Vous êtes ici :

Essai Opel Combo Life XL : notre avis sur le Combo Life à 7 places

Page 4Essai Opel Combo Life XL : notre avis sur le Combo Life à 7 places 

Pour exister aux yeux du public français, l’Opel Combo Life XL doit présenter un meilleur positionnement prix/équipement que ses cousins germains, Citroën Berlingo XL et Peugeot Rifter Long. Face au Peugeot, l’Opel est en effet bien moins cher : 27 950 € pour cette version d’essai 1.5 Diesel 130 ch BVA8 Enjoy, contre 30 250 € pour un Rifter BlueHDi 130 Allure qui embarque de série le l’écran tactile 8’’ avec Mirror Screen et le siège passager repliable, mais réclame en option la clef mains-libres.

Peugeot Rifter bleu
Peugeot Rifter
Citroën Berlingo bleu vert
Citroën Berlingo

Face au Citroën, l’avantage est moins évident : un Berlingo XL BlueHDi 130 Shine pointe à 29 150 € (soit 1 200 € de plus que l’Opel), mais vient de série avec l’écran tactile 8’’, le Mirror Screen et le siège avant droit repliable, et inclut également les sièges arrière individuels et le pack rangements. Autre avantage des français : une gamme plus fournie en version longue, associable au moteur à essence (PureTech 110) et/ou à la finition haute (Shine chez Citroën, GT Line chez Peugeot).

Renault Kangoo gris
Renault Kangoo
Fiat Doblo rouge
Fiat Doblo

A l’approche des normes Euro6.c, le Renault Grand Kangoo a lui disparu du catalogue (la future génération viendra au deuxième semestre 2019). Quant au Fiat Doblo Maxi, il est aujourd’hui dépassé et ne propose qu’une unique version diesel : 120 ch, boîte mécanique, 2 453 € de malus, et 23 390 € en niveau Lounge… mais pas de configuration à sept places pourtant disponible en option sur le Doblo classique !
 

Bilan de l’essai Opel Combo Life XL

Avec son espace agrandi en aval du second rang, l’Opel Combo Life XL devient une vraie alternative aux monospaces compacts « pseudo » 7 places : troisième rangée de sièges optionnelle réellement utilisable, volume de coffre très généreux, et un confort désormais au niveau (voire supérieur !) aux modèles traditionnels. Dommage, donc, que cette version allongée soit indisponible en finition haute Innovation, seule à offrir de série les équipements dédiés à un usage familial (sièges de second rang individuels, vitres arrière descendantes, vitre de hayon ouvrante indépendamment...). L’unique finition Enjoy réclame aussi en option l’écran tactile de 8’’, le Mirror Screen et les feux/essuie-glaces automatiques… et fait alors grimper son prix au niveau du cousin Citroën Berlingo XL. Risqué.

Opel Combo Life XL 2019 grisde profil avec planche de surf

On aime

  • Le volume intérieur et les sept « vraies » places en option
  • L’excellent confort de suspension
  • L’agrément de conduite très correct pour un ludospace

On regrette

  • La version longue uniquement proposée en finition Enjoy
  • L’équipement de série décevant
  • Les assises un peu courtes sur long trajet
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Opel Combo