Essai Kia EV6 GT (2022). Démonstration de force 
habillage
banniere_haut

Essai Kia EV6 GT (2022). Démonstration de force 

Après avoir mis l'accent sur le style et l'autonomie, le crossover électrique Kia EV6 se dévoile en version GT pour contrer les SUV à batteries les plus affûtés comme le Tesla Model Y Performance. Voici notre premier essai de ce coréen survolté.

Par Léo Mingot
Publié le Mis à jour le

Le Kia EV6 GT est déjà disponible à la commande au prix de 72 990 €. Les premières livraisons auront lieu à partir de novembre 2022.

DR

KIA EV6 GT 585ch 4WD

  • - Moteur : Electrique
  • - Puissance: 585 ch
  • - Lancement : Juillet 2022
  • - A partir de 72 990 €
  • - Ni bonus ni malus

Début 2017, Kia créait la surprise en présentant sa Stinger, une berline-coupé qui entendait semer le trouble parmi les GT de prestige avec un design percutant et des performances de haut vol, notamment dans sa version V6 biturbo de 365 ch. La marque coréenne sortait alors du cadre de simple constructeur généraliste pour s'aventurer sur le terrain de l'automobile d'exception. Cinq ans plus tard, le marché est en pleine mutation et s'oriente vers une électrification massive, mais Kia n'a pas mis de côté ses intentions de bousculer la hiérarchie et lance une variante ultra-sportive de son crossover électrique EV6 baptisée GT.

Media Image
Image

L'EV6 GT embarque la même batterie de 77,4 kWh que les versions à deux et quatre roues motrices de 229 et 325 ch. En revanche, la puissance fait un sacré bond en avant !

DR

Media Image
Image

Le style change très peu sur cette version GT par rapport aux autres EV6. L'élément le plus distinctif demeure ses grosses jantes de 21 pouces accompagnées des étriers de frein verts.

DR

Bien que l'auto suive la mouvance actuelle et se classe dans la catégorie des modèles hauts sur pattes, elle a toutefois le bon goût de rester mesurée dans ses proportions pour s'apparente à un crossover plutôt qu'à un véritable SUV avec sa hauteur limitée à 1,54 m et son capot plongeant. Surtout, grâce à sa cavalerie portée à 585 ch, cet EV6 GT devient le modèle le plus puissant jamais produit par Kia, mais également le plus performant. Le 0 à 100 km/h est en effet annoncé en 3,5 s et la vitesse maxi à 260 km/h, ce qui propulse directement l'EV6 GT parmi le gratin des sportives électriques. Face à la Porsche Taycan, véritable référence dans le domaine, le crossover Kia se place ainsi entre la version GTS (598 ch, 0 à 100 km/h en 3,7 s) et la Turbo (680 ch, 0 à 100 km/h en 3,2 s). La plupart de ses rivaux ne peuvent en dire autant…

Sur le plan du style, cette version GT ne se démarque des autres EV6 que par de subtils détails au niveau des boucliers. Au final, l'élément le plus distinctif demeure les jantes spécifiques de 21 pouces, qui sont associées à des étriers de frein de couleur vert Néon.

Prix Kia EV6 GT

Affiché à un tarif de 72 990 €, l'EV6 GT réclame 9 200 € de plus que la version à quatre roues motrices de 325 ch en finition GT Line (63 790 €). Par rapport au nouveau modèle d'entrée de gamme de 170 ch avec batterie de 58 kWh (47 990 €), le fossé s'élève à 25 000 €. À ce prix-là, le crossover hautes performances ne profite bien entendu d'aucun bonus, mais il dispose d'un équipement ultra-complet comprenant notamment le régulateur de vitesse adaptatif avec Stop & Go, l'affichage tête haute en réalité augmentée, la conduite semi-autonome de niveau 2 ou encore le système audio premium Meridian.

Et la facture ne risque pas de s'alourdir outre mesure, puisque la seule option disponible est la pompe à chaleur avec recharge bidirectionnelle à 1 400 €. Certains pourront toutefois regretter que les sièges baquets en suédine, qui accentuent l'ambiance sportive à bord, ne bénéficient pas de réglages électriques et ainsi de mémoire. Quoi qu'il en soit, l'EV6 GT apparaît actuellement comme l'un des véhicules offrant le meilleur rapport prix/performances du marché.

Autonomie et temps de recharge

Malgré ses grandes prétentions sportives, l'EV6 GT embarque la même batterie de 77,4 kWh de capacité que les versions de 229 ch et 325 ch à quatre roues motrices (seule la nouvelle entrée de gamme dispose d'une batterie plus petite de 58 kWh). Seulement, l'accent étant mis ici sur les performances, l'autonomie en cycle mixte WLTP est logiquement moins généreuse, avec 424 km annoncés, contre 506 km pour la variante à quatre roues motrices de 325 ch. À l'issue de notre essai routier, la consommation moyenne affichée par l'ordinateur de bord s'élevait à 20,9 kWh/100 km, soit une valeur très proche de celle annoncée en cycle mixte (20,5 kWh/100 km). Si nous avons forcément voulu tester le potentiel d'accélération du véhicule et utilisé tous les modes de conduite, il est vrai que notre parcours d'essai se montrait globalement très favorable, comprenant essentiellement des routes de campagne avec peu de relief, ainsi que de très rares voies rapides. Ainsi, atteindre les 400 km en une seule charge semble tout à fait réalisable, à la condition de garder le pied léger, d'éviter l'autoroute et de privilégier les modes de conduite Eco et Normal.

Media Image
Image

Sur une borne de charge rapide de type Ionity, il est possible de récupérer de 10 à 80 % de batterie en seulement 18 minutes.

DR

Concernant la recharge, il est théoriquement possible de récupérer entre 10 et 80 % de batterie en 18 minutes sur une borne DC adaptée grâce au chargeur embarqué acceptant une puissance de 239 kW. Dans la réalité, réunir les conditions idéales pour obtenir une telle rapidité ne sera pas forcément aisé. En passant par une prise murale AC 11 kW de type Wallbox, il faudra compter 7 h 20 pour grimper de 10 à 100 % de charge.

Au volant

Media Image
Image

Une fois passé sur les modes Sport et GT, les accélérations collent véritablement au siège et se montrent dignes des meilleures sportives du marché.

DR

Bien entendu, ce sont surtout les très hautes performances annoncées qui devraient attirer les clients vers cette nouvelle version GT. Et c'est sans doute pour cela que Kia nous a fait démarrer l'essai de son véhicule par quelques ateliers sur circuit, destinés à nous convaincre de ses capacités récréatives. Pour tester le niveau d'accélération de manière optimale et en toute sécurité, une session de départs arrêtés était organisée sur une longue piste droite. Une fois enclenché le nouveau mode GT (activable via un second bouton dédié sur le volant), qui optimise l'ensemble des paramètres afin de bénéficier des performances maximales, on met le pied au plancher. L'EV6 s'élance alors comme une fusée, avec pratiquement aucun perte de motricité. La poussée est franche et soutenue jusqu'aux 150 km/h, où nous sommes obligés de taper dans les freins. Par les sensations offertes, l'EV6 se rapproche des véhicules électriques les plus virulentes que nous ayons pu essayer.

Les performances canon, c'est une chose, mais encore faut-il que le châssis soit au diapason ! Là encore, Kia a fait en sorte que nos questionnements trouvent rapidement des réponses en nous faisant faire quelques tours d'un circuit très sinueux. On découvre alors un véhicule particulièrement dynamique au regard de sa masse élevée (2 185 kg), qui plonge à la corde sans sourciller et n'accuse que très peu de roulis. Il faut dire que, dans cette version GT, l'EV6 bénéficie d'un différentiel électronique à glissement limité, qui transfère le couple sur les roues ayant le plus d'adhérence, mais également d'une suspension adaptative à pilotage électronique. Cette dernière contrôle l'amortissement en continu selon les conditions de roulage et profite en outre de réglages spécifiques en fonction du mode de conduite sélectionné. De plus en plus dure à mesure que l'on choisit un mode plus sportif (4 modes : Eco, Normal, Sport et GT), cette suspension a le bon goût de ne jamais se montrer trop cassante, alors même qu'elle permet une rigueur et une efficacité étonnantes en mode GT. À l'inverse, elle accorde aux passagers un grand confort en modes Eco et Normal, sans pour autant se laisser aller à d'importants mouvements de caisse.

Media Image
Image

La suspension adaptative, dont les réglages s'ajustent au mode de conduite sélectionné, offre un très bon compromis entre confort et efficacité.

DR

Les quatre modes se montrent d'ailleurs idéalement calibrés sur le plan des performances et de la réactivité des commandes. Ils présentent du coup chacun leur intérêt, ce qui est loin d'être le cas sur toutes les autos à tendance sportive. Le mode Normal demeure bien entendu celui qui assure le meilleur compromis au quotidien, avec un grand confort et un niveau d'accélération déjà étonnant. Notons en outre la présence d'un mode Drift, qui transfère plus de puissance sur les roues arrière et que nous avons pu tester brièvement sur circuit. Si celui-ci rend l'EV6 un peu moins verrouillé dans son comportement, il n'en fait pas pour autant un roi de la dérive contrôlée, comme peut l'être un Mustang Mach-E GT. Enfin, chose rare chez Kia, la direction apparaît bien calibrée et se montre suffisamment directe, tout en offrant une bonne consistance, et ce, même sur les modes de conduite les moins sportifs. Petit bémol en revanche, le montant de pare-brise particulièrement épais peut gêner la visibilité en conduite sportive, notamment dans les virages serrés à gauche.

À bord  

Concurrence

Par son style à part et plus orienté crossover que SUV, l'EV6 GT se rapproche de l'esprit d'un Jaguar I-Pace. Dans son unique version EV400, ce dernier s'affiche à partir de 81 200 €. Un peu plus cossu dans sa présentation, il est toutefois moins performant que le coréen (0 à 100 km/h en 4,8 s). Le Ford Mustang Mach-E GT joue également dans la même catégorie, mais son prix a fortement augmenté depuis son lancement, et il se montre désormais nettement plus onéreux que l'EV6 GT, réclamant au minimum 86 100 €. De plus, ses performances sont moins impressionnantes, mais il s'avère plus démonstratif question caractère.

En termes de volumes de vente, le concurrent le plus féroce sera cependant le Tesla Model Y Performance. Très proche sur le plan des performances (0 à 100 km/h en 3,7 s), il revendique presque 100 km de plus en autonomie WLTP (514 km) et se permet même d'être un peu moins cher, avec des tarifs démarrant à 69 990 €. Enfin, si les Skoda Enyaq coupé iV RS et Volkswagen ID.5 GTX réclament un effort financier moins important (affichés respectivement à partir de 62 210 € et 61 600 €), ils n'offrent clairement pas le même niveau de performances et d'efficacité.

Bilan essai Kia EV6 GT

Avec cet EV6 GT, Tesla voit enfin arriver un concurrent sérieux dans le domaine de la très haute performance électrique à un tarif (relativement) accessible. Le Kia offre en effet des accélérations à couper le souffle, un comportement routier de très haut vol, le tout en conservant un bon accueil pour les passagers. Il fait moins bien que le Model Y Performance en autonomie, mais son style plus innovant et son confort supérieur devraient, sans nul doute, lui permettre de gagner des points face au SUV californien.

Media Image
Image

Face au Tesla Model Y Performance, qui sera son principal rival, l'EV6 GT peut mettre en avant son style innovant et ses belles prestations routières.

DR

Fiche technique Kia EV6 GT

Dimensions et poids
Longueur 4,69 m
Largeur sans rétroviseurs 1,89 m
Hauteur 1,54 m
Empattement 2,90 m
Volume du coffre 480 l
Pneus sur modèle d'essai 255/40 ZR21
Poids à vide 2 185 kg
Puissance et performances
Type de moteur électrique
Puissance 585 ch
Couple 740 Nm
Transmission aux 4 roues
Boîte de vitesses mono rapport à réducteur
0 à 100 km/h 3,5 s
Vitesse maximale 260 km/h
Batterie, autonomie et consommation
Type de batterie lithium-ion polymère
Capacité utile de la batterie 77,4 kWh
Puissance du chargeur AC-DC 10,5 kW-239 kW
Consommation mixte WLTP 20,6 kWh/100 km
Autonomie mixte WLTP 424 km
Temps de charge de 10 à 100 %
Prise domestique 8 A 32 h 45
Borne AC 11 kW 7 h 20
Borne DC > 100 kW (10 à 80 %) 18 min (239 kW)
Bonus et garantie
Bonus 2022 0
Puissance fiscale 11 CV
Garantie voiture 7 ans ou 150 000 km
Garantie batterie 7 ans ou 150 000 km
Pays de production Corée-du-Sud

Prix et équipements Kia EV6 GT

  • EV6 GT : 72 990 €

Équipement de série.

Climatisation automatique bizone
Jantes de 21 pouces
Boucliers spécifiques GT
Sièges baquets en suédine avec surpiqûres vert Néon
Toit ouvrant
Caméra de recul avec radars de recul avant et arrière
Régulateur de vitesse adaptatif avec Stop & Go
Écran tactile central de 12,3 pouces, Android Auto et Apple CarPlay
Instrumentation digitale de 12,3 pouces
Affichage tête haute en réalité augmentée
Projecteurs full LED matriciels avec feux de route intelligents
Navigation GPS
Conduite semi-autonome (niveau 2)
Modes de conduite avec mode GT
Ouverture et démarrage sans clé
Hayon électrique à ouverture mains libres
Chargeur de smartphone à induction
Système audio premium Meridian
Peinture métallisée, nacrée ou mate
Câble de recharge (prise domestique et T2), prise Combo 2 CCS
Abonnement Ionity Power de 12 mois avec tarif préférentiel sur la recharge

Options

Pompe à chaleur et recharge bidirectionnelle : 1 400 €

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
Tataginette Le 02/08/2022 - 10:49
Le problème des voitures électrique reste les longs trajets. Et ce problème ne pourra que s'amplifier car sauf à ce que toutes les bornes (et véhicules) permettent une recharge en 15 minutes (c'est pas gagné) et que leur nombre soit multiplié par 100 au moins, le bouchon à la station sera toujours le problème 1 et la production d'électricité le problème 2. Sans parler du problème 3, le tarif de l'électricité que le gouvernent n'oubliera pas de taxer comme l'essence, dès que la proportion de véhicules électriques commencera à être significative, faut pas rêver. Bref le rêve électrique va devenir rapidement un cauchemar.
dan57 Le 02/08/2022 - 10:43
La voiture électrique qui n'est pas une nouveauté puisque gamin je connaissais ce type de produit inadapté sous la forme du fardier, n'est qu'un phénomène de mode à vocation économique, surtout un polluant majeur à l'emprunte écologique catastrophique. Ce produit qui n'est en outre qu'une vue de l'esprit irrationnelle écolo-bobo déconstructeur du type frustré multi sexuel cocaïné, n'aura jamais la souplesse du carburant traditionnel, du gazole. Il en est de même des "anti" nucléaires souhaitant la bougie mais pas pour eux, pour les autres, actuellement en marche arrière toute, une constante existentielle. Dans notre monde, il y a les perchés traitres et maintenant génocidaires toujours "gauchistes" et les pragmatiques.
Le Realiste Le 02/08/2022 - 09:15
Enfin une VE pouvant surpasser la modele Y, la surpasser en habilité, en performance mais surtout en qualité de finition ( peinture,matériaux....) les propriétaires de Tesla comme moi vous diron que ce n'est pas difficile de faire mieux niveau qualité qu"une tesla et je ne parle meme pas du SAV....la chose difference serait l'autonomie mais comme la plupart des possesseurs de VE il s'agit de faire avec des trajets quotidiens cela n'est pas très importants et depuis l'ouverture de plus en plus de bornes tesla à la concurrence le souci du voyage n'est plus un probleme sans parler des Ionity....et je n'ai pas abordé la garantie du véhicule certainement beaucoup plus tendue sur Kia que tesla......bref à part le prix un peu plus élevé c'est un match ou la Y est battue à plate couture........
Voir tous les commentaires (10)