Vous êtes ici :

Essai Mercedes CLA Shooting Brake : beauté du diable, prix catholique

3/4 arrière de la Mercedes CLA Shooting Brake
Lame dans les boucliers, cerclage de jantes : les touches de couleur de la finition Orange Art Edition (47 200 €) ajoutent à l'impertinence de la Mercedes CLA Shooting Brake.

Sa définition tient en deux phrases. Un break Mercedes CLS à dimensions réduites, et prix presque deux fois moindre. Plus pratique, plus beau et plus accueillant que la berline CLA pour 1 000 € de plus. Difficile de ne pas être séduit.

Voiture à l'essai : Mercedes-Benz CLA Shooting Brake 220 CDI 177ch 7G-DCT

À partir de
39 950 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai Mercedes CLA Shooting Brake : beauté du diable, prix catholique 

Lancée mi-2013, la Mercedes CLA (4,63 m) laisse à penser par sa taille qu’elle est la déclinaison « coupé quatre portes » de la Classe C (4,69 m). Comme la CLS à l’égard de la Classe E. Fausse impression : la CLA émane de la Classe A (4,29 m), dont elle reprend l’empattement et l’architecture à transmission avant.

La CLA double maintenant son offre avec une version « break de chasse » qui reprend les principes stylistiques édictés par la CLS Shooting Brake : toit étiré mais en fuite, mince vitrage latéral en arche à coins aigus.

Vue arrière de la Mercedes CLA Shooting Brake
Seules différences à l'œil avec le break CLS (4,96 m): les feux, et
33 cm de moins. Le reste est identique : ligne, flancs, fuite du toit, découpe des vitres.
Quoique plus court de 33 cm, le break CLA ressemble à s’y méprendre au break CLS. Il est pire référence… Alors autant le dire tout de suite pour ne plus revenir sur ce thème : sa ligne coupe le souffle.

La référence au break CLS, très haut placé (premier prix à 60 700 € en diesel 170 ch), incite à consulter aussitôt les tarifs du CLA Shooting Brake.

Là, bonne surprise, et elles sont plutôt rares en ce domaine chez Mercedes : démarrage dans une finition Inspiration bien dotée à 30 900  côté essence (122 ch), 35 900 € au rayon diesel (CDI 136 ch), puis 39 950  en CDI 177 ch avec boîte double embrayage 7G-DCT livrée en série. Pas cher payé pour tant de beauté.


Du confort pour la CLA Shooting Brake

Depuis la dernière Classe E (2009), l'absence de levier de vitesses libère de l'espace sur la console centrale des Mercedes à boîte automatique..
Depuis la dernière Classe E (2009), l'absence de levier de vitesses libère de l'espace sur la console centrale des Mercedes à boîte automatique..
Pas très vive, même en mode manuel à palettes au volant, la boîte automatique ne gomme pas la vigueur du CDI 177 ch : 8,3 s de 0 à 100 km/h. Ni sa sobriété : 4,2 l/100 km, 108 g de CO2/km.

Parmi les breaks familiaux de cette puissance, nul ne fait mieux. Un résultat en partie dû à la fluidité et au toit bas (1,43 m) du break CLA : coefficient aérodynamique de 0,26, meilleure valeur du segment.

Toutefois, sauf en version AMG 360 ch (4,7 s de 0 à 100 km/h, 63 100 €), ses mœurs ne sont pas aussi dynamiques que ses lignes. Il est alerte, précis, mais n’oublie pas que le confort reste une qualité sur un break familial appelé à voyager.

Dans cet usage, il l’emporte largement sur la berline. Même raffinement intérieur : superbe planche de bord aux courbes sensuelles, beaux assemblages. Mais davantage d’hospitalité.

Coffre de la Mercedes CLA Shooting Brake
Le coffre propose 495 l, voire 595 l dossier arrière en position verticale, dite « Cargo ».
En "break", le plancher est plat et le volume de chargement grimpe à 1 354 litres.
En "break", le plancher est plat et le volume de chargement grimpe à 1 354 litres.

Un coffre à hayon est plus pratique qu’une malle : 495 l (470 l sur la berline), puis 1 354 l banquette repliée, tout en gardant un plancher plat.

A l'arrière, la place centrale est étroite et peu confortable. C'est mieux aux places latérales.
A l'arrière, la place centrale est étroite et peu confortable. C'est mieux aux places latérales.
Et des adultes peuvent voyager au second rang : garniture de toit creusée, ce qui n’est pas le cas sur la berline. Ils devront toutefois courber la tête en entrant et sortant : la découpe du toit descend bas…

C’est en ville que le break CLA s’avère moins plaisant : après chaque intervention du Stop&Start, le CDI 177 ch gronde et vibre au redémarrage.


Des concurrents moins beaux, plus chers

Avec son empattement plus long (2,84 m), le break Mercedes Classe C (4,70 m) offre davantage d’espace pour les jambes au rang arrière. Son coffre est plus vaste banquette repliée, rançon de l’inclinaison du hayon du break CLA : 1 510 l. Mais il coûte plus cher : 42 250 € en diesel 170 BVA7 (7,6 s de 0 à 100 km/h).

Même verdict pour le break BMW 320d BVA8 (4,62 m, 1 500 l, 7,6 s)
: 2,81 m d’empattement, 40 700 €. Et pour le break Audi A4 TDI 190 CVT8 (4,70 m, 1 430 l, 8,3 s) : 2,81 m d’empattement, 41 110 € à finition égale. De surcroît, leur ligne est élégante. Mais ne tranche pas comme celle du break CLA. 


Bilan essai Mercedes CLA Shooting Brake

Le break CLA vaut mieux que la berline pour voyager en famille: hayon, coffre à plancher plat en configuration 2 places, meilleure garde au toit au rang arrière. Et sa ligne aimante les regards.

Pour 1 000 € de plus en CDI 177 ch BVA7, l’offre est  tentante. Mais la facture élevée : 39 950 €. D’autant que cette boîte automatique n’est pas le meilleur atout du break CLA.

Dès lors, la version CDI 136 ch BVM6 (9,5 s de 0 à 100 km/h) reprend des couleurs : 4 000 € de moins. De quoi puiser largement dans la longue liste d’options.


On aime
• La beauté fulgurante de sa ligne
• Seulement 1 000 € de plus que la berline…
• … et bien plus pratique  : garde au toit à l’arrière, hayon

On regrette
• Le CDI 220 vibre et gronde au redémarrage
• Passagers arrière : attention à la tête en entrant ou sortant !
• L’accès au coffre : seuil haut, découpe inférieure étroite

mercedes cla shooting brake
Sur la route, le CLA Shooting Brake n'oublie pas que le confort reste une qualité sur un break familial.

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
evrardxavier210

finitions au top , belle ligne mais compartiment moteur bien encombré , mais meme pas 2 vérins pour lever le capot , pneus assez laids ! on peut avoir une 508 break 200 ch pour moins cher , mais bon c'est la voiture de nico Rosberg , la pub est superbe et je pense que l'écurie F1 de cette grande et respectable firme a laissé gagné baby-schumi dans sa scuderia pour ne pas feter une vitoire après le drame de la Germanwings !

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Mercedes-Benz CLA