Essai DS9 (2021) : notre avis sur la berline haut de gamme française

voir les photos
ds9
Pour ce premier essai, la DS9 se présente dans sa finition haut de gamme Rivoli + avec moteur E-Tense de 225 ch. Le prix de cette version hybride est de 57 900 €.

La nouvelle DS9 arrive enfin et elle fait valoir son élégance, son confort soigné et son moteur hybride rechargeable pour faire sa place sur le segment des berlines premium. Il manque néanmoins à cette française "made in China" de la technologie pour inquiéter les ténors.

Voiture à l'essai : DS DS 9 E-Tense 225 ch Rivoli+

À partir de
57 900 €
ni bonus
ni malus

Page 1Avis et essai DS9 E-Tense 225 

Commençons par ce qui étonne : cette DS9, qui incarne le haut de gamme français, est produite en Chine. Certes, le secteur automobile vit dans une économie mondialisée et séduire la clientèle chinoise exige une production locale. Mais revendiquer le luxe français avec une fabrication à l’autre bout de la planète sera une mission acrobatique pour les vendeurs de ce côté-ci du globe. Fermons cette parenthèse sur ce choix industriel qui coûte déjà à la berline haut de gamme DS9 : entre le divorce avec Changan (le partenaire chinois qui détenait l’usine de la DS9), les ambitions de DS à la baisse en Chine et la pandémie, la nouvelle DS arrivera sur nos routes avec plus d’un an de retard. Les livraisons sont désormais attendues en septembre 2021.

ds9 crossback
La DS9 est une longue berline de 4,93 m, soit le gabarit des modèles allemands comme la BMW Série 5.

La DS9 épaule le SUV DS7 Crossback en tête de gamme de DS. Sa carrosserie tricorps s’étend sur une longueur de 4,93 m, et elle acte la fin des originalités de feu la DS5 (2011-2018). Si la ligne est classique, l’ensemble est façonné avec élégance et la française interpelle agréablement le regard. La particularité DS est bien là côté design avec la calandre DS Wings, les projecteurs Active LED à modules pivotants et le chrome distribué généreusement sur la carrosserie. Clin d’œil est fait à la DS d’origine avec des feux positionnés au niveau du pavillon (c’était des clignotants circulaires sur le modèle de 1955).
 

Prix et moteurs DS9

Ne cherchez pas dans le catalogue une DS9 break ou diesel. Le marché chinois s’en moque, donc il n’y en aura pas. La gamme de moteurs est d’ailleurs montée court avec trois choix seulement : un essence PureTech de 225 ch ici à l'essai (47 700 €) et deux hybrides rechargeables E-Tense de 225 ch (55 000 €) et 360 ch 4 x 4 (66 500 €). À titre de comparaison, une BMW Série 5 propose huit motorisations (deux essence, trois diesel et trois hybrides rechargeables) et deux carrosseries.

ds9 autonomie hybride
Il faut compter 1h45 sur une borne AC 7,4 kW pour recharger la batterie de la DS9 hybride rechargeable.
ds9 phev 25
La prise est située au niveau de l'aile arrière gauche. Pas pratique pour les bornes installées sur le trottoir.

Notre version d’essai est une DS9 E-Tense 225 Rivoli + affichée à 57 900 € et généreusement équipée (voir page 2). Elle possède aussi l’intérieur Opéra rouge Rubis (il existe aussi en noir) en option à 4 950 €. Celui-ci rehausse la présentation de l’habitacle avec la sellerie et la planche de bord en cuir nappa, le ciel de pavillon en alcantara, la montre BRM pivotante, les quatre sièges massants, chauffants et ventilés et le toit ouvrant. L’ensemble est plaisant, la finition soignée et l’univers haut de gamme incontestable, malgré la présence de quelques commandes issues des modèles du segment inférieur.

L’équipement technologique est également au rendez-vous avec, par exemple, les poignées de porte affleurantes, la suspension pilotée Active Scan (en série sur E-Tense) et la vision nocturne (1 250 €). Mais il manque à la DS9 des raffinements que l’on trouve chez les concurrents et même dans la catégorie inférieure comme l’Apple CarPlay sans fil, l’affichage tête haute, le volant capacitif ou la commande vocale intelligente. Et que dire de son système multimédia qui fait bonne impression via l’écran de 12 pouces mais qui s’avère dépassé technologiquement (lenteur, ergonomie, cartographie datée et piètre définition de la caméra de recul) ? DS le sait bien. D'ailleurs, la future compacte DS4 fera preuve de plus de modernité grâce à l’interface DS Iris System de nouvelle génération. Dommage que la DS9 n’ait pu en bénéficier…
 

Au volant de la DS9 E-Tense

ds9 citroen
La DS9 fait valoir un excellent confort dans cette finition Rivoli + dotée de la suspension Active Scan en série. Une caméra lit la route pour adapter l'amortissement.

La position de conduite basse est agréable, et elle n’est pas sans rappeler celle de la Peugeot 508. Normal, les deux modèles partagent la même plate-forme EMP2. Mais DS l’a retravaillée pour l’adapter aux particularités de sa berline, notamment au niveau de l’empattement (+ 11 cm). D’ailleurs, si la DS9 ne peut avoir d’affichage tête haute, c’est en raison de sa proximité technique avec la 508, qui se passe de cet équipement grâce à son combiné d’instrumentation installé en position haute. La DS9 profite en revanche de la suspension Active Scan du DS7 Crossback (une caméra lit la route pour adapter l’amortissement), ce qui lui permet de faire la différence avec la lionne côté confort.

Toute la subtilité de la DS9 est là : envelopper le conducteur et les passagers dans un havre de paix. C’est plutôt réussi, puisque la française offre une direction souple, un confort pullman et un silence de fonctionnement appréciable, même si les bruits d’air sur autoroute auraient pu être mieux contenus. La conduite est orientée vers la douceur, mais la française n’est pas gauche quand il s’agit de presser le pas. Elle s’inscrit avec précision dans les virages et passe les grandes courbes avec vitesse et sérénité. De ce côté, l’agrément de conduite est supérieur à celui du DS7 Crossback, au centre de gravité plus haut. Mais cette longue bourgeoise n’aime pas être bousculée. Elle manque d’agilité sur les petites routes et, quand la conduite devient trop sportive, elle manifeste son désaccord par des mouvements de caisse amples. La masse de cette version hybride rechargeable ne joue pas non plus en sa faveur avec ses 1 839 kg sur la balance. C’est 300 kg de plus que la version essence PureTech 225, plus performante, mais qui subit elle, le poids des taxes.

ds9 berline et pas break
L'empattement long (2,90 m) et la masse élevée de cette version hybride rechargeable n'encouragent pas l'agilité de la DS9.

La motorisation de la DS9 E-Tense 225 ch est composée d’un bloc 1.6 essence de 180 chevaux et d’un moteur électrique de 110 chevaux. L’ensemble est emmené par une boîte automatique à huit rapports sur les roues avant. Cette technologie permet à la française d’afficher des rejets de CO2 bas (33 g/km) mais pas de bénéficier du bonus écologique, réservé aux hybrides rechargeables de moins de 50 000 €. Par rapport à une 508 Hybrid 225, la DS9 gère ses transitions entre moteurs essence et électrique avec plus de douceur, et sa pédale de frein propose une meilleure consistance. La puissance et le couple cumulés permettent des reprises éclairs, à défaut d’un réel tempérament mécanique.

La DS9 hybride rechargeable peut rouler jusqu’à 48 kilomètres en mode 100 % électrique selon le cycle WLTP. Sa batterie de 11,9 kWh réclame au minimum 1 h 45 pour une charge complète avec le chargeur embarqué AC de 7,4 kWh. La consommation d’un véhicule hybride rechargeable est conditionnée par le niveau de sa batterie, donc la fréquence de ses recharges. Lors de notre essai, avec batterie pleine au départ, notre premier parcours mixte de 92 km (dont 20 km d’autoroute) s’est soldé par un débit de 4,8 l/100 km à l’ordinateur. C’est mieux qu’un diesel sur cette distance. Sur un second parcours de 76 km sur autoroute à 130 km/h avec batterie au minimum, la consommation s’est établie à 7,6 l/100 km. C’est cette fois moins bien qu’un diesel, mais pas mal pour une hybride rechargeable dont la technologie électrique apporte peu à cette vitesse. Ici, la carrosserie basse de la DS9 et son aérodynamique encouragent son efficience.
 

