Vous êtes ici :

Essai Lamborghini Huracan LP 610-4 (2014) : pour oublier la Gallardo

La Lamborghini Huracan LP 610-4 est disponible à partir de 203 400 €
La Lamborghini Huracan LP 610-4 est disponible à partir de 203 400 €

Lamborghini renouvelle son modèle phare avec réussite. L'archaïque Gallardo laisse la place à une Huracan moderne, par son dessin comme sa technologie.

Page 1Essai Lamborghini Huracan LP 610-4 (2014) : pour oublier la Gallardo 

Avec une production de 2 800 voitures par an pour le monde entier, et une demande qui ne cesse d'augmenter dans les pays émergents, les contingents des marchés historiques de Lamborghini sont souvent légèrement abaissés. Ce qui indique que même avec un tarif de base qui dépasse les 200 000 €, il est possible qu'en France il n'y en ait pas pour tout le monde...


Un style d'avion de chasse

L'Huracàn est impressionnante. Le lifting system (3 000 €) permet de lever le nez pour mieux passer les ralentisseurs...
L'Huracàn est impressionnante. Le lifting system (3 000 €) permet de lever le nez pour mieux passer les ralentisseurs...
Avec son style qui alterne des parties très acérées avec des angles plus doux, il convient d'admettre que la plastique de la nouvelle Lamborghini LP 610-4 impressionne.

Le nez et le châssis sont au ras du sol, à tel point qu'il existe une option incontournable, le lifting system (3000 €), qui permet de lever l'avant de la voiture à l'approche d'un ralentisseur.

A l'intérieur, on découvre un univers particulier : une console centrale façon aviation, avec des commutateurs imposants,  et un bouton de démarrage abrité sous un couvercle rouge, comme si on allait mettre à feu un missile, ce qui n'est pas totalement faux...
Les feux futuristes font leur effet. Il faudra profiter de les observer à l'arrêt, car à l'accélération ils s'éloigneront rapidement...
Les feux futuristes font leur effet. Il faudra profiter de les observer à l'arrêt, car à l'accélération ils s'éloigneront rapidement...

Exceptée la marche arrière, qui s'enclenche via une poignée, la commande de la boîte de vitesses se fait par boutons, et le volant multifonctions accueille les commandes d'essuie-glace et clignotants, ce qui est assez déroutant.

Enfin, un bloc compteur 100 % digital reprend l'affichage de tous les réglages, même si certains sont gérables depuis un bouton pivotant à la façon du MMI de chez Audi, rappelant au passage que Lamborghini appartient à Volkswagen...
La console centrale façon aviation est du plus bel effet à bord de la nouvelle Huracan.
La console centrale façon aviation est du plus bel effet à bord de la nouvelle Huracan.

Les sièges offrent un maintien idéal et sont en partie réglables électriquement. Revers de la médaille le siège conducteur descend à peine assez bas lorsqu'on veut adopter une posture propre à une conduite sportive. Mais le volant est réglable en hauteur, ce qui permet néanmoins de trouver la bonne position de conduite.


A conduire ou à piloter, polyvalence affirmée !

Sous son couvercle rouge, voici le bouton magique qui met à feu cette supercar italienne.
La Lamborghini Huracan peut aussi bien évoluer en douceur et dans un bruit feutré, que faire parler la poudre si la route est dégagée.

En ville, on entend à peine le moteur et les vitesses passent automatiquement sans le moindre à-coups.

Sorti des zones urbaines, un sélecteur situé sur le volant permet de passer en mode sport et la Lamborghini se transforme en voiture sportive accomplie, prête à avaler le bitume avec vélocité et dans un bruit de forte intensité.

Avec un poids de 1 422 kg (châssis aluminium et carbone, répartition des masses 42 % à l'avant et 58 % à l' arrière), l'Huracan catapulte ses occupants en 3,2 secondes à 100 km/h, et en 9,9 secondes à 200 km/h.

C'est dire si les 610 ch (à 8 250 tr/min) transmis via les quatre roues motrices (système Quattro Audi) passent bien au sol... le tout dans un confort de bon aloi, notamment pour une super sportive campée sur des roues de 20 pouces.

La direction (adaptative pour 2 040 € en option) ne manque pas de précision, mais l'avant, voulu très court, fait ressentir une légère carence d'agilité dans les enchaînements rapides ; le prix d'une polyvalence avancée qui vise à conserver un caractère très « facile » de la machine, et qui ravira à coup sûr une immense majorité de conducteurs.

Les freins carbone-céramique livrés de série, ne suscitent aucune critique, aussi bien en efficacité qu'en endurance.


Bilan de l'essai Huracan LP 610-4

Si l'on se place uniquement dans l'analyse des émotions dégagées, on ne peut qu’être comblé. La Lamborghini Huracan a du style, elle est bien construite et joliment finie. Elle offre un habitacle original et une mécanique qui sait aussi bien se montrer docile que tonitruante.

Une approche un peu plus réaliste pointera du doigt quelques détails de finition ou des mauvais choix de matériaux, comme par exemple le plastique du bouton de commande des clignotants.

L'autre point faible est la politique d'options de la marque. Que les éléments de personnalisation soient nombreux et chers, passe encore : tous les grands constructeurs font ça et les clients en redemandent. Mais réclamer 1 800 € pour des radars de stationnement ou encore
840 € pour un système Bluetooth qu'on peut retrouver en série sur un petit modèle Renault...

Mieux vaudra retenir que si tout n'est pas parfait, Lamborghini, sous l'impulsion de Volkswagen, a réalisé d'importants progrès tout en conservant voire améliorant le quotient émotionnel de ses modèles, avec une garantie constructeur de trois ans qui rassure...


On aime
  • Style frais et démonstratif
  • Polyvalence routière
  • Facilité de conduite

On regrette
  • Détails de finition
  • Politique d'options
  • Rangements et coffre trop petits


Remerciements à la concession Lamborghini Al Ghassan Motors de Cannes, pour le prêt de la voiture.
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (6)
chr.bachet764

avant de faire un commentaire, il faudrait déjà savoir écrire correctement le français et les noms des véhicules.

kikibery458

avant de critiquer une photo du "carrosse" dans lequel vous roullez .....

kikibery458

avant de critiquer une photo du "carrosse" dans lequel vous roullez .....

Réagir à cet article
Envoi en cours
Annonces auto
128 516 voitures
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !