Essai Maserati Levante S Q4 : notre avis sur le Cayenne à l'italienne

voir les photos
Maserati Levante S gris travelling avant droit
Les prix du Maserati Levante démarrent à 76 200 € en diesel. Mais notre modèle d'essai Levante S 450 ch GranSport porte le tarif à 105 250 €... hors options et malus.

En France, la Maserati la plus vendue est un SUV : le Levante, lancé en 2015 et qui évolue subtilement chaque année. Essai de la version à essence la plus puissante, le Levante S de 430 ch... en attendant les méchantes versions GTS et Trofeo qui viseront le Porsche Cayenne Turbo.

Voiture à l'essai : Maserati Levante S Q4

À partir de
91 500 €
10 500 € de malus

Page 1Essai et avis Maserati Levante S Q4 

Un levier de vitesses redessiné, une paire de feux Matrix LED en option, un antidérapage aux interventions affinées : voici les principales nouveautés du Maserati Levante 2019, qui préfère évoluer chaque année par petites touches plutôt qu’opérer un profond restylage de mi-carrière. Une notion de « millésime » très appréciée par les nord-américains, premier marché de ce SUV de luxe plus long qu’un Porsche Cayenne.

Le second marché du Maserati Levante se situe en Chine, à égalité avec… la totalité des marchés européens. Peu étonnant, donc, que l’auguste Levante se contente d’un seul V6 diesel de 275 ch, et préfère ses deux V6 biturbo à essence de 350 ch et 430 ch assemblés chez Ferrari. Cet ambassadeur de l’anti-downsizing enfoncera même le clou fin 2019, avec l’arrivée d’un Levante GTS à V8 biturbo de 530 ch (142 900 €), et même d’un Levante Trofeo poussé à 580 ch et 180 200 €. Les émirats en salivent déjà.
 

Prix Maserati Levante 2019

En France, le prix d’achat moyen d’un Maserati Levante atteint 100 000 €. Notre Levante S (V6 430 ch) pointe à 105 250 € en livrée GranLusso, comme en livrée GranSport qui se distingue par une présentation plus dynamique : boucliers spécifiques, sièges et volant Sport, et jolies palettes de changements de rapports au volant en aluminium.

Maserati Levante S gris volant
Maserati Levante S gris BVA8

Les budgets plus serrés peuvent se rabattre sur le niveau de « base » 10 000 € moins cher, mais attention alors à la dotation qui oublie la navigation GPS ou les simples radars de stationnement (voir équipement de série détaillé et options en page 3). A 10 500 €, le malus est évidemment maximal, mais finalement pas plus élevé que celui du diesel. Alors…
 

Au volant du Levante S Q4

Grimper (plutôt que descendre) dans une Maserati peut surprendre, à fortiori quand vos premiers regards s’arrêtent tantôt sur des porte-gobelets aux matériaux sommaires, tantôt sur des commandes déjà vues chez Jeep (bouton de démarrage, commandes audio derrière le volant). Mais le trident vous pique rapidement au réveil du V6, ponctué d’un feulement suggestif.

Maserati Levante S gris vue embarquée

Ce bloc remet curieusement la « sourdine » dès les premiers mètres, où le Levante apparaît bien loin du SUV éreintant : direction douce, puissance enfantine à doser, freinage progressif qui n’envoie pas le nez dans le pare-brise au moindre déploiement d’orteil. Et confort inattendu, à peine altéré par les trépidations inhérentes aux immenses roues de 21 pouces optionnelles de notre modèle d’essai.

Merci à la suspension pneumatique de série, qui continue de contenir les mouvements de caisse sur route et peut faire varier la garde au sol de 20 à 24 cm sur parcours de trial (mais qui irait griffer la peinture tri-couche à 2 400 € dans les ronces ?). A haute vitesse, elle s’abaisse de 2 cm pour réduire la consommation, qui pointe tout de même à 13 l/100 km à l’ordinateur de bord à 130 km/h. Sur ce parcours, préférons donc saluer la bonne maîtrise des bruits d’air…

La suspension pneumatique de série offre un confort inattendu... même si les immenses roues de 21'' optionnelles apprécient peu les pavés parisiens

100 km plus tard, la sortie d‘autoroute arrive et avec elle, l’occasion de constater que le Levante détient plus d’une corde à son arc. Pichenette sur le bouton Sport, les valves d’échappement s’ouvrent et le V6 revient se faire entendre, exclusivement au-delà de 3 000 tr/min. Avec 430 ch et 580 Nm constants sur 2 750 tr/min, le Levante ne lambine pas au démarrage et se permet de vexer les GTI les plus véloces du moment (0 à 100 km/h en 5,1 s).

Si les accélérations linéaires et la masse respectable de l’engin (qui n’ose même pas avouer son poids en ordre de marche, annoncé à 2 109 kg à sec) lissent un peu les sensations, l’agrément demeure en conduite rapide : joli répondant mécanique, boîte ZF à 8 rapports réactive en mode Sport, tempérament de propulsion à la réaccélération. Et un train avant plutôt efficace… rapporté à la masse générale, et malgré une direction trop légère pour informer de l’adhérence disponible.

Maserati Levante S gris travelling arriÚre gauche

Après, si le Levante n’atteint pas l’agilité des Porsche Cayenne et BMW X5 bardés d’options « châssis » (roues arrière directrices, barres antiroulis actives…), il garde sa dignité sur parcours sinueux et se montre plus attachant que les allemands. Car pour son conducteur, regard pointant les virages au bout du long du capot, index jouant sur les jolies palettes en alu et oreilles enivrée par la mélodie du V6 biturbo au-delà de 3 000 tr/min, l’illusion demeure. Et le plaisir aussi.
 

A bord du Maserati Levante S

Maserati Levante S gris planche de bord
Les amateurs d'habitacle raffiné doivent disposer d'un joli budget complémentaire : cuir étendu (3360€) ou pleine fleur (5760€), finitions en carbone (3000€), ou ciel de toit en Alcantara (1440€) sont à cocher en supplément.
Maserati Levante S gris ecran GPS
L'écran tactile 8,4'' présente un graphisme un peu vieillot, rappelant certaines Jeep...
Maserati Levante S gris molette GPS
...mais il se commande au doigt ou depuis cette molette selon les préférences.
Maserati Levante S gris siÚges sport
Ces sièges Sport viennent de série en version S. Pas le trident sur les appuie-tête : 360€...
Maserati Levante S gris banquette
Le Levante reste accueillant aux places latérales : bon espace aux jambes, banquette bien dessinée.


Concurrence Maserati Levante S

La venue -et le succès- du BMW X6 en 2008 a ouvert la voie au curieux segment des gros SUV à toit bas. En attendant sa nouvelle génération bâtie sur la plate-forme du dernier X5, le Maserati Levante trouve donc plusieurs concurrents sur sa route même si cette version S (V6 430 ch) reste singulière : seul le Mercedes GLE Coupé (lui aussi bientôt remplacé) propose une version 43 AMG à V6 390 ch (91 600 €).

Audi Q8 orange avant gauche
Audi Q8
Mercedes GLE Coupé rouge avant droit
Mercedes GLE Coupé
Porsche Cayenne Coupé orange arriÚre droit
Porsche Cayenne Coupé
Range Rover Velar gris avant droit
Range Rover Velar

L’Audi Q8 n’est pour l’heure disponible qu’en diesel 286 ch, le Range Rover Velar ne propose rien entre 300 ch (4 cylindres 2.0) et 550 ch (V8 5.0) en essence, et le tout récent Porsche Cayenne Coupé oscille lui aussi entre 340 ch (V6 3.0) et 550 ch (V8 4.0). Quant au Lamborghini Urus, il évolue sur une autre planète : unique V8 650 ch et 205 715 € minimum. De quoi faire passer le Levante pour un SUV économique !

 

Bilan de l’essai Maserati Levante S

Finition perfectible, poids respectable et moteurs à essence gloutons n’excluent pas le Maserati Levante de la caste des SUV rois. Son bel agrément de conduite et son confort soigné le rendent attachant au quotidien, surtout en version à essence qui y ajoute une mélodie étudiée à certains régimes. Sans nul doute le modèle le plus cohérent de la gamme Maserati (lourdes elles aussi, les Ghibli et Quattroprte ne présentent pas le dynamisme attendu de berlines sportives), qui va profondément évoluer ces prochaines années : remplaçante des GranTurismo et GranCabrio en 2020, nouveau SUV rival du Porsche Macan en 2021, et motorisations thermiques, hybrides et/ou électriques pour animer ce petit monde.

Maserati Levante S gris profil gauche

On aime

  • L’agrément du V6 et sa sonorité sympathique en mode Sport
  • La suspension pneumatique confortable
  • La dotation toujours dans le coup (caméra 360°, conduite semi-autonome, feux Matrix LED)…

On regrette

  • …mais systématiquement en option
  • Certains détails de finition
  • Les sièges un peu fermes sur long parcours
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Maserati Levante