Vous êtes ici :

Essai Cupra Ateca (2018) : tout le talent d'un SUV, le plaisir en plus

Cupra Ateca (2018)
Le Cupra Ateca sera disponible en décembre 2018 au tarif de 42 500 €.

Cupra, signature sportive de Seat, devient marque à part entière. Son premier modèle est un Ateca qui sent la poudre : 300 ch, quatre roues motrices, châssis baissé. Et 5,2 s de 0 à 100 km/h, valeur record pour un SUV compact !

Page 1Essai Cupra Ateca (2018) : tout le talent d'un SUV, le plaisir en plus 

C’est un moment émouvant, une marque qui naît. Certes, le nom Cupra ne tombe pas de la dernière pluie. Depuis son apparentement avec une Ibiza en 1998, il est devenu la signature sportive de Seat. Sonne aujourd’hui l’heure de l’autonomie, valeur chère à la Catalogne, terre de Seat : la version musclée de l’Ateca ne s’appelle pas Seat Ateca Cupra, mais Cupra Ateca tout court. De prime abord, le choix de l’Ateca peut surprendre. Libre de son calendrier, Seat aurait pu donner la primeur du nom Cupra à une berline légère et vitaminée : Ibiza et Leon étaient partantes. Inaugurer la saga Cupra par un SUV compact n’est donc pas innocent. Cette décision témoigne d’un changement d’époque, et d’un infléchissement de la notion Cupra.

Cupra Ateca (2018)

Jadis, sa signification était claire : contraction de « Cup Racing », elle désignait des berlines radicales, frémissant des roues avant, raides comme des coups de trique, qui aimaient taquiner le circuit le week-end venu. Telle n’est pas la voie empruntée par la marque Cupra, qui vise une autre clientèle : sportive, d’accord, mais pas radicale, soucieuse d’élégance et de modernité. Toit haut et garde au sol élevée, un Ateca, qu’il soit siglé Cupra ou Seat, n’a rien à faire sur un circuit. Toutefois, le Cupra Ateca sort de la tribu des SUV : 300 ch, transmission intégrale, boîte robotisée, traitement intérieur à la fois tonique (applications carbone, pédalier alu), high-tech (instrumentation digitale) et luxueux (sellerie et panneaux de portes en faux daim). Bref, un SUV différent, quasi unique en son genre, pour un public qui aime frayer en dehors du courant dominant.
 

Prix Cupra Ateca

Cupra Ateca (2018)

Première étage de la fusée Cupra, cet Ateca 300 ch proposé en une finition unique et richement dotée est proposé à 42 500 €. Et la marque Cupra, aux dernières nouvelles, travaillerait sur un argument fort : cinq ans de garantie en France ! Pour mémoire, un Seat Ateca débute à 25 425 € (oublions la fausse finition Référence) en 1.0 TSI 115 ch. Et paie alors 50 € de malus écologique...  Le Cupra Ateca évolue donc dans une autre sphère, à la fois par son tarif et son malus (3 113 €). Son équipement est de haut vol : GPS, suspension pilotée, phares à diodes, caméras 360°, toit ouvrant panoramique, jantes de 19 pouces. Mais il faudra remettre la main au porte-monnaie pour le doter de tous les signes distinctifs de la famille Cupra : sièges baquets, packs Carbone, étriers de freins Brembo.

Cupra Ateca (2018)
Une marque, c'est un sigle, qui exprime ce qu'elle est. Le blason Cupra frappe fort : bronze et noir, géométrie évoquant un bouclier tribal. Puissance et élégance : tout est dit !
Cupra Ateca (2018)

Double sortie d'échappement, becquet, extracteur, jantes en alliage de 19 pouces à branches couleur bronze : le Cupra Ateca n'est pas un Ateca comme les autres.

Au volant du Cupra Ateca

Cupra Ateca (2018)
Un SUV sur un circuit ? Pas la destination naturelle d'un véhicule à toit haut et garde au sol élevée. L'exercice permet toutefois de juger des qualités du châssis Ateca. Et l'endurance des freins Brembo, proposés en option.

