Vous êtes ici :

Essai Jeep Wrangler 2.2 Rubicon (2019) : et s'il n'en reste plus qu'un

Disponible depuis octobre 2018, le Jeep Wrangler 3 portes coûte 2 500 € de moins que la configuration longue 5 portes et débute à 46 000 € en 2.2 diesel 200 ch. Sa version essence 272 ch, proposée au même prix, arrivera en concession en février 2019.
Disponible depuis octobre 2018, le Jeep Wrangler 3 portes coûte 2 500 € de moins que la configuration longue 5 portes et débute à 46 000 € en 2.2 diesel 200 ch. Sa version essence 272 ch, proposée au même prix, arrivera en concession en février 2019.

Ce sera celui-là ! Dans une époque qui n'aime plus les aventuriers, le Jeep Wrangler est le dernier des Mohicans. Surtout quand il enfile sa tunique de combat : châssis court 3 portes, diesel 200 ch, finition Rubicon.

Voiture à l'essai : Jeep Wrangler 2.2 MultiJet 200ch Rubicon Rock-Trac BVA8

À partir de
52 600 €
10 500 € de malus

Page 1Essai Jeep Wrangler 2.2 Rubicon (2019) : et s'il n'en reste plus qu'un 

Vous en avez ras les oreilles d’entendre parler de conduite automatisée et de voiture connectée ? Alors, écoutez le chant du Jeep Wrangler. Nissan Patrol et Mitsubishi Pajero ont quitté l’affiche. Le Land Rover Defender, parti depuis deux ans, reviendra on ne sait quand, probablement avec un châssis intégré de SUV. Le Toyota Land Cruiser est un laborieux : allure banale, pas de version décapotable. Le nouveau Mercedes Classe G se prend pour une diva : rien à moins de 110 000 €. Pour quitter les autoroutes balisées de la pensée automobile moderne, ne reste donc plus que le Wrangler, désormais seul héritier en droite ligne de la Jeep Willys, son illustre ancêtre et mère de tous les 4x4.

Roue de secours arrimée sur la porte du coffre, paroi arriÚre verticale, flancs droits, gros élargisseurs d'ailes et vastes débattements de suspension : le Wrangler est un 4x4 au goût authentique.
Roue de secours arrimée sur la porte du coffre, paroi arrière verticale, flancs droits, gros élargisseurs d'ailes et vastes débattements de suspension : le Wrangler est un 4x4 au goût authentique.

Cette marque de famille, le Wrangler la porte sur son corps et son visage : feux ronds, calandre à sept ouïes verticales, épaules carrées, allure puissante, garde au sol haute (25 cm), roue de secours en sac à dos. Il la porte aussi dans ses entrailles : châssis échelle, transmission intégrale obligatoire, réducteur de boîte, contrôle de vitesse en descente. Voire, dans sa finition Rubicon, destinée au baroud, blocage de différentiel avant/arrière, barre anti-roulis avant déconnectable, transmission intégrale et ponts spécifiques.

Le Wrangler génération IV reprend le format carré qui a fait la gloire de Jeep. Il a juste consenti à courber un peu sa célÚbre calandre, afin de moins percuter l'air et réduire sa consommation.
Le Wrangler reprend le format carré qui a fait la gloire de Jeep. Il a juste consenti à courber un peu sa célèbre calandre, afin de moins percuter l'air et réduire sa consommation.
Clin d'Å“il à ses origines : les feux arriÚre du Wrangler reprennent la forme du jerrycan d'essence jadis arrimé sur la ridelle de la Jeep Willys.
Clin d'œil à ses origines : les feux arrière du Wrangler reprennent la forme du jerrycan d'essence jadis arrimé sur la ridelle de la Jeep Willys.

Comme son prédécesseur, le Wrangler propose deux carrosseries : 5 portes (4,88 m), ou 3 portes (4,33 m) à empattement (2,46 m) réduit de 55 cm. Toutes deux laissent le choix entre hard-top à panneaux démontables et capote souple, voire un mélange pour la configuration longue. Puisque la parité décidément lui plait, le Wrangler aligne enfin deux moteurs : 2.2 diesel de 200 ch et 2.0 turbo essence de 272 ch, associés à une BVA8 d’origine ZF.

 

Prix Jeep Wrangler 2.2 Rubicon

Placé 2 500 € plus bas que sa version longue Unlimited, le Wrangler démarre à 46 000 €, en diesel comme en essence, mais grimpe vite : 52 600 € sous label Rubicon qui lui apporte le blocage de différentiel avant/arrière et la barre anti-roulis avant déconnectable dont ne peuvent disposer les autres finitions, même en option. Le bond est donc sensible d’une génération à l’autre. De l’ordre de 10 000 € : son aîné débutait à 35 400 € en diesel 2.8 200 ch BVA5, et demandait 44 500 € en Rubicon. L’époque où le Wrangler proposait un équipement basique mais des prix amicaux est donc révolue, d’autant que le malus ne lui sait pas gré d’avoir réduit ses émissions de CO2 de 237 à 195 g/km d’un diesel à l’autre à puissance égale : peine maximale, 10 500 €.

Quand il enlÚve le haut, le Wrangler, ici en version 5 portes, révÚle l'arceau-cage qui ceinture son toit. Sa ligne en souffre, mais le bénéfice est double : rigidité du châssis, sécurité en cas de retournement.
Quand il enlève le haut, le Wrangler, ici en version 5 portes, révèle l'arceau-cage qui ceinture son toit. Sa ligne en souffre, mais le bénéfice est double : rigidité du châssis, sécurité en cas de retournement.

Pour sa défense, le nouveau Wrangler peut toutefois évoquer un autre bond, qualitatif celui-là. BVA 8, écran multimédia de 7 pouces, applications Apple CarPlay et Android Auto, diesel moderne moins rugueux et goulu que l’ancien 2.8 CRD, de l’alu dans les portes et le capot, finition plus soignée. Certes, sa fiche d’équipement parait entachée de quelques absences. Mais, à la réflexion, ces oublis l’honorent. Pourquoi seulement quatre airbags, par exemple ? Parce que comme la Willys, le Wrangler sait abaisser son pare-brise et démonter ses portes, ce qui proscrit la pose d’airbags latéraux. Pourquoi pas de sièges électriques à l’étage Overland (55 000 €) ? Parce que le plancher se lave au jet, avec bondes d’évacuation pour vider l’eau. Son prix est moins sympathique que par le passé. Mais le Wrangler, à suivre son propre chemin, l’est toujours autant.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Jeep Wrangler