Essai Mercedes Vito 114 CDI propulsion : l'utilitaire cœur de gamme

voir les photos
mercedes vito
Le Mercedes Vito 114 CDI propulsion adopte un nouveau bloc moteur 2.0 diesel de 136 ch associé à l'excellente boîte auto à 9 rapports.

Mercedes a revu la gamme de son utilitaire Vito : au programme, un très léger restylage, un bloc moteur inédit sur les versions propulsion et une gamme d'équipements remaniés. Le Vito fourgon 114 CDI en profite et devrait s'attribuer une part importante des ventes en finition Pro.

Page 1Avis et essai Mercedes Vito 

Présenté au printemps dernier, commercialisé depuis cet été, le « nouveau » Vito est en fait une version légèrement remaniée du précédent modèle. Il ne s’en distingue que par quelques détails : nouveau bouclier avant (celui qu’a déjà adopté depuis l’année dernière le Classe V), une nouvelle calandre ainsi que des phares à LED sur les finitions supérieures Pro et Select. C’est sous le capot que les choses évoluent le plus avec l’arrivée de nouvelles motorisations répondant aux dernières normes antipollution en vigueur. C’est bien entendu le cas du nouveau bloc 1 950 cm3 des versions propulsion, repris des berlines de la marque à l'étoile. La composition de gamme a été revue et simplifiée avec désormais trois niveaux de finition : First, Pro et Select. La dotation en série de la version de base First a été améliorée.
 

Prix Mercedes Vito

utilitaire mercedes vito

Le Mercedes Vito est décliné en de nombreuses versions : en fourgon, en version cabine approfondie Mixto et en transport de personnes Tourer. Ces différentes versions sont disponibles en trois longueurs : Compact, Long et Extra-Long. Les deux premières reposent sur l’empattement de 3 200 mm (seul le porte-à-faux arrière diffère) et la version Extra-Long fait appel à l’empattement de 3 430 mm et au porte-à-faux le plus important. Côté motorisation, deux blocs diesel sont disponibles : le 1 749 cm3 de 102 et 136 ch sur les versions traction et le 1 950 cm3 de 136, 163 et 190 ch. A cela, il convient d’ajouter le moteur électrique de 136 ch du eVito fourgon, la version transport de personnes Tourer adoptant la chaîne de traction de l’EQV, forte de 204 ch.
 

Au volant

Une fois la porte conducteur ouverte, le constat est flagrant : les changements à bord sont vraiment très discrets. Les seules évolutions sont l’apparition de nouveaux aérateurs ainsi que d’un nouveau système multimédia avec écran tactile. Le reste est identique et la planche de bord conserve ses principaux défauts, à commencer par des plastiques de qualité quelconque ainsi que des espaces de rangement trop peu nombreux ou trop petits, à l’image de ceux implantés sur la console centrale et qui ne peuvent pas accueillir beaucoup d’objet. Sans parler de celui côté gauche, à côté de la prise USB et qui ne peut pas recevoir un smartphone du fait de ses dimensions. Une fois ce passage en revue effectué, il reste à mettre le contact et démarrer le nouveau moteur 2.0 CDI. Le démarrage est plutôt discret. Le sélecteur de la boîte automatique à 9 rapports (qui équipe en série tous les Vito propulsion en France) sur « D » et c’est parti.

utilitaire vito

La puissance de 136 ch est suffisante pour générer des accélérations et des reprises convaincantes. L’excellent étagement de la boîte et la douceur du passage des rapports participent à ce bel agrément de conduite. Que ce soit en ville ou sur route, la BVA9 sait gérer les rapports de façon plaisante. Le couple de 330 Nm est disponible dès les plus bas régimes, ce qui permet de rouler sur un filet de gaz aisément. Avec une consommation moyenne de 8 l/100 km sur notre parcours d’essai (avec 300 kg de charge dans l’espace de chargement), le moteur 2.0 CDI s’est montré sobre. Le stop&start aide à maintenir la consommation en ville, l’arrêt et le redémarrage sont plutôt discrets. La position de conduite est bonne et les nombreux réglages permettent de trouver une position de conduite satisfaisante. La caméra de recul, en série sur notre modèle d’essai (finition Pro) facilite les manœuvres. Pour disposer du radar arrière, il faut soit passer par les options (qui restent encore nombreuses, une tradition chez Mercedes) soit monter en gamme (finition Select).
 

Dans l’habitacle

mercedes vito interieur
La planche de bord évolue très peu, les seules nouveautés étant les aérateurs et un nouvel écran tactile de 7 pouces.
mercedes vito compteur
Les compteurs sont très lisibles. La position de la boîte automatique est rappelée en bas de l'écran central.
mercedes vito ecran tactile
Le système multimédia dispose désormais d'un écran tactile, un vrai plus pour la navigation (en option).
mercedes vito chargement
Le Vito Long permet de disposer d'un volume utile de 6 m3. Son PTAC de 2,8 tonnes permet de disposer d'une charge utile de 745 kilos.


Concurrence

Renault Trafic C’est le fourgon compact le plus vendu en France depuis des années. Le Trafic dispose de nouvelles mécaniques avec double suralimentation depuis 2019 de 95 à 170 ch. Il est disponible en deux longueurs et deux hauteurs, donnant ainsi naissance à quatre fourgons de 5,2 à 8,6 m3. Son espace de chargement, de forme cubique, facilite le chargement et le déchargement. Le Trafic existe aussi en plancher-cabine permettant d’accueillir de nombreuses carrosseries. Si sa planche de bord commence à accuser le poids des ans, le fourgon compact de Renault reste confortable et agréable à conduire.

Citroën Jumpy -  Peugeot Expert - Opel Vivaro - Toyota Proace. La triplette PSA (+ le Toyota Proace) sont les derniers modèles lancés dans la catégorie. Cela leur permet de disposer d’une plate-forme moderne associant un confort de très haut niveau à la possibilité de disposer de nombreux équipements de sécurité et de confort. Leur agrément de conduite très élevé rend ces fourgons compacts particulièrement plaisant en toutes circonstances. Sous le capot prennent place des moteurs turbo diesel PSA 1.5 de 100 à 180 ch (lire essai Jumpy BlueHDi 150). Les motorisations 2.0 peuvent être associées à l’excellente boîte auto EAT8. Ces modèles existent en trois longueurs de fourgon (4.6 à 6,1 m3) et en plancher-cabine.

Ford Transit Custom. Du point de vue esthétique, le Transit Custom n’a quasiment pas évolué depuis son lancement. Le design reste néanmoins très réussi. Le fourgon compact de Ford est disponible en deux longueurs et deux hauteurs offrant ainsi des volumes utiles de 6 à 8,3 m3. En plus des classiques motorisations turbo diesel (2.0 Ecoblue 105, 130 et 170 ch), Ford a lancé en fin d’année dernière une version hybride rechargeable PHEV du Custom associant un moteur essence à un moteur électrique (126 ch en tout). Une solution originale et qui permet de rouler en 100 % électrique sur environ 50 km.
 

Bilan essai Mercedes Vito

utilitaire mercedes vito profil

Avec son Vito version 2020, Mercedes apportent des modifications bienvenues : de nouvelles motorisations convaincantes, une boîte de vitesse à 9 rapports (en série sur les versions propulsion) réussie et un repositionnement de gamme qui permet de disposer de modèles mieux équipés en série. Dommage que les changements ne soient pas plus importants au niveau de la planche de bord ce qui aurait permis de faire un carton plein.

On aime

  • Nouvel écran tactile
  • Agrément boîte auto 9 rapports
  • Confort de suspension

On regrette

  • Finitions intérieures
  • Restylage très discret
  • Nombreuses options
     
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque numérique
L'argus  en kiosque numérique
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Mercedes-Benz Vito