Essai DS3 Crossback 2019 : le test complet du nouveau petit SUV DS3
habillage
banniere_haut

Essai DS3 Crossback 2019 : le test complet du nouveau petit SUV DS3

Un nouveau SUV urbain arrive dans les quartiers chics avec ce DS3 Crossback qui fait tout pour se distinguer : physique fort, équipement inédit et parfum de premium. Son comportement routier donne le sourire, pas ses tarifs.

Publié le Mis à jour le

Le nouveau DS3 Crossback est lancé en mars 2019 avec des moteurs essence et diesels. La version 100 % électrique arrive en fin d'année.

DS DS 3 Crossback PureTech 130 ch Grand Chic Automatique

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 130 ch
  • - Lancement : Mars 2019
  • - A partir de 35 800 €
  • - Ni bonus ni malus

Avec le DS3 Crossback 2019, voici le deuxième opus des DS de nouvelle génération. Ce nouveau modèle arrive après le DS7 Crossback commercialisé début 2018 et qui avait acté le véritable lancement de la marque DS. Avec le DS3 Crossback, la marque haut de gamme de PSA confirme son implantation chez les SUV. Celui-ci est de petite taille (4,12 m) pour remplacer la citadine DS3 dont le succès a permis à DS de s'émanciper de Citroën.

A voir. Le premier essai en vidéo du DS3 Crossback PureTech 130

Le DS3 Crossback reprend la ligne brisée "aileron de requin" de feu la berline.

Pour que les nombreux propriétaires de la citadine à trois portes s'entichent de ce nouveau petit SUV à cinq portes, DS a mis le paquet côté design. Au risque de manquer de simplicité dans ses lignes, reconnaissons que ce DS3 Crossback affiche une forte personnalité. Sa puissante calandre chromée, sa ligne de caisse brisée et son allure de puncheur sont atypiques dans le paysage trop souvent bien sage des petits SUV. Il inaugure même des équipements inédits dans la catégorie, comme les poignées affleurantes et les phares LED Matrix Vision

L’habitacle est du même tonneau, avec une abondance d’éléments angulaires sur la planche de bord et les fameux sièges "bracelet de montre" qui se dotent d'une mousse à double densité pour plus de confort. Le point différenciant de la gamme DS3 Crossback vient de la version électrique E-Tense qui épaulera début 2020 les classiques moteurs thermiques présents au lancement : essence PureTech de 100, 130 et 155 ch et diesel BlueHDi de 100 et 130 ch.

DS3 Crossback 2019
DS3 Crossback 2019
DS3 Crossback 2019
DS3 Crossback 2019

Si le DS3 Crossback cherche à marquer les esprits, c’est pour aller chercher de nouveaux clients chez les premiums Mini Countryman et Audi Q2. Le Countryman est plus grand (4,30 m) et le Q2 sera un bon mètre étalon pour le français. Le DS3 devra aussi compter avec le nouveau Volkswagen T-Cross d'allure plus classique mais de même taille et au positionnement semi-premium dans ses finitions supérieures.

Les tarifs du DS3 Crossback, c’est un peu ce qui fâche à la première lecture. La gamme démarre à 23 500 € pour une version essence 100 ch mal équipée et qui ne se vendra pas (jantes en tôle, écran monochrome, aucun charme). Il faut compter un prix moyen au-delà de 30 000 €  pour une version sympa. On est loin des tarifs de la première DS3... Évidemment le nouveau petit SUV en propose plus par sa forme, ses équipements et sa technologie.

Nouveau DS3 Crossback PureTech 130 EAT8 Grand Chic. Prix : 35 800 €.

Notre DS3 Crossback d’essai en version PureTech 130 EAT8 Grand Chic pointe à 35 800 € mais fait étalage d'équipements : cuir, écran tactile de 7 pouces, affichage tête haute, caméra de recul, chargeur par induction, feux Matrix LED et jantes de 18 pouces. Il ajoute  notamment les options  ambiance Opéra (+ 1 400 €) et peinture métallisée biton
(1 050 €) pour une facture finale au delà de 37 000 €. Il faut maintenant justifier ce prix sur la route et par l'accueil à bord, car c'est quand même plus cher qu'un Peugeot 3008 en finition haut de gamme à moteur équivalent et qui évolue dans la gamme supérieure.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours