - Moteur : Diesel
  • - Puissance: 14 ch
  • - Lancement : Octobre 2014
  • - A partir de 50 900 €
  • - 250 € de malus.

Si l’ancienne Volkswagen Passat pouvait être considérée comme un gros restylage de sa devancière (dimensions, habitacle et trains roulants étaient restés identiques), la nouvelle et huitième génération change tout, du sol au plafond : ligne, habitacle, moteurs, boîtes, équipements technologiques. Et plate-forme modulaire, désormais « MQB », allégée de 88 kg et capable de recevoir des motorisations hybrides-rechargeables.
 

La Mercedes est habituée aux hautes puissances. Pour la Passat c'est nouveau : elle culmine à 240 ch en diesel, quand sa devancière se limitait à 177 ch.
La Mercedes est habituée aux hautes puissances. Pour la Passat c'est nouveau : elle culmine à 240 ch en diesel, quand sa devancière se limitait à 177 ch.

Notre version d’essai ajoute une seconde corde à son arc. Sûrement lassée de draguer principalement les flottes d’entreprise (qui absorbent 70% des ventes de Passat en France !), la familiale Volkswagen présente une fiche technique à inquiéter les rivales premium, sa nouvelle cible.

Ainsi, sa transmission est assurée aux quatre roues, par une boîte robotisée à double embrayage à sept rapports. Sa puissance culmine à 240 ch, avec un petit 4 cylindres deux litres gavé par deux turbos. Son équipement technologique abonde avec, en vrac, un régulateur de distance avec freinage anticollision, un système GPS multimédia avancé, une suspension pilotée à quatre modes de conduite.
 

Mercedes Classe C Break
Volkswagen Passat SW

Logiquement, le prix suit le même chemin : 50 900 €. Il y a de quoi faire tousser mais dans cet univers, c’est une habitude. La preuve ? Sa rivale du jour, une Mercedes C 250 BlueTEC 4Matic Break frise les 55 000 € malgré sa puissance inférieure. Mais il en faut plus pour inquiéter l’étoile, sûre de son image…

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
benette1704401 Le 13/08/2015 - 00:45
dire que la fiabilité de vw a baissé est de bien mauvaise fois ... elle était bien moins bonne que ça durant les années 2000 avec des 2.0 TDI pas à la hauteur... alors qu'aujourd'hui ça va bien. Dans les nouveaux moteurs crées, seul le 1.6 TDI à crée vraiment des soucis avec son injection fragile du a des injecteurs fragiles et aux problèmes multiples (un coup c'est un problème électronique, ou encrassement, ou grippage,...) et encore depuis que la plateforme MQB est sortie les moteurs ont étés profondément remaniés et ce soucis a disparu (je n'en ai pas vu sur la golf 7 par exemple pourtant sortie depuis 3 ans ... SI vous lisez les journaux de fiabilité et ne vous contentez pas seulement de lire le tableau de classification mais aussi la description, vous verrez que les journalistes disent que le bilan actuel est plombé par les anciens moteurs à injecteurs pompe qui continuent d'avoir leurs pannes... Puisque ces classement prennent en compte le taux de panne de toutes les voitures de 0 à 9 ans, et qui donc prends en compte la fiabilité des moteurs à injecteurs pompe... Tout vient aussi de l'entretien, je ne parle pas seulement des révision mais l'entretien de tous les jours ... mais enfin, en parler de nouveau ne serais que me répéter. Pourtant, ça m'a permis de ne pas connaitre de problèmes majeur avec mon touran 2.0 tdi 136 de 2003 acheté neuf en 2003 et revendu fin 2006 avec 100 000 km... puis réfléchissez un peu, si vw était si peu fiable, ne pensez vous pas que leur voiture connaitraient une baisse de régime au niveau des ventes, moi je pense que si... et pourtant, à ce premier semestre 2015, vw vient de passer premier constructeur mondiale avec une petite augmentation de 1%...
munstead421 Le 03/05/2015 - 06:58
Il n'y a pas de malus sur la C250, alors que l'article annonce 150€ puis 250€. Quelle idée de comparer la finition Carat avec la finition sportive et son châssis sport.! Il est évident que le modèle "sport" est moins confortable. Rien sur les finitions non plus. La révision Mercedes est tous les 25 000 km, bien entendu, comme dans toutes les voitures actuelles d'un certain niveau, l'indicateur diminue parfois le kilométrage. C'est à ça que sert un indicateur qui exploite les données numériques.
trevorstanton654 Le 14/04/2015 - 22:41
C'est sur que si tu te plains d'avoir un entretient à 680 EUR... je crois que ni Mercedes, ni VW ne sont des marques pour toi...
Voir tous les commentaires (24)