Vous êtes ici :

Essai du maxi-scooter électrique BMW C evolution

BMW C evolution à  15 400 €
BMW C evolution à 15 400 €

Trois ans après la présentation du C Concept, BMW révolutionne la mobilité urbaine avec le C evolution. Seul maxi-scooter électrique du segment accessible avec un permis B, il brille au quotidien. Reste son prix...

Page 1Essai du maxi-scooter électrique BMW C evolution 

Avec le C evolution, BMW marque son arrivée sur le segment du scooter électrique d’équivalence 125, après la disparition des scooters VX-1 du constructeur américain Vectrix.

Pour s’imposer, BMW Motorrad a bénéficié du soutien technologique de la branche automobile qui a lancé, fin 2013, la BMW i3.
Comme pour cette dernière, on retrouve de la haute technologie sous la carrosserie bicolore du deux-roues : châssis inédit construit autour du caisson de batterie en aluminium et moteur intégré au bras oscillant.

A LIRE - BMW i3 : l'automobile 2.0 en photos et vidéos


Auto/moto, une vrai synergie de groupe

Le caisson de batterie en aluminium est le coeur de l'architecture du BMW C evolution.
Le caisson de batterie en aluminium est le coeur de l'architecture du BMW C evolution.
Atout majeur, l’expertise du secteur automobile a été mise à profit de la reprise de composants techniques à la technique haute tension, notamment le contrôleur ISO surveillant l’isolation où les modules d’accumulateur de la batterie dédiée à la propulsion.

L’électronique gérant cette batterie, proche de celle de l’i3, surveille les modules de la batterie et détermine l’énergie qu’il est possible de prélever, en evitant  qu’une cellule ne subisse une surcharge ou une décharge profonde. Si cela se produit, un disjoncteur est activé pour prévenir d’éventuels dommages.

A LIRE - L'essai de la Brammo Enertia


Maxi-scooter survolté

La batterie lithium-ion du BMW C evolution nécessite environ 4 heures en charge rapide pour un « plein » sur une prise secteur.
La batterie lithium-ion du BMW C evolution nécessite environ 4 heures en charge rapide pour un « plein » sur une prise secteur.
Enfin et surtout, la mise en œuvre de ces systèmes de surveillance permet à la batterie du BMW C evolution de mettre à disposition du moteur au moins 80 % de sa capacité sur une période de cinq ans.

Ce bloc électrique développe 11 kW de puissance nominale, classant le C Évolution dans la catégorie des équivalents 125.

Pourtant sa puissance de crête fixée à 35 kW le range plutôt chez les maxi-scooters. Il dispose de quatre modes de fonctionnement.


Des recharges toujours optimales

Le changement de mode se commande à partir du commodo gauche.
Le changement de mode se commande à partir du commodo gauche.
Chaque mode de fonctionnement détermine la puissance disponible, le dosage du frein moteur et la récupération d’énergie, cette dernière s’ajoutant à celle générée au freinage.

  • Road Mode par défaut : c’est le mode sur lequel a été calculée l’autonomie standard de 100 km. Avec la pleine puissance et un frein moteur moyen, il est adapté à toutes les situations. 

  • Sail : il offre la pleine puissance, mais aucun frein moteur. Lorsqu’on cesse d’accélérer, le scooter est en roue libre. La récupération d’énergie ne s’effectue qu’au freinage.

  • Dynamic : il offre les performances du mode Road, mais avec un frein moteur élevé, optimisant la récupération d’énergie, évitant d’avoir recours trop souvent aux freins.

  • Eco Pro : il bride la puissance et procure un frein moteur maximal, permettant la meilleure autonomie. Démarrages et reprises sont mous. A l’usage, ce mode se révèle utile lorsque la charge de la batterie est critique.

A LIRE - L'essai du Govecs Go! S3.4


BMW tient son pari des 100 km !

Au démarrage, sauf en mode économique, les accélérations sont vives, voire violentes. Idem pour les reprises. Dans un silence relatif, sur voie rapide, le compteur flirte rapidement avec le 130 km/h (120 km/h relevé).

L’antipatinage de série est sécurisant lorsque les watts arrivent à la roue arrière. Sur revêtement poussièreux ou humide, ainsi que sur les peintures de sol des voiries (passages piétons, ...) et les pavés, le C evolution n'a jamais pu être mis en difficulté. 

Tant de puissance devrait nuire à l’autonomie de 100 km (donnée constructeur). Pourtant, en conduite « normale », après 70 km de parcours mixte, une autonomie restante de 17 % et 18 km s’affiche au compteur.

Mené « en bon père de famille » en mode Ecopro, il pointa à 100 km, affichant 12 km (13 %) d’autonomie restante !


Un scooter équilibré et facile

Heureusement, le tempérament de l’engin est contenu par une partie cycle offrant un comportement rigoureux. À l’aise en ville comme sur autoroute, le C évolution brille aussi sur départementale, malgré ses 265 kg.

L'ABS et l'antipatinage ne sont pas superflus en regard des watts disponibles.
L'ABS et l'antipatinage ne sont pas superflus en regard des watts disponibles.
La masse placée bas offre, en effet, un équilibre parfait qui permet d’enchaîner les suites de virages serrés à vive allure. Étonnant !

Dans ces conditions de roulage, le système de freinage à trois disques offre une puissance  digne des motos de la marque, et l’ABS veille au grain.

Seuls le confort ferme des suspensions, la protection moindre du buste et la masse à basse vitesse peuvent lui être reprochés.

A LIRE - L'essai de la Zero DS
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (21)
kiwoui268

Je constate sur la vidéo de présentation essai routier, qu'il roule sans faire usage du code, pourtant obligatoire en scooter. même de jour. Au cas ou il y aurait une dérogation, de jour quand est il d'un essai de nuit, en condition réeele avec embouteillage? il est fort probable de tomber en panne en plein milieu d'une voie rapide.... imaginer le bien ! Enfin BMW nous a déjà échaudé dans le passe en arrétant subitement toute commercialisation. La vraie demande n'est pas cer modele qui ne satisfera ni la demande premium par son manque d'autonomie et l'absence généralisé de point de recharge, mais un scooter plutot a 7000 maximum mais avec quand même au moins un ABS, qui de part la législation europeene est obligatoire désormais. Hors sur le marché actuel, même en chinois, rien ne correspond vraiment a la demande en terme de ratio prix:sécurité: et surtout autonomie. Marché donc encore en devenir pour pas mal de temps malgré une prime achat probable, mais dont on peut se demander si elle ne va être réduite a néant par un prix de vente majoré de 1000 euros au départ.......nous avons affaire a des revendeurs commerçants et non des philantrophes la question est donc légitime. La vraie réponse du gouvernement devrait non pas être une prime illusoire ou peu incitative a ce niveau de prix, mais de lancer une économie en ouvrant une usine de fabrtiquation en France, on a les cerveaux les moyens. Mais helas comme d(habitude on met la charrue avant les boeufs et on traite les conséquences et pas les causes.

sebDKHu210

e ne trouve pas votre calcul très juste. Vu la puissance et les obligations de permis (Permis B, équivalent à un 600 cm3 en accélération), il me parait juste de le comparer à un MP3-500 qui vaut pas loin de 10 000 euros neuf et qui se conduit aussi avec un permis B + formation de 7h. Personnellement, je viens d'acheter le C EVOLUTION après avoir eu un MP3-400 pendant 4 ans. D'après mes calculs, en moyenne, je vais économiser 2000 euros par an entre l'essence, l'entretien chez Piaggio, et l'assurance (je ne paye que 200 euros au lieu de 600 !). Donc je pense que si vous achetez un MP3 500 chez PIAGGIO neuf, sur 3 ans, le BMW vous coûtera presque le même prix. Côté avantages, le BMW CE est plus vif, plus souple, plus dynamique, plus sport. Avec ABS et antipatinage, il offre une tenue de route impeccable. Très bonne finition. C'est BMW (autre chose que Piaggio !). En roulant, on a l'impression de voler au dessus du sol, le plaisir est nouveau et immense de ne pas faire de bruit. Attention, personne ne vous entend... Côté défauts : la selle est un peu dure et il manque de rangements : il faut ajouter un top case. Question accessoires, aucun tablier n'existe encore pour ce modèle. Pour l'autonomie, il fait 80 km en réalité, ce qui m'est suffisant. Cependant, parfois, on peut se retrouver en galère... Heureusement la pleine charge ne dure que 3h. Quand il aura 150 km d'autonomie, on sera peinards. Et il faudrait davantage de bornes électriques en ville, et s'assurer que les bornes d'autolib marchent bien pour lui, car des utilisateurs se plaignent d'un pb pour le brancher.

sebDKHu210

Je ne trouve pas votre calcul très juste. Vu la puissance et les obligations de permis (Permis B, équivalent à un 600 cm3 en accélération), il me parait juste de le comparer à un MP3-500 qui vaut pas loin de 10 000 euros neuf et qui se conduit aussi avec un permis B + formation de 7h. Personnellement, je viens d'acheter le C EVOLUTION après avoir eu un MP3-400 pendant 4 ans. D'après mes calculs, en moyenne, je vais économiser 2000 euros par an entre l'essence, l'entretien chez Piaggio, et l'assurance (je ne paye que 200 euros au lieu de 600 !). Donc je pense que si vous achetez un MP3 500 chez PIAGGIO neuf, sur 3 ans, le BMW vous coûtera presque le même prix. Côté avantages, le BMW CE est plus vif, plus souple, plus dynamique, plus sport. Avec ABS et antipatinage, il offre une tenue de route impeccable. Très bonne finition. C'est BMW (autre chose que Piaggio !). En roulant, on a l'impression de voler au dessus du sol, le plaisir est nouveau et immense de ne pas faire de bruit. Attention, personne ne vous entend... Côté défauts : la selle est un peu dure et il manque de rangements : il faut ajouter un top case. Question accessoires, aucun tablier n'existe encore pour ce modèle. Pour l'autonomie, il fait 80 km en réalité, ce qui m'est suffisant. Cependant, parfois, on peut se retrouver en galère... Heureusement la pleine charge ne dure que 3h. Quand il aura 150 km d'autonomie, on sera peinards. Et il faudrait davantage de bornes électriques en ville, et s'assurer que les bornes d'autolib marchent bien pour lui, car des utilisateurs se plaignent d'un pb pour le brancher.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
130 168 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !