Vous êtes ici :

Essai Ford Mustang 2018 : notre avis sur les Mustang EcoBoost et V8 GT

Ford Mustang 2018 en virage
La nouvelle Ford Mustang 2018 ici en version 2.3 EcoBoost de 290 ch.

La mythique Ford Mustang virilise son regard et évolue techniquement pour son restylage, à l'image de sa nouvelle boîte auto à 10 rapports et sa suspension MagneRide. Un peu tendre en version EcoBoost et saignante en V8 GT, la Mustang 2018 reste sans concurrence.

Voitures à l'essai : Ford Mustang Fastback 2.3 EcoBoost 290 ch BVA10 vs Ford Mustang Fastback 5.0 V8 450 ch GT BVA10

Ford Mustang Fastback 2.3 EcoBoost 290 ch BVA10
41 900 €
10 500 € de malus
Ford Mustang Fastback 5.0 V8 450 ch GT BVA10
48 900 €
10 500 € de malus

Page 1Essai Ford Mustang 2018 : notre avis sur les Mustang EcoBoost et V8 GT 

Mustang. Ce nom fait vibrer les amateurs de mécaniques musclées, briller l’œil des amoureux de belles carrosseries et renvoie surtout à un monument de la sportive américaine. Commencée en 1964, l’histoire de la Ford Mustang n’a pas toujours été cousue de fil d’or, mais depuis 2015 c’est une génération dorée qui s’est présentée au public. Au point que cette Mustang sixième du nom a été le coupé le plus vendu au monde en 2016.

En France aussi, le public s’est mis en résonance avec les pulsions de la belle américaine, et ce en dépit d’un malus écologique décourageant. Pour la nouvelle Mustang 2018 qui est la version restylée du modèle, évacuons tout de suite ce qui fâche : les deux versions (EcoBoost et V8) écopent du malus maxi (10 500 € + taxe annuelle). Heureusement, l’amour rend aveugle et il suffira de fermer les yeux au moment de faire le chèque du malus pour ensuite profiter pleinement de la Mustang 2018 qui évolue bien plus qu’il n’y parait au premier coup d’œil.

Ford Mustang 2018 vue arriÚre
Lancée en 2015, cette sixième génération de Mustang est restylée en ce printemps 2018.

Le restylage de la Mustang est subtil, mais suffisant pour percevoir la nouveauté et offrir un peu plus de virilité grâce aux nouveaux phares 100 % LED plus fins et au capot plus galbé et percé d’ouïes d’aération. Aujourd’hui encore, ce grand coupé de 4,78 m de long inspire la sympathie comme peu savent le faire. La finition intérieure de l’américaine n’a jamais été son point fort, mais la Mustang 2018 fait des efforts avec des matériaux revus et une dalle digitale de 12 pouces à la place des compteurs. Ces évolutions ne font pas de la Mustang un modèle premium, mais ce n’est pas le propos et le budget reste à longue distance des productions d’outre-Rhin, Audi A5 Coupé ou Mercedes Classe C Coupé.

jantes 19 pouces ford mustang 2018
ford mustang GT V8 2018 habitacle

Les prix de la Mustang 2018 démarrent à 39 900 € en version quatre cylindres Ecoboost BVM6 et 46 900 € en version V8 GT BVM6. Le tarif est en hausse de 2 400 € car l’américaine compte de nouveaux équipements de série (compteurs digitaux, régulateur adaptatif, volant chauffant, phares full LED et échappement actif en V8), mais cela reste encore compétitif, avant malus donc. Quelques friandises techniques viennent cependant augmenter le prix, surtout qu’il est difficile d’y échapper une fois que l’on y a gouté. Il s’agit principalement de la nouvelle boîte automatique à 10 rapports (2 000 €), une transmission partagée avec GM et qui équipe aussi la Chevrolet Camaro. Autre nouveauté, la suspension adaptative MagneRide (2 000 €) que Ford a déjà installé sur la monstrueuse Shelby 350 GT, non distribuée en France.

capot ford mustang 2018
La puissance de la Mustang 2.3 EcoBoost descend de 317 à 290 ch à l'occasion du restylage.
La puissance de la Mustang V8 GT passe de 421 à 450 ch à l'occasion du restylage.

La Ford Mustang 2018 connait aussi des évolutions de ses moteurs avec des trajectoires différentes. Le bloc quatre cylindres 2.3 turbo Ecoboost perd une grosse poignée de chevaux en passant de 317 à 290 ch. En cause, la mise aux normes antipollution Euro 6.2 et la pose d’un filtre à particules qui fait donc tomber la puissance sous la barre symbolique des 300 ch. Le 5.0 V8 atmosphérique qui est l’âme de la Mustang gagne, lui, de la cavalerie en passant de 421 à 450 ch grâce à l’introduction d’une double injection, directe et indirecte.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (4)
alainsimon100156

Belle auto. Il y en a une dans mon quartier, le bruit est un régal. Cette auto a une âme et un gros coeur. Un excellent moyen de se démarquer du sempiternel modèle de luxe/sport allemand et aussi de ne pas rouler dans la même voiture que le dealer du coin (AUDI) ou comme le manouche du camp voisin (MERCEDES).... Question moyens, va falloir attendre le loto...

patrick47310967

Que faut il de plus que la taxe malus pour démontrer que la France est autophobe!

Bruno du 13

Oui... donc 50kEuros minimum avec une taxe du quart du prix de vente, pour une version 2L3 jugée timide par l'Argus. Avec un tel malus la Mustang va se vendre très discrètement en France, et c'est bien dommage. La France, le pays où l'automobiliste est juste une vache à lait pour l'Etat..

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Ford Mustang
Recevez par e-mail toutes les infos de la Ford Mustang