Vous êtes ici :

Essai Opel Combo Life XL : notre avis sur le Combo Life à 7 places

Page 2Essai Opel Combo Life XL : notre avis sur le Combo Life à 7 places 

Si l’installation à bord du Combo Life ne rappelle en rien celle d’un utilitaire (petit volant réglable en hauteur et profondeur, assise possiblement basse), elle ne fait pas non plus s’imaginer aux commandes d’une berline compacte : l’imposante planche de bord évoque un menhir couché sur les genoux, la lunette arrière semble très éloignée dans le rétroviseur central, alors que la largeur respectable de l’engin (1,92 m sans rétros !) génère quelques hésitations en pénétrant dans les ruelles ou parkings souterrains.

Après quelques kilomètres cela dit, la hantise d’accrocher un obstacle disparaît, grâce à un gabarit certes imposant mais facile à cerner : capot plat et bien visible (si l’on juche le siège assez haut), grands rétroviseurs limitant les angles morts, hayon parfaitement vertical. A 4,75 m de long finalement, le Combo XL n’est pas plus encombrant qu’une Peugeot 508 ! La direction et la boîte automatique très douces facilitent aussi les évolutions urbaines mais, sans surprise, le Combo Life XL préfère les grands espaces…

Le vrai point fort du Combo Life ? Son confort moelleux, en ville comme sur route !

Sur route là encore, le Combo Life XL s’émancipe du royaume des utilitaires : direction directe, freinage mordant, un soupçon d’agilité en virages. Son vrai point fort ? Un confort très soigné, grâce à une suspension à la fois moelleuse sur les plaques d’égout en ville et bien tenue sur les ondulations à haute vitesse (c’est rare !). La douceur de la BVA8 parfait le confort de marche même si, comme chez les cousins PSA, elle conserve sa curieuse tendance à rétrograder sans raison dans les rampes d’autoroute à vitesse stabilisée.

Opel Combo Life XL 2019 gris filé gauche
Sur autoroute vallonnée, notre Combo Life XL 1.5 diesel 130 BVA a consommé 7,3 l/100 km.

 

A 130 km/h, le Combo Life XL émet logiquement des bruits d’air supérieurs à celle d’une berline, mais l’insonorisation profite d’un moteur diesel bien calfeutré, bienvenu dans un habitacle immense et vite transformé en « caisse de résonnance ». A vide, le diesel de 130 ch déplace sans mal les 1 500 kg du Combo Life XL (accélérations et relances efficaces), mais ne sera pas de trop pour l’animer une fois garni de passagers. Car cet habitable ludospace est parfaitement capable d’en accueillir sept… et pas seulement des petits gabarits !

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Opel Combo