Essai Peugeot 208 1.2 PureTech 75 : le test de la 208 premier prix
habillage
banniere_haut

Essai Peugeot 208 1.2 PureTech 75 : le test de la 208 premier prix

La gamme de la nouvelle Peugeot 208 démarre avec ce paisible moteur trois cylindres à essence de 75 ch.Vendu à partir de 15 500 €, il constitue un prix d'appel, mais limite sa proposition à deux finitions, l'une réellement économique et une autre plus évoluée, dont nous avons pris le volant.

Par Didier Laurent
Publié le Mis à jour le

La Peugeot 208 PureTech 75 Active est disponible à partir de 17 500 €. C'est 2 000 € de plus que l'entrée de gamme Like, nettement moins équipée.

Adrien Cortesi

PEUGEOT 208 1.2 PureTech 75ch S&S Active

  • - Moteur : Essence
  • - Puissance: 75 ch
  • - Lancement : Juin 2019
  • - A partir de 17 500 €
  • - Ni bonus ni malus

[Mis à jour le 20/11/19] Après les premiers essais de la nouvelle 208 en 1.2 PureTech 100 ch et 130 ch, voici le moteur à essence 75 ch qui permet d'accéder à la gamme. Cette motorisation disponible en finitions Like et Active fait l'impasse sur de nombreux équipements technologiques valorisants comme le combiné d'instruments digital 3D, le frein à main électrique, l'entrée et le démarrage sans clé ou les aides à la conduite évoluées.

Statique hangar Peugeot 208 Puretech 75 Active
Peugeot 208 PureTech 75 Active

Longue de 4,05 m, la nouvelle 208 se situe au cœur de la catégorie des citadines polyvalentes, le segment le plus vendu en Europe. Alors que les entrées de gamme se vendent généralement peu, le constructeur français pense que ce petit moteur de 75 ch représentera 25 % des 208 immatriculées : 10 % en version de base Like, et 15 % avec "notre" Active, un peu plus évoluée.

 

Prix de la Peugeot 208 1.2 Puretech 75

La vraie entrée de gamme avec ce bloc de 75 ch, la version Like, est dotée d'une carrosserie simplifiée : calandre, bandeau entre les feux arrière et coques de rétroviseurs noires teintées dans la masse. Fabriquée au Maroc, elle est également équipée de modestes jantes en tôle de 15 pouces et d'un intérieur minimaliste (planche de bord en plastique dur, compteurs analogiques, écran tactile de 5 pouces noir et blanc...) pour un prix de 15 500 €. Elle s'appelle Like, mais ne fera pas forcément lever les pouces... Même constat en voyant sa note aux crash-tests Euro NCAP qui vient de lui décerner la note de 4 étoiles à cause d'une protection des piétons et des deux roues insuffisante.

La 208 Active est quant à elle proposée à 17 500 €.  Elle offre une carrosserie mieux présentée, et une meilleure dotation de base. En revanche, tout ce qui est équipement de nouvelle génération oblige à piocher dans la (courte) liste des options, voire dans certains cas à changer de motorisation pour accéder au niveau supérieur Allure disponible à partir de 20 400 € en PureTech 100 (voir les prix et les équipements de la 208).

Touches Toggle Peugeot 208 Puretech 75 Active
Le poste de conduite de la Peugeot 208 Puretech 75 Active est dans le même esprit que beaucoup d'autres modèles de la marque.
Des touches permettent un accès direct à des fonctions de confort ou de sécurité. Le démarrage mains libres est une option à 200 €.

Il convient alors de signaler que la "bonne" PureTech 75 Active avec les options incontournables (peinture métallisée autre que jaune Faro, le freinage automatique d'urgence, l'aide au stationnement arrière avec caméra de recul, les jantes en alliage et le démarrage mains libres) revient à 19 780 €. Soit à moins de 700 € de la PureTech 100 Allure... 

A noter qu'à motorisation égale et équipement (quasi) comparable, cette 208 joue des coudes avec la nouvelle Renault Clio, mais se distingue par exemple - et pour la première fois ! - par une teinte métallisée (jaune Faro) proposée gratuitement... laquelle sera peu choisie en France, de l'aveu même de Peugeot. Pour toutes les autres teintes, comme le gris Artens de notre modèle d’essai, il faudra mettre la main à la poche : 550 €.
 

Au volant de la Peugeot 208 PureTech 75

Embarqué Peugeot 208 Puretech 75 Active

La Peugeot 208 Puretech 75 Active est poussive sortie des villes mais préserve ses passagers. Le toucher de route est plus flou, et le confort se rapproche de Citroën.

Le moteur 1.2 atmosphérique à trois cylindres délivre dans cette sage version de 75 ch des performances qui, sur le papier, ne plaident pas en sa faveur : 14,9 s pour passer de 0 à 100 km/h, et 22,3 s pour passer de 8 à 120 km/h en 5e.... Sur la route, le ressenti est meilleur qu'attendu à condition de rester en zone urbaine, là où la mécanique peut assez facilement faire illusion grâce à un bon étagement de boîte.

Partout ailleurs, les reprises et les manœuvres de dépassement sur route nationale sont molles et demandent de l’anticipation. Même remarque sur les routes accidentées où les relances en sortie de virage nécessitaient soit de rétrograder, soit d'être très patient.

3/4 AR Peugeot 208 Puretech 75 Active

La direction n'est pas aussi incisive qu'attendue, mais le petit volant participe à l'agrément de conduite. A rythme modéré, les suspensions de cette version font en revanche davantage penser à une Citroën qu'à une Peugeot, avec des trains roulants davantage réglés sur "confort" que sur "dynamisme". Cette Peugeot perd en agilité ce qu'elle gagne en feutré. Lorsque le rythme s'accélère, et donc en cravachant la mécanique, les sensations globales sont meilleures et on note le bon équilibre du châssis. Cette 208 s'éloigne un peu du toucher de route et de la précision routière auxquels Peugeot nous avait habitués, mais le mix confort/efficacité cadre bien avec la philosophie de cette version. L'honneur est sauf...

Peugeot 208 Puretech 75 Active Travelling aV voie de gauche

A noter, pour ceux qui roulent souvent chargés, en montagne ou sur nationale, que la version PureTech 100, juste au-dessus, se montre plus véloce de 4 secondes au 0 à 100 km/h, et améliore de près de 8 secondes (14,5 s) les reprises de 80 à 120 km/h sur le dernier rapport, dans le cas présent en 6ème. Dans ces conditions, l’effort financier de 1 200 € à réaliser (soit 18 700 € en Active) mérite d'être étudié, d’autant que côté consommation les deux versions sont identiques à l'homologation -et que la PureTech 100 consomme peut-être moins dans la vraie vie...

A LIRE. Comparatif : Peugeot 208 PureTech 100 vs Renault Clio TCe 100
 

Dans l'habitacle de la 208 Active

Planche de bord Peugeot 208 Puretech 75 Active

La planche de bord et les écrans font modernes, mais cette motorