Vous êtes ici :

Essai de la Harley-Davidson Tri Glide Ultra

voir les photos
Le Triglide n'est pas une moto : impossible de se pencher, maniabilité réduite et encombrement proche de celui d'une Smart (en longueur comme en largeur).
Le Triglide n'est pas une moto : impossible de se pencher, maniabilité réduite et encombrement proche de celui d'une Smart (en longueur comme en largeur).

Une Harley-Davidson de 1 700 cm3 que l'on peut conduire avec un permis auto, c'est possible à condition d'aimer rouler sur trois roues. Le Tri Glide Ultra se destine aux amoureux de la marque de Milwaukee qui ne veulent pas perdre leur temps à essayer de passer le permis et pour cela sont prêts à alléger leur bourse de 36 000 €.

Page 1Essai de la Harley-Davidson Tri Glide Ultra 

Le Triglide n’est pas une moto : impossible de se pencher, maniabilité réduite et encombrement proche de celui d'une Smart (en longueur comme en largeur).


1 700 cm3, mais un permis voiture suffit !

De ce fait, il peut se conduire avec un permis B (voiture), agrémenté d'une formation de sept heures et d'une bonne prise en mains faite par le concessionnaire Harley-Davidson, le cas échéant. Une telle homologation lui permet de vendre ses charmes à des automobilistes en peine d’aventure et d’originalité, pour peu que leur porte-monnaie soit suffisamment épais…

A LIRE. Essai de la Harley Davidson Switchback



Le prix de la réputation

Car l’engin est vendu 35 990 €. Sur le papier, c’est douloureux. Mais quand on y regarde de plus près, on trouve que ce tarif élevé – équivalent à celui d’une berline de bonne gamme- peut s'entendre, compte tenu de la réputation de la marque et de ses produits, mais aussi du niveau de prestation et d’équipement.

A LIRE. Essai de la Honda VT 750 Shadow C2B


Equipement complet

Deux coffres, une sellerie grand luxe pour deux et un système multimédia permettent au Triglide d'offrir des prestations de haut vol.

Une valise format cabine tient dans le coffre le plus haut, deux casques et un sac logeront dans l'espace inférieur. La radio, le GPS et l’ordinateur de bord viendront agrémenter les déplacements.

Le grand saute-vent permet de protéger efficacement des turbulences et d'écouter la radio sans trop avoir à forcer le volume quelle que soit la vitesse.

Tout est réuni pour que les balades ou les départs en week-end voire en vacances restent faciles, avec la promesse d'un voyage pas comme les autres.
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Annonces auto
146 361 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !