Vous êtes ici :

Essai Lada Priora : le charme de l'ancien

Essai Lada Priora : le charme de l'ancien

Marre des voitures modernes et insipides ? Lada présente sa nouvelle Priora, une compacte abordable qui élève la désuétude automobile au rang d'art majeur. Expérience.

Lada Priora 1.6 16v. Essence. 99 ch. Ni bonus ni malus. A partir de 8 990 €.

 
Difficile d'échapper aux « griffes » de la modernité lorsque l'on aime l'authenticité, a fortiori en matière automobile. Aujourd'hui, une banale Twingo allume seule ses phares quand la nuit tombe, actionne ses essuie-glaces en cas de pluie ou corrige la trajectoire manquée de son malhabile conducteur.
 
Chez Lada, rien de tout cela. Deux vitres électriques, une télécommande d'ouverture des portes et un ordinateur de bord frisent l'opulence dans l'univers Priora, où même la version Luxe (à 10 990 €) offre les sièges chauffants... mais pas l'autoradio.
 
 

Fan des années 80


Dès la première approche, la Lada rappelle ce fameux « bon vieux temps » : à l'ouverture de la portière, dont le tintement imite celui de la Peugeot 104. Au réglage du siège, via une frêle tige qu'il faut absolument verrouiller si on veut le caler. Ou simplement à l'odeur de l'habitacle qui fleure tantôt la colle, tantôt le plastique brûlé, selon que l'on actionne ou non le très efficace chauffage.
 

 
D'autres plaisirs oubliés apparaissent ensuite à la conduite, car la Priora repose sur la plate-forme de l'ancienne Lada 110 ! Ainsi, malgré la présence d'une direction assistée, la russe conserve une crémaillère très démultipliée, qui oblige à tourner le volant deux fois plus qu'à l'accoutumée. Le freinage dépend de la force du mollet droit, et la commande de boîte, exécrable, bouge au gré des accélérations.
 
La bonne surprise ? Les performances, inattendues. Grâce à son poids réduit (1 088 kg), la Priora exploite bien son moteur 1.6 à essence : 99 ch, belle souplesse et accélérations vivantes, même si le volume sonore important ou le flou de la tenue de cap au-delà de 110 km/h participent à l'impression de vitesse.
 
 

La force de l'âge


Cette nerveuse compacte n'oublie pas de se montrer familiale, avec une banquette moelleuse comme le divan de chez mamie, et un coffre spacieux recouvert d'un hayon très, très lourd. Il faut donc de la «poigne» pour l'ouvrir, au moins autant que pour fermer les portes arrière. Une goutte d'huile sur les charnières pourrait peut-être réparer le problème. Le charme de l'ancien, disions-nous...
 

 

Bilan.

Pour qui regrette l'ambiance surannée des voitures d'antan, la Priora existe, à moins de 9 000 €. Pour les autres, qui ont du mal à envisager l'automobile au second degré, mieux vaut se tourner vers Dacia, ou l'occasion.
 
 
BIEN VU
Tarif ultra-compétitif
Confort de la banquette
Volume et accès du coffre généreux
Performances suffisantes et consommation raisonnable
A REVOIR
Commandes de boîte, de frein, et direction désagréables
Insonorisation bâclée
Comportement routier flou
 
  

PRIX/EQUIPEMENT DE SERIE


Base (8 990 €)
Deux airbags. ABS. Ordinateur de bord. Fermeture centralisée par télécommande. Deux vitres électriques. Volant réglable en hauteur. Assise et dossier de banquette rabattable 60/40.
Luxe (10 990 €)
En plus. Peinture métallisée. Climatisation manuelle. Vitres arrière et rétroviseurs extérieurs électriques. Sièges avant chauffants. Phares antibrouillard. Jantes en alliage.
Options (€)
Peinture métallisée : 240. Climatisation : 709. Jantes en alliage : 440.
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (18)
un pseudo libre

Pour 2500 euros de moins j'ai acheté il y a quelques années une BMW 735i première main (E38), V8 234ch, GPS couleur, intérieur cuir, clim bi zone, boite auto sequentielle, aide au statiionnement, sièges électriques à mémoire, etc., etc., elle avait 117000 km. 30000km après, comme les lada de vos grand pères aucun souci elle fonctionne bien ;-)

un pseudo libre

jais une c5 hdi pour tente je roule en lada priera et je suis très contents

un pseudo libre

j'ai un de mais oncle qui avait acheté une LADA, il la gardée 17 ans sans aucun problème. Il l'a revendue, la LADA maintenant est agée de 35 ans elle fonctionne toujours trés bien.

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
145 908 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !