Vous êtes ici :

Essai Honda CR-V (2018) : essence, sept places, voici le nouveau CR-V

Honda CR-V 2018 marron action avant droite avec une vache
Le nouveau Honda CR-V démarre au prix de 29 790 €. Sa date de sortie est prévue en octobre 2018 pour les BVM 4x2 et CVT 4x4, puis en janvier 2019 pour le BVM 4x4.

Adoré aux Etats-Unis, le Honda CR-V ne connaît pas le même succès en Europe. Sa cinquième génération ajuste donc son discours : sept places possibles, offre 100% essence et bientôt, une version hybride. Essai du nouveau CR-V en version 1.5 turbo 193 ch 4x4 à boîte CVT.

Page 1Essai Honda CR-V (2018) : essence, sept places, voici le nouveau CR-V 

Sur le papier, le Honda CR-V a tout pour réussir. Le bon segment, d’abord, celui des SUV familiaux aujourd’hui préférés aux berlines. Un statut de pionnier, ensuite, puisqu’il est né en 1997, deux ans après le Toyota RAV4 et… 20 ans avant l’actuel Peugeot 5008. Enfin, l’image d’une marque réputée pour sa fiabilité, et protégée par une garantie de trois ans.

Honda CR-V 2018 marron optique avant
Honda CR-V 2018 marron feu arriÃÃ ¡re et logo

Pourtant ? L’actuel CR-V écoule péniblement 35 000 unités chaque année en Europe, soit 5 000 ventes de moins qu’aux Etats-Unis… en un seul mois de commercialisation. Pour reconquérir le public européen, le CR-V de cinquième génération n’ajoute pas une, mais deux cordes à son arc.


Sept places possibles en CR-V 2018

Son premier argument concerne ses deux places supplémentaires. Uniquement disponible en finition intermédiaire Executive et transmission 4x4, le CR-V à sept places (+ 1 700 €) vient avec une banquette de deuxième rang coulissante sur 15 cm et surtout, deux sièges d’appoint repliables dans la soute. Une option intéressante, aujourd’hui synonyme de succès pour les Peugeot 5008, Nissan X-Trail, Skoda Kodiaq et VW Tiguan Allspace.

Honda CR-V 2018 marron profil droit en roulant
Le nouveau CR-V mesure toujours 4,60 m, mais étire son empattement de 4 cm.

La seconde nouveauté prend la forme d’une version hybride, lancée en février 2019 sur le marché français. Comme son unique rival le Toyota RAV4 Hybride, le CR-V électrifié ne sera pas rechargeable : il couplera un 2.0 atmosphérique à cycle Atkinson à deux moteurs électriques. Sur les 2 500 CR-V espérés en année pleine, Honda France espère écouler 80 % de version hybride. Ambitieux.


100% essence, en attendant le CR-V hybride

Honda l’assure : en Europe, le nouveau CR-V n’accueillera jamais de diesel malgré l’arrivée du nouveau 1.6 i-DTEC sur la Civic. Le grand SUV se borne au récent 1.5 turbo à essence et quatre cylindres, décliné en deux niveaux de puissance selon la transmission retenue : 173 ch en boîte mécanique, 193 ch en boîte CVT.

Honda CR-V 2018 moteur VTEC Turbo
Honda CR-V 2018 marron leveir de boîte CVT

La boîte à variation continue impose la transmission intégrale, contrairement à la boîte mécanique disponible en version 4x4 ou 4x2. Il faudra opter pour cette dernière pour limiter le malus (1 153 €), qui grimpe logiquement en version 4x4 CVT (3 660 €). Forte de 193 ch, c’est d'ailleurs cette version qui animait notre CR-V d’essai. En route !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Honda CR-V