Son moteur a des arguments : belle sonorité, souffle (300 ch), jarret (400 Nm). La boîte DSG7 monte les rapports en un éclair. La transmission intégrale répartit le choc. Et le mode de conduite Cupra dispose d’un
« Launch Control ». Résultat, en ligne droite, le Cupra Ateca est résolument sportif : 5,2 s de 0 à 100 km/h ! Mieux que la Seat Leon Cupra 300 ch (5,7 s), à peine moins bien que cette même Leon en configuration ST 4Drive : 4,9 s. Qui relève le gant, chez les SUV compacts ? Mais parfois, sur un parcours, il faut aussi virer, freiner. Sur ce dernier point, difficile de juger. Les premiers Cupra Ateca mis à l’essai étaient munis d’étriers Brembo. Sur le circuit de Castelloli, taillé dans la roche à 40 km de Barcelone, ils ont parfaitement supporté la pression sur la pédale de gauche, malgré plusieurs virages serrés en descente. Des freins de série auraient-ils résisté ? Sans doute pas.

Cupra Ateca (2018)
300 ch, transmission intégrale, le Cupra Ateca souffle la tempête. Mais sait rester confortable, conformément à la vocation familiale d'un SUV compact.

Surtout que le Cupra Ateca n’a pas fait vœu de dépouillement, comme un athlète. Transmission 4x4 et bel équipement font trembler la bascule : 1 632 kg. De surcroit haut placés : garde au sol de 18 cm, toit planté à 1,61 m. Et comme tout SUV compact, il a vocation à transporter une petite famille : pas question de raidir ses suspensions au-delà du supportable, même si leur fermeté évolue selon le mode de conduite sélectionné. Sur circuit, cet Ateca ne peut donc prétendre à la même efficacité que sa cousine Leon Cupra. Il s’avère toutefois à la fois facile et enthousiasmant à mener, très sain grâce au superbe châssis de la famille Ateca. Mais à favoriser le train avant, le renvoi du couple de la transmission intégrale le dit bien : le Cupra Ateca n’est pas une bête de course, et n’a aucune intention de le devenir. Son objectif est plus vaste que le plaisir du conducteur. Il doit aussi offrir du confort et de l’espace à sa famille. Il y parvient fort bien, tout en attaquant gaiement les courbes et poussant très fort quand il en sort. Sincèrement, que demander de plus ?
 


Dans l’habitacle du Cupra Ateca

Cupra Ateca (2018)
Volant Sport, pédalier alu, instrumentation digitale et console centrale bien délimitée, mais ambiance austère, voire un peu triste, à bord du Cupra Ateca. Quelques touches supplémentaires de bronze, couleur Cupra, auraient égayé et valorisé l'habitacle.
Cupra Ateca (2018)
Ces sièges baquets Cupra, d'un seul tenant et enveloppants, seront proposés en option à partir du printemps 2019.
Cupra Ateca (2018)
Typé haut de gamme, le Cupra Ateca offre de série l'instrumentation digitale. L'affichage est paramétrable.
Cupra Ateca (2018)
SUV taillé vraiment compact (4,36 m), Le Cupra Ateca présente toutefois un bon empattement (2,64 m), gage d'espace pour les jambes au rang arrière.
Cupra Ateca (2018)
Dans le domaine des vertus familiales, le Cupra Ateca ne fait rien moins bien que le Seat Ateca : 485 l de coffre, 510 l avec l'espace sous plancher.