À bord de la DS9 Opéra

ds9 interieur
Cette version de la DS9 est dotée de l'intérieur Opéra, qui couvre l'ensemble (sièges, planche de bord, panneaux de porte et accoudoir) de cuir nappa. Ici en rouge, mais disponible aussi en noir.

Avec l’intérieur Opéra, c’est cuir nappa à tous les étages, et cela permet à la DS9 de revendiquer son univers haut de gamme. Le dessin du mobilier apparaît proche de celui du DS7 au premier regard, mais il a ses propres codes, et l’ensemble est plaisant à contempler. La vie à bord est agrémentée par les nombreux rangements et par la bonne vision du compteur digital avec affichage paramétrable. Le grand écran tactile avec ses touches d’accès direct se montre facile à appréhender mais, nous l’avons vu, sa technologie n’est pas aussi complète que celle offerte par les systèmes de nouvelle génération.

ds9 espace à bord
Ambiance limousine aux places arrière avec une banquette accueillante et de l'espace pour les jambes. Les appui-têtes Lounge sont spécifiques à l'intérieur Opéra.
coffre ds9
La DS9 se moque de la modularité et du chargement. L'accès au coffre est étroit et le dossier de banquette rabattable est monobloc (sur E-Tense) et lourd à manipuler.

Le passage à l’arrière permet d’apprécier les centimètres de cette longue berline. Avec l’empattement de 2,90 m, la place aux jambes est royale, même si cela aurait pu être encore mieux avec la possibilité de glisser ses pieds sous les sièges avant. La garde au toit n’a en revanche rien de généreux, mais elle ne pose pas de problème pour les passagers jusqu’à 1,80 m. DS a ajouté quelques aménagements typiques des limousines comme le dossier de banquette judicieusement incliné pour le confort postural, la possibilité d’avancer le siège passager avant depuis l’arrière, la climatisation dédiée, les sièges massants et le large accoudoir central. En revanche, n’envisagez aucun chargement spécifique avec la DS9 : son coffre de 510 l est juste honnête pour une berline si longue, son accès s’avère étroit, et le lourd dossier de banquette n'est pas fractionnable sur cette version E-Tense.
 

Concurrence

La DS9, c’est un gabarit de routière comme les Audi A6, BMW Série 5 et Mercedes Classe E, mais des tarifs plus proches de ceux des familiales du segment inférieur. Le DS7 Crossback possède aussi ce double positionnement qui lui réussi bien en France. Le SUV sera d’ailleurs un concurrent de la DS9, il fera valoir ses aspects plus pratiques, sa gamme plus fournie et son prix inférieur en essence (égal en E-Tense 225). Du côté des berlines, la DS9 devra trouver sa place entre une Peugeot 508 moins onéreuse (52 600 € en GT Pack Hybrid 225), moins spacieuse mais plus agile, et une statutaire BMW Série 5, facturée 59 900 € en finition Luxury dans sa nouvelle version hybride rechargeable 520e de 204 ch.

Découvrez le bilan de l'essai, la fiche technique, les prix et les équipements en page suivante...

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (18)
Patrice0911

Vous avez écrit une chose inexacte : "dossier de banquette monobloc (E-Tense)" Le dossier de banquette arrière est en effet monobloc sur les modèles E-Tense mais seulement sur la version Opéra avec le cuir Nappa, la banquette arrière est rabattable 1/3 2/3 sur le modèle E-Tense avec le cuir noir de base à condition de ne pas prendre la version avec sièges chauffants à l'arrière ! Veuillez vérifier et rectifier.Merci Cordialement Patrice

Patrice0911

Vous avez écrit une chose inexacte : "dossier de banquette monobloc (E-Tense)" La banquette arrière est monobloc sur les versions E-Tense Opéra avec le cuir Nappa, mais sur la DS9 E-Tense avec cuir noir de base a la banquette rabattable 1/3, 2/3 . Veuillez vérifier et rectifier votre article svp.

CREWPower380

Très belle voiture , luxueuse et raffinée avec la future DS4 la gamme DS commence vraiment à avoir une certaine allure . J’ai hate d’essayer cette DS9 en version 360 CV. Ceux qui râlent sur son lieu de fabrication se pavanent tous avec des produits Apple dernière génération en poche fabriqués au pays du soleil levant … LOL D’autre part Les X5 de BMW sont toutes fabriquées aux Us sans que personne ne doute de leur germanité .

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la DS DS 9