Essai Cupra Leon e-Hybrid 245 : du bonus en GTI !

voir les photos
Cupra Leon
Prix, fiche technique, performances, agrément, consommation : vous saurez tout dans cet essai de Cupra Leon e-Hybrid de 245 ch.

Ne l'appelez plus Seat Leon Cupra : la pire ennemie de la Mégane RS se nomme désormais "Cupra Leon" et multiplie les déclinaisons. Premier essai en version e-Hybrid de 245 ch cumulés, dont la propulsion hybride rechargeable lui accorde un bonus de 2 000 €. Suffisant pour oublier le 100 % thermique ?

Page 1Essai et avis Cupra Leon hybride rechargeable 

Sous ses airs de compacte à peine dynamisée, l’ancienne Seat Leon Cupra crachait entre 280 et 310 ch et n’avait peur… de personne. Ni d’une Mégane RS en ligne droite, ni d’une Civic Type R en virages, le tout, pour un tarif inférieur à celui d’une « simple » Golf GTI de 245 ch. De quoi en faire la meilleure GTI de son époque, mais aussi la plus polyvalente grâce à une gamme complète (berline, break, boîte mécanique ou DSG) qui s’élargit encore sur cette nouvelle génération.

Cupra 2020
La jeune marque Cupra compte trois modèles : cette nouvelle Leon, et les SUV Ateca et Formentor.

Désormais, la Cupra Leon 2.0 TSI DSG se décline en versions 245 et
300 ch, voire 310 ch en carrosserie break Sportstourer à transmission intégrale. Et y ajoute une version hybride rechargeable, combinant un 1.4 TSI de 150 ch à un électromoteur de 116 ch qui développent 245 ch de concert. Une batterie de 12,8 kWh rechargeable sur secteur (5H45 sur prise domestique classique, 3H45 de moins sur borne 3,7 kW) permet alors une conduite 100 % électrique pendant 52 km… faisant de la Cupra Leon e-Hybrid la première compacte sportive à décrocher un bonus écologique !
 

Bonus et prix Cupra Leon e-Hybrid

Première Cupra Leon à être commercialisée en novembre 2020, la version E-Hybrid démarre au prix de 39 600 € en berline et 41 100 € en break. Ses caractéristiques la rendent éligible au bonus écologique de 2 000 € (prix inférieur à 50 000 €, autonomie électrique en ville supérieure à 50 km) qui, même une fois ramené à 1 000 € à partir du 1er janvier prochain, devrait faire de cette déclinaison la plus intéressante de la gamme : la Cupra Leon 310 ch est attendue à plus de 10 000 € d’écotaxe en 2021.

Volant Supersport Cupra Leon
Dotation de série généreuse pour la Cupra Leon...
Bouton Cupra volant Supersport
... même si le volant Supersport reste en option à 700 €.

La dotation de série apparaît bien fournie avec instrumentation numérique de 12,3’’, navigation GPS à écran 10’’, clim’ trois zones, caméra de recul (et radars de stationnement AV/AR), clef mains libres, suspension pilotée, direction progressive à pas variable, sellerie cuir/tissu et sièges avant Sport. Trois packs d’assistance à la conduite viennent en supplément (voir tous les détails en page 3), dont le Drive Assist XL à 890 €… obligatoire pour cocher l’inédit volant Supersport à 700 €. Comme sur une Cupra TCR de compétition, deux boutons circulaires arrivent alors sous les branches horizontales : celui de gauche commande les modes de conduite, celui de droite démarre la cavalerie.
 

Au volant

Pression sur le bouton (de droite donc), et… rien ne se passe. Eh oui : en innocente compacte hybride rechargeable, la Cupra Leon démarre systématiquement sur son moteur électrique de 116 ch. Suffisant pour apprécier les bouchons du matin en silence, s’insérer paisiblement sur voie rapide, voire atteindre 130 km/h sur autoroute (mais l’autonomie fond alors rapidement). Sur parcours mixte, il est possible de rouler environ 45 km sans émissions, voire un peu plus en pratiquant l’écoconduite.

INterieur Cupra Leon 2021
Fiche technique Seat Leon Cupra

Dans ce cadre, on apprécie les trois modes de récupération d’énergie à la décélération : faible (pour conserver l’élan maximum), fort (qui applique un léger freinage en lâchant simplement l’accélérateur) ou adaptatif, qui module le frein moteur en fonction des limitations de vitesse et/ou du trafic environnant. Un dernier mode bien géré, qui se fait oublier dans la circulation et s’accorde parfaitement au confort et au silence inattendu de cette sémillante Leon. Mais, fini la berceuse : jaugeons maintenant la seconde facette de sa personnalité…

Pression sur le bouton de gauche cette fois (certains suivent !), la Leon bascule du mode Normal au mode Sport. La suspension et l’assistance de direction s’affermissent, l’accélérateur devient d’emblée plus réactif et le frein moteur, bien plus prononcé à la décélération. Une seconde pression appelle le mode Cupra, qui pousse chacun des curseurs plus loin encore mais en haussant vraiment le rythme, la nouvelle Leon e-Hybrid 245 souffle le chaud… et le froid.

essai de la Cupra Leon hybride
Sous la pluie, les 400 Nm de couple cumulés altèrent la motricité, et cette version hybride rechargeable ne dispose pas du différentiel à glissement limité des versions 100% thermiques.

Côté pile, les relances à bas régimes n’ont rien à envier à celles des anciennes Leon 300 ch, grâce au couple cumulé de 400 Nm qui fait bondir l’auto lors des dépassements… et douter de la présence d’un
« simple » 1.4 sous le capot. En virages, la direction très directe génère une bonne sensation d’agilité, même si les conditions pluvieuses et les routes très glissantes rencontrées lors de notre essai altéraient la motricité comme l’adhérence latérale. Enfin, le freinage s’est montré puissant et facile à doser (sur un modèle électrifié, c’est assez rare pour être signalé), malgré la difficile transition entre phases de récupération d’énergie et de friction disques/plaquettes .

Plaisante en conduite rapide et coulée, la Cupra Leon perd davantage ses moyens une fois vraiment cravachée. Passé le « boost » de son compère électrique, le moteur TSI s’égosille pour atteindre la zone rouge. La boîte DSG6 apparaît moins rapide que celle des modèles thermiques, en mode Auto comme en mode Manuel. Quant à la sonorité, elle constitue le point noir de l’auto : vraiment quelconque en mode Normal, elle devient risible en mode Sport et Cupra, dont l’incongru « glouglou » de V8 envoyé via les haut-parleurs évoque un mauvais jeu vidéo.

Avis Seat Leon Cupra hybride
245 ch cumulés, mais un 0 à 100 km/h en 6,7 s et 225 km/h en vitesse maxi : la Cupra Leon frise les 1,7 tonne.

Heureusement, l’ultime mode Individual permet de le désactiver grâce aux réglages indépendants de chaque élément (moteur, direction, sonorité, etc), et de choisir parmi les… quinze niveaux de fermeté de la suspension pilotée. Les deux derniers sont spécifiques à la Cupra Leon (une Seat Leon classique équipée de l’amortissement piloté optionnel n’en compte donc « que » treize), et génèrent une réelle fermeté hélas inadaptée aux piégeuses conditions d’essai. Nous brûlons donc de les expérimenter sur un bitume bien lisse et bien sec, pour voir comment cette atypique Cupra Leon e-Hybrid gère, à la limite, ses 1 671 kg annoncés avec conducteur…

Fermons le chapitre de la conduite en évoquant la consommation, très raisonnable… à condition de ravitailler régulièrement la Leon sur secteur : comme pour tout modèle hybride rechargeable, seule la conduite 100 % électrique permet de réduire significativement son budget carburant au quotidien. Batteries déchargées lors de notre parcours autoroutier à
130 km/h, la Leon sirotait près de 9 l aux 100 km, puis dépassait les 11 l en conduite sportive. A intégrer avant l’achat, pour éviter les mauvaises surprises.
 

A bord

INterieur Cupra Leon 2020
Les revêtements spécifiques (poignées de portes en cuir, inserts et surpiqûres cuivrés) rehaussent légèrement la qualité perçue, mais certains matériaux manquent de soin en parties basses.
Cartographie GPS dans les compteurs
Beaucoup de modes d'affichage pour l'instrumentation numérique de 12,3''.
COmpteurs Cupra Leon
Au premier plan, les palettes de changement de rapports ont été allongées.
ecran tactile Seat Leon hybride
L'interface de l'écran central tactile réclame un temps d'adaptation, comme les nombreux modes de conduite et de récupération d'énergie.
Ecran mode Cupra
Les modes de conduite peuvent aussi être sélectionnés au volant si la version Supersports est cochée. L'option à 700 euros impose le pack Drive Assist XL à 890 euros.
Sièges Cupra Leon 2020
Les sièges baquets de série assurent un bon maintien latéral. La sellerie cuir intégrale (cuir et tissu de série) coûte 1500 euros, voire 1700 euros avec le cuir bleu.
Coffre Seat leon hybride Cupra
Batteries obligent, le coffre chute de 380 à 270 l et doit loger le câble de recharge pour prise domestique. Celui pour borne publique est facturé 165 euros.


La concurrence

Si les imminentes Cupra Leon thermiques de 245 ch et 300 ch batailleront avec plusieurs rivales (Ford Focus ST, Honda Civic Type R ou Renault Mégane RS, toutes essayées au Nürburgring cette saison), la déclinaison e-Hybrid de 245 ch demeure plus esseulée. La concurrence se concentre en fait dans le groupe Volkswagen, qui duplique cette chaîne de traction sur différents modèles : la Golf GTE facturée 45 665 € hors bonus (contre 39 600 € pour la Cupra Leon berline), et la Skoda Octavia RS iV disponible dès 42 160 € (+ 1 100 € pour le Combi) mais dont le gabarit la propulse dans le segment des familiales.
 

Bilan de l’essai Cupra Leon hybride rechargeable

Consommation Cupra Leon hybride rechargeable

Avec sa Leon e-Hybrid 245 ch, Cupra devient une lueur d’espoir pour une frange d’acheteurs étouffés par les taxes : plus de malus pour les particuliers, pas plus de TVS pour les pros, soit la solution pour conserver, en 2021, une compacte performante, « lookée », et par ailleurs confortable, silencieuse, et sobre sur les trajets quotidiens (à condition d’être rechargée régulièrement). Pour autant, il n’est pas certain qu’elle fasse chavirer les amateurs de conduite très sportive : 245 ch et 400 Nm cumulés certes, mais près de 1 700 kg sur la bascule et des caractéristiques (sonorité, gestion de boîte, caractère moteur à haut régime) qui ne remplacent pas, pour l’heure, l’agrément d’une GTI 100 % thermique. Pas de panique : les « vraies » Cupra Leon 2.0 TSI arrivent !

A LIRE. Le Cupra Formentor 310 ch à l'essai

On aime

  • Les performances élevées grâce au boost de l’électrique
  • Le confort et la douceur de conduite inédite sur ce segment
  • Le bonus intéressant
Feux 100 % LED Cupra

On regrette

  • La sonorité, quelconque en mode normal, risible en modes Sport et Cupra
  • La motricité au démarrage
  • Le poids, nécessairement élevé…
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
VotrePseudo

1T7 pour une sportive: ça fait envie :-( A part lui éviter un malus "écolo", ça sert à quoi?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de Cupra