 

Concurrence Cupra Ateca

BMW X1
Mercedes GLA
BMW X1

Le Mercedes GLA 45 AMG, anecdotique en France, évolue sur une autre planète : 381 ch, 63 850 €, 10 500 € de malus. Et avec son toit posé à 1,47 m, relève davantage d’une berline que d’un SUV. Il faut donc se lever tôt pour trouver un rival au Cupra Ateca chez les SUV compacts.
Le BMW X1 est rentré dans le rang :  il a retiré avant l’été son offre 25i 231 ch 4x4 BVA8 et, côté essence, culmine désormais à 192 ch dans une version 20i proposée uniquement en deux roues motrices. Le temps  d'homologuer à nouveau la configuration 25i 4x4, elle reviendra courant 2019 sur le X1, et sera également disponible sur son dérivé X2, aux traits plus sportifs.

Jaguar E-Pace
BMW X2
Jaguar E-Pace

Mais le BMW X2 n’en restera pas là : une déclinaison M35i 306 ch est en approche. Pour l’heure, le beau Jaguar E-Pace est le seul à monter aussi haut en puissance que le Cupra Ateca. Hélas son lourd châssis de Range Rover taillé pour le baroud restreint sa vivacité (6,5 s) et l’entraîne du côté de la face indécente du malus :  10 500 €. En l’attente de la version M35i du X2, prévue pour mars 2019 à un prix qui devrait avoisiner les 57 000 € plus un malus croquignolet, et qui annonce un 0-100 km/h avalé en 4,9 s, le Cupra Ateca est donc seul en piste.

 

Cupra Ateca 4x4

BMW X1 20i 4x2

BMW X2 20i 4x2

Jaguar E-Pace 2.0 300 4x4

Longueur

4,38 m

4,44 m

4,36 m

4,39 m

Hauteur

1,61 m

1,60

1,53 m

1,65 m

Puissance

300 ch

192 ch

300 ch

Couple

400 Nm

280 Nm

400 Nm

Boîte

BVR7

BVA7

BVA9

0 à 100 km/h

5,2 s

7,7 s

6,5 s

Poids

1 632 kg

1 560 kg

1 535 kg

1 831 kg

Coffre

485 l

505 l

470 l

577 l

Consommation mixte*

7 l/100 km

6 l /100 km

8,6 l

CO2*

155 g/km

136 g/km

197 g/km

Malus écologique

3 113 €

690 €

10 500 €

Prix

42 500 €

39 650 €

39 700 €

53 400 €

(*) Valeurs d'homologation.

 

Bilan essai Cupra Ateca

Cupra Ateca (2018)
Ce n'est pas son usage favori. Mais mode Offroad enclenché, le Cupra Ateca va loin sur les chemins : transmission 4x4, garde au sol de 18 cm.

L’esprit M de BMW transféré chez les SUV compacts : ligne extérieure discrète, valeurs familiales préservées, mais tempérament de feu.
La proposition Cupra Ateca est d’autant plus cohérente qu’elle cadre avec l’humeur du temps : les SUV compacts ont le vent en poupe, et une frange de leur public a certainement envie d’affirmer sa personnalité d’une autre manière que par un toit à teinte distincte ou autres fanfreluches du même genre. A s’engager le premier sur cette voie, le Cupra Ateca n’a pas de rival.

Enfin, l’univers Cupra est séduisant : blason puissant, mariage du bronze et noir jusque dans une ligne de produits griffés Cupra (vêtements, bagages, chaîne Hi-Fi, etc). La seule réserve concerne le malus : 3 113 €. Un SUV à moteur essence de 300 ch et transmission intégrale est un hérétique aux yeux de l’administration française. Une version moins tonitruante et 4x2 du Cupra Ateca permettrait de contourner l’obstacle. Son 0 à 100 km/h en souffrirait. Mais, honnêtement, qui a besoin de courir cette distance en 5,2 s au volant d’un SUV ?

On aime

  • Les accélérations d’un lévrier
  • Le confort et l’espace intérieur d’un SUV
  • L’atmosphère et le nouveau discours Cupra

On regrette

  • Un malus haut placé
  • La planche de bord, trop proche de celle des autres Ateca
  • Le transfert de couple, qui favorise les roues AV

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Seat