Bilan essai Hyundai Nexo
habillage
banniere_haut

Essai Hyundai Nexo : notre avis sur le SUV à hydrogène

Par Jean-Luc Moreau
Publié le Mis à jour le

Le Nexo remplace le iX 35 FC qui est à ce jour le véhicule à hydrogène le plus vendu de l'histoire.Tout est nouveau dans ce SUV qui a été spécifiquement conçu, contrairement à son prédécesseur, pour recevoir ce type de propulsion

HYUNDAI Nexo 163ch Executive

  • - Moteur : Hydrogène
  • - Puissance: 163 ch
  • - Lancement : Juillet 2018
  • - A partir de 72 000 €
  • - Ni bonus ni malus

Le Nexo nous laisse un sentiment mitigé. Sur le papier, il a tout pour plaire : look sexy (surtout par rapport à une Toyota Mirai ou une Honda Clarity FC), armada technologique impressionnante, zéro pollution, autonomie record, ravitaillement express. Mais le soufflé retombe une fois au volant. À cause du poids coquet, le dynamisme est aux abonnés absents. Le pilotage automatique déclenche aussi quelques frayeurs, la finition est indigne d’une voiture de ce prix et si l’autonomie réelle dépasse bien les 600 km, le coût kilométrique est 4,5 fois plus élevé que celui d’un véhicule électrique à batterie. Quant au ravitaillement en hydrogène, il est quasiment impossible en France. Si le véhicule à hydrogène est le véhicule futur, alors c’est un futur encore très lointain !

 

On aime

  • Vapeur d’eau à l’échappement
  • Autonomie
  • Ravitaillement express
  • Facilité de conduite

 

On regrette

  • Sensation de lourdeur au volant
  • Prix
  • Rareté des pompes d’hydrogène
  • Qualité de certains matériaux de l’habitacle
Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours