Vous êtes ici :

Essai Ford Fiesta ST 2018 : tout simplement la meilleure

3/4 avant roulant Ford Fiesta ST 2018
La nouvelle Ford Fiesta ST arrivera en juillet 2018 dans les concessions et les premiers modèles seront livrés à la rentrée. Les tarifs démarrent à 23 200 €.

Nous avions déjà pu rouler en passager à bord de la nouvelle Fiesta ST 2018. Derrière le volant, les premières sensations se confirment : elle apparaît tout simplement comme la petite GTI la plus accomplie du marché, mais aussi l'une des plus accessibles.

Voiture à l'essai : Ford Fiesta ST

  • Moteur Essence | Puissance : 200 ch
  • Lancement : juillet 2018
690 € de malus

Page 1Essai Ford Fiesta ST 2018 : tout simplement la meilleure 

La précédente génération de Fiesta ST avait fait l’unanimité grâce à son châssis joueur et son moteur de caractère. L’annonce de son remplacement par un modèle doté d’un moteur trois cylindres dont l’un est capable de se désactiver avait de quoi inquiéter les gardiens du temple. La petite sportive la plus fidèle à « l’esprit GTI » allait elle se dénaturer ? Nous avions déjà pu nous rassurer en mars dernier sur le circuit de développement Ford de Lommel (Lire A bord de la nouvelle Ford Fiesta ST) où elle avait fait la preuve de ses qualités de danseuse. C’est dire si nous attendions de nous glisser derrière son volant pour vérifier ces premières sensations. C’est ce que nous avons pu faire sur les magnifiques routes sinueuses et désertes de l’arrière-pays niçois. 

 

Prix Ford Fiesta ST 2018

Ford introduit un peu de complexité dans la gamme ST en la proposant en deux versions. La moins coûteuse, la ST Pack, est facturée 23 200 € et propose un équipement allégé mais reçoit en série le Pack Performance. Celui-ci n’a rien d’anodin puisqu’il intègre le différentiel autobloquant Quaife et le Launch Control. La version ST Plus, offre pour 1 400 € de plus le capteur de pluie et de luminosité, les jantes en alliage de 18 pouces, la climatisation automatique ou encore la sellerie cuir. Il faut cependant rajouter 950 € pour lui adjoindre ledit Pack Performance, soit un total de 2 350 € en plus par rapport à la ST Pack.

3/4 avant Ford Fiesta ST 2018
La Ford Fiesta ST se reconnaît à ses boucliers, sa calandre grillagée, son aileron et bien sûr ses jantes et ses badges spécifiques.

N’ayant pu tester une version équipée de roues de 17 pouces, difficile de savoir si la ST Pack représente un réel intérêt du point du vue du puriste. Ajoutons enfin que contrairement à la plupart de ses concurrentes, la ST est disponible en carrosserie à 3 et 5 portes, cette dernière occasionnant un surcoût de 600 €. Dans tous les cas, la ST se révèle à la fois moins coûteuse et mieux équipée que le modèle précédent.

 

Au volant de la Ford Fiesta ST 2018

Au volant de la Ford Fiesta ST 2018

Difficile de trouver un réel défaut à la Fiesta ST après l’avoir mise à l’épreuve sur 200 km de routes très sinueuses. Elle propose exactement ce que l’on attend d’une petite sportive et même un peu plus puisqu’elle offre désormais un confort de suspension parfaitement honorable. Les propriétaires de l’ancien modèle qui doivent subir au quotidien sa fermeté savent que cette amélioration compte triple, d’autant que les sièges Recaro se montrent eux aussi bien mieux dessinés qu’auparavant : le bombage excessif du dossier n’est plus qu’un mauvais souvenir. Pour autant, la ST ne renonce absolument pas au plaisir de piloter. Le train avant a toujours le tranchant d’un scalpel et la direction, très directe, se montre redoutablement précise. On apprécie également le mordant et la puissance du freinage, même s’il est possible de venir à bout de son endurance après une descente de col menée tambour battant.

La Fiesta ST gagne en confort sans renoncer au plaisir du pilotage

Seule petite déception pour les puristes, l’extrême adhérence des pneumatiques. Si nous avions bien réussi à faire dériver la Fiesta ST à volonté sur le circuit de Lommel celui-ci était encore à température hivernale. Avec une gomme réchauffée par l’été, les Michelin Pilot Super Sport deviennent implacablement efficaces, si bien qu’il faut réellement provoquer l’auto pour obtenir une dérive. Lorsqu’elle survient, elle reste cependant parfaitement contrôlable et le châssis de la  Fiesta brille dans tous les cas par l’absence totale de sous-virage. Le différentiel autobloquant se montre particulièrement efficace et assez peu perceptible, sauf à ouvrir en grand roues braquées.

profil roulant Ford Fiesta ST 2018
Efficace, joyeuse, précise, la Ford Fiesta ST réjouit ceux qui aiment conduire.

Le moteur trois cylindres réjouit par sa disponibilité phénoménale à bas régime qui permet d’ « oublier » de rétrograder avant certaines épingles. Une petite faveur à ceux qui ne jurent plus que par les sportives à boîte auto ! Il ne s’étouffe pas à haut régime, sa puissance maximale étant obtenue à 6 000 tr/min, pas très loin du rupteur. Enfin, la désactivation du cylindre est perceptible par une oreille attentive au lever de pied, mais elle ne génère pas de vibrations intempestives. En revanche, pas de miracle à attendre au niveau de la consommation : en conduite très dynamique, l’auto peut friser les 14 litres aux 100 km et ne descend que difficilement en dessous des sept litres en utilisation coulée.

 

Dans l’habitacle de la Ford Fiesta ST 2018

Planche de bord Ford Fiesta ST 2018
Vue depuis la planche de bord, la Fiesta ST ne joue pas les extraverties : seul le petit logo ST et les incrustations carbone rappellent la vocation de l'auto. Le pédalier permet cependant un talon-pointe facile.
Systeme audio B&O Ford Fiesta ST 2018
Difficile de résister à l'appel des Recaro, recouverts de cuir sur la version ST Plus.
Le système audio B&O offre une qualité d'écoute très convenable pour un modèle de cette catégorie.
Coffre Ford Fiesta ST 2018
Les sièges Recaro n'empiètent pas trop sur l'habitabilité arrière et c'est heureux car elle est assez moyenne.
Le coffre propose 311 litres de volume de chargement comme, sur les autres Fiesta.

 

Concurrence Ford Fiesta ST 2018

Ford Fiesta ST 2018

C’est bien simple, la concurrence est assommée par la nouvelle Fiesta ST. Non seulement parce qu’elle est la plus joyeuse à conduire de la bande, mais aussi parce qu’elle offre désormais la polyvalence qui lui manquait. Et tout ça pour un tarif nettement inférieur. A 24 600 € pour la version ST Plus, elle est ainsi 2 300 € moins chère que la Renault Clio R.S. qui paie ainsi son choix unique de transmission EDC. Même punition pour la Peugeot 208 GTi, plus sage, moins bien équipée mais facturée 26 400 € ou même 29 900 € pour la version by Peugeot Sport à différentiel Torsen !

Peugeot 208 GTi
Renault Clio R.S.
Peugeot 208 GTi
Volkswagen Polo GTI
DS3 Performance
Volkswagen Polo GTI

On citera pour mémoire la Volkswagen Polo GTI, qui est très loin de proposer le même agrément de conduite mais n’oublie pas de saler la note à 28 920 €… En matière de prestations sportives et de compromis confort/efficacité, la DS3 Performance est peut-être la plus proche de la Ford mais elle est désormais dépassée du point de vue des équipements et pèche elle aussi par ses prétentions tarifaires : elle exige 2 400 € de plus qu’une Fiesta ST Plus équipée du pack Performance. Et ce n’est pas le malus écologique de 690 € de cette dernière qui risque d’inverser les comparaisons. Certains chefs de produits se préparent des nuits difficiles…

 

Bilan essai Ford Fiesta ST 2018

Ford Fiesta ST 2018

Vous l’aurez compris, la  Fiesta ST nous a conquis. A l’heure des automobiles robots, cette sportive pétillante semble avoir retrouvé les bonnes recettes des GTI d’antan sans pour autant refuser la modernité. Agile, efficace, joueuse, bref réjouissante, elle est désormais utilisable confortablement au quotidien. Bien équipée, elle a aussi le bon goût de rester accessible. Difficile de lui résister !

On aime

  • Agrément de conduite
  • Prix contenu
  • Efficacité réelle

On regrette

  • Moins joueuse que la précédente
  • Consommation coquette
  • On cherche…
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
ralphgull348

Vous êtes pathétiques, les "journalistes" auto : toujours quelque chose qui ne va pas... même quand tout va bien. Mais en bons franchouillards jamais contents, faut bien déplorer un truc, Dédé. On est en France quand même, merde... Ici, c'est la redoutable efficacité des pneus Michelin qui est en cause. C'est sûr, avec des chaussettes de daube, je me serais plus amusé. Ils sont nuls chez Michelin, tout bien considéré : ils font des pneus trop bien. C'est dégueulasse. Et même que je vais en parler dans mon prochain article, ça leur fera les pieds. Na. ...Evidemment, si l'auto avait été monté en pneus de daube, on regretterait l'absence de Michelin. On croit rêver...

P4trick

Tout est bien exceptée la taille du réservoir

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Ford Fiesta