Essai Lexus ES 300h : la berline hybride pour changer du diesel

Page 3Essai Lexus ES 300h : la berline hybride pour changer du diesel 

Lexus ES 300h

Les récentes productions Lexus soufflent le chaud et le froid et la nouvelle ES n’y échappe pas. Au rang des bons points, la finition léchée, les matériaux de bon standing, le confort des sièges avant (de  vrais fauteuils !) ou encore la qualité remarquable du système audio Mark Levinson (finition Executive). Les « oreilles » de chaque côté du combiné pour commander l’ESP et les modes de conduite c’est curieux, mais cela n’écorne pas la présentation servi par un mobilier bien ancré dans l’univers premium.

Lexus ES 300h

Il y a beaucoup de boutons sur la planche de bord et le volant. En soit, ce n’est pas un problème car cela permet des accès directs aux fonctions de la voiture mais certaines commandes sont un peu datées dans leur design. Mais ce n’est finalement rien à côté du système multimédia qui vient à bout des plus patients. Il présente bien avec l’écran panoramique de 12,3 pouces (uniquement en Executive), mais il est exaspérant à utiliser à cause des nombreux menus et de la sensibilité du pad tactile situé sur la console centrale (toutes finitions).

Sélectionner un contact dans la liste de téléphone, régler le son du GPS ou zoomer sur la carte : à chaque fois, c’est à s’arracher les cheveux ! Lexus qui a installé ce système dans tous ces modèles doit vraiment passer à autre chose et s’inspirer des productions européennes bien plus en avance avec leur grands écrans tactiles. Audi et Volvo sont les exemples à suivre.

La Lexus ES propose des places arrière dignes d'une limousine... surtout en finition Executive

Grâce à sa nouvelle batterie nickel-métal hydrure plus compacte qui prend place sous la banquette, la Lexus ES présente un coffre d’une contenance correcte (454 l) et il y a désormais une trappe à skis (mais toujours pas de dossiers de banquette rabattables). Le meilleur dans la Lexus, ce sont les places arrière grâce au confort de la banquette, à la largeur aux coudes et à l’espace pour les jambes digne d’une limousine. Sur la version Executive, on dispose même de dossiers inclinables électriquement pour améliorer le confort postural et d’une large console centrale pour piloter la climatisation et les sièges chauffants. Une vraie limousine !

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Lexus ES