Vous êtes ici :

Essai Opel Grandland X : notre avis sur le 1.5 Ecotec Diesel 130 ch

Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)
Avec son nouveau 1.5 diesel de 130 ch, toujours d'origine PSA, l'Opel Grandland X démarre dès 28 250 € en finition Edition.

Après son cousin le Peugeot 3008, c'est au tour de l'Opel Grandland X de recevoir le petit bloc 1.5 diesel qui anticipe les normes Euro 6d-Temp applicables en septembre 2018. Essai de ce nouveau diesel d'entrée de gamme, qui équipera près d'un Grandland X sur deux en France.

Voiture à l'essai : Opel Grandland X 1.5 D 130ch ECOTEC Edition

À partir de
28 250 €
ni bonus
ni malus

Page 1Essai Opel Grandland X : notre avis sur le 1.5 Ecotec Diesel 130 ch 

Dans les gammes PSA, le nouveau 1.5 BlueHDi 130 remplace progressivement l’ancien 1.6 BlueHDi 120. Le cousin Opel effectue logiquement la même démarche, et implante aujourd’hui le 1.5 130 (ici renommé Ecotec Diesel) sous le capot de son SUV compact, le Grandland X. Ce dernier affiche une consommation de 4,1 l/100 km et répond ainsi aux normes de pollution Euro 6d-temp applicables dès septembre 2018 (très strictes notamment sur les NOx). Basses frictions, géométrie des pistons brevetée, injection à rampe commune à 2 000 bar, turbo à géométrie variable, EGR haute efficience, catalyseur SCR : le nouveau 1.5 fait tous les efforts pour se montrer le plus économe et le moins polluant. Un moteur important pour la France où il devrait représenter 90 % des diesels vendus, soit près d’un Grandland X sur deux.

 

Prix Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch

Avec l’adoption de son nouveau moteur, le Grandland X augmente de 400 €… mais perd discrètement quelques équipements de série : climatisation manuelle au lieu d’automatique sur Edition (28 250 €), hayon motorisé et clef mains libres désormais optionnels sur Innovation (30 750 €), système audio Denon et recharge de smartphone par induction maintenant en supplément sur Ultimate (36 350 €).

Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)

Dès l’entrée de gamme Edition, l’équipement se montre encore généreux avec un écran tactile de 7 pouces et la compatibilité avec Apple CarPlay et Android auto, un régulateur de vitesse, et la reconnaissance des panneaux de signalisation (bien utile avec les nouvelles limitations en vigueur). Notre version d’essai haut de gamme Ultimate inclut quant à elle des sièges cuir chauffants à l’avant et à l’arrière, des phares à LED adaptatifs et des détails pratiques comme une prise 230 V qui permet de charger un ordinateur. Une dotation appréciée des consommateurs français, qui choisissent à 70 % cette finition haute, selon Loic Salaun, responsable marketing de la gamme des compactes chez Opel France.

 

Au volant de l’Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch

Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)

Par rapport au 1.6 120 ch qu’il remplace, notre moteur conserve la même généreuse valeur de couple de 300 Nm, obtenue au même régime de 1 750 tr/min. Mais il gagne 10 ch et presque une seconde pleine à l’exercice du 0 à 100 km/h, ainsi qu’une poignée de km/h en vitesse de pointe. Pourtant, à l’usage, s’il emmène efficacement ce SUV au poids mesuré (1,4 tonne), il ne donne pas une grande impression de dynamisme. Mais surtout, il parvient difficilement à faire oublier aux passagers qu’il carbure au gazole, à part sur autoroute à vitesse stabilisée. Bien étagée, la nouvelle boîte à six rapports PSA de notre voiture d’essai se fait oublier. Nous n’avons pu essayer la version BVA8, également au programme pour 1 700 € de plus. Voilà donc un moteur qui « fait le job » sans pour autant briller en agrément, notamment lorsqu’on le compare au gros 2.0 de 177 ch qui coiffe la gamme diesel, autrement plus dynamique et discret.

Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)
Identiques à ceux du 3008, les trains roulants du Grandland X lui garantissent un excellent compromis entre confort et tenue de route. Mais les performances du 1.5 diesel 130 ch n'impressionnent guère sur les rapports supérieurs.

Côté consommation, la moyenne officielle passe de 4,0 à 4,1 l/100 km pour respectivement 104 et 108 g/km de CO2 au changement de génération de moteur (du 1.6 au 1.5) et de mode de mesure. A mesure égale, la nouvelle version gagnerait ici jusqu’à 4 % d’après Opel. Autrement dit, le nouveau bloc tient bien ses promesses de gains en efficience. A l’épreuve de la route, sur terrain mixte route/autoroute à rythme moyen, nous avons relevé une fourchette raisonnable comprise entre 6,5 et 7,5 l/100 km.

 

Dans l’habitacle de l’Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch

Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)
Bien plus conventionnelle que celle de son cousin le 3008, la planche de bord de l'Opel Grandland X ne respire pas la gaieté. C'est fonctionnel, classique et pratique. Les matériaux sont, comme souvent, flatteurs sur la partie haute et plus basiques dès que l'on regarde les autres habillages.
Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)
Réactif, l'écran tactile de 8 pouces n'est en série que sur le haut de gamme Ultimate (7 pouces sur les autres versions).
Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)
Pour 1 700 € de plus, une boîte automatique à huit rapports remplace la mécanique à six rapports.
Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)
L'espace arrière est généreux aux jambes comme à la tête, avec une visibilité correcte malgré la ligne de caisse assez haute.
Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)
Le plancher de coffre ajustable sur deux hauteurs différentes est de série à partir de deuxième niveau de finition.

 

Concurrence de l’Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch

Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)
Opel Grandland X
Peugeot 3008

Disponible dès 28 250 € avec ce nouveau diesel de 130 ch, le Grandland X joue toujours la carte d’un rapport prix/prestations agressif dans le segment saturé des SUV compacts. Un placement prix très compétitif notamment face au Peugeot 3008 dont il partage les éléments mécaniques, qui débute lui à 31 100 € avec la même motorisation (finition Active) et un équipement assez proche, soit un écart de 2 850 € - près de 10 %. Le Renault Kadjar se situe à mi-chemin entre les deux, avec un ticket d’entrée à 30 400 € en 1.6 dCi 130, pour 30 000 € tout rond pour le Nissan Qashqai, autre ténor du segment.

Renault Kadjar
Nissan Qashqai
Renault Kadjar

Quant aux modèles du groupe Volkswagen (Tiguan, Seat Ateca, Skoda Karoq), ils font le grand écart et ne proposent rien entre le 1.6 TDI 115 ch et le 2.0 TDI 150 ch plus onéreux. Même schéma chez Hyundai et Kia, qui n’ont pas d’offre comparable à puissance ou cylindrée équivalente.

 

Bilan essai Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch

Opel Grandland X 1.5 Ecotec Diesel 130 ch (2018)

Derrière une ligne séduisante, voilà un choix très rationnel : le SUV d’Opel coche les bonnes cases dans cette configuration abordable, sobre, confortable et spacieuse pour une famille. Avec un tarif très bien placé et une base technique solide empruntée à Peugeot, le Grandland X équipé du moderne petit diesel de 130 ch représente une offre très judicieuse. Il est aussi plus sobre visuellement en comparaison d’un 3008 au design certes plus original, mais rendu presque banal par sa forte présence dans nos rues. Reste qu’il manque au Grandland X une case à cocher, celle du charme qui, tant dans le trop sobre design de son habitacle qu’à sa conduite, brille par son absence.

On aime

  • Consommation maîtrisée
  • Tarifs bien placés
  • Equipement en finition Ultimate

On regrette

  • Performances moyennes
  • Sonorité moteur
  • Présentation triste
Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Opel Grandland X