Essai Hyundai Nexo : notre avis sur le SUV à hydrogène
habillage
banniere_haut

Essai Hyundai Nexo : notre avis sur le SUV à hydrogène

Hyundai croit toujours à l'hydrogène et présente avec ce Nexo son deuxième véhicule de série à pile à combustible. Cette fois, est-ce vraiment la voiture électrique idéale ?

Par Jean-Luc Moreau
Publié le Mis à jour le

Le Nexo remplace le iX 35 FC qui est à ce jour le véhicule à hydrogène le plus vendu de l'histoire.Tout est nouveau dans ce SUV qui a été spécifiquement conçu, contrairement à son prédécesseur, pour recevoir ce type de propulsion

HYUNDAI Nexo 163ch Executive

  • - Moteur : Hydrogène
  • - Puissance: 163 ch
  • - Lancement : Juillet 2018
  • - A partir de 72 000 €
  • - Ni bonus ni malus

C’est la fable du lièvre et de la tortue revisitée. Dans la course à la voiture à hydrogène, les coréens sont partis les derniers mais ils ont rattrapé puis dépassé tout le monde. Leur secret ? C’est la maîtrise totale de tous les composants du véhicule puisqu'ici la pile à combustible, les réservoirs d’hydrogène ou le moteur électrique sont conçus et fabriqués par Hyundai.

Grâce à ces moyens de recherche et développement, le Hyundai Nexo s’adjuge quelques records du monde. Le premier, c’est le rendement de sa pile à combustible qui atteint 60 %. Le deuxième, c’est la densité énergétique de cette dernière : 3,1 kW/l. La pile à combustible est le composant clé d’un véhicule à hydrogène. Elle fournit l’électricité au moteur en combinant l’hydrogène des réservoirs à l’oxygène de l’air. Une réaction chimique dont le « résidu » n’est que de l’eau. Les émissions de CO2 sont donc nulles… tant que l’on ne prend pas en compte la fabrication de l’hydrogène.

A lire : L'hydrogène a-t-il un avenir comme carburant automobile ?

Hyundai Nexo fonctionnement PAC

L'animation sur l'écran central traduit parfaitement le fonctionnement du Nexo. L'hydrogène sous pression du réservoir et l'oxygène de l'air alimentent la pile à combustible qui produit de l'électricité pour alimenter le moteur électrique. Une batterie tampon sert à la récupération d'énergie

Toujours en vue d’augmenter le rendement de la chaîne de traction, le moteur électrique asynchrone du iX 35 Fuel Cell a été remplacé par un moteur synchrone à aimant permanent. La batterie (lithium ion polymère) est aussi plus puissante (40 kW vs 24 kW). Elle s’ajoute aux 95 kW produits par la pile à combustible pour une puissance totale du système de 135 kW.

Mais le plus beau record du Nexo c’est sans doute son autonomie. Selon le nouveau cycle WLTP, elle est de 666 km (756 km en NEDC), ce qui en fait le véhicule électrique homologué en Europe ayant le plus grand rayon d’action, toutes catégories confondues.

Un look de concept-car pour le Nexo

Hyundai FE Fuel Cell Concept
La ligne du Nexo s'inspire du FE Fuel Cell Concept
Le FE Fuel Cell Concept a été dévoilé au salon de Genève 2017

Dans une catégorie où évoluent la Toyota Mirai et la Honda Clarity Fuel Cell, il n’est pas très difficile de faire plus sexy ! Inspiré du concept car Hyundai FE Fuel Cell, le Nexo affiche un design futuriste, encore plus marqué quand il fait sombre puisque la face avant est illuminé dans toute sa largeur par un bandeau de LED.

En fait, selon Hyundai, c’est surtout la recherche de la plus grande finesse aérodynamique qui a dicté ces lignes. Le résultat n’a toutefois rien d’exceptionnel avec un Cx de 0,329, malgré les poignées de portes escamotables comme sur le récent Jaguar i-Pace.

Les dimensions sont généreuses (4,67 m x 1,86 m x 1,63 m) mais le choix d’un SUV se justifie lorsqu’il faut caser les trois réservoirs de 52,2 l qui contiennent l’hydrogène sous pression (700 bars) et la batterie tampon, identique à celle d’un modèle hybride.

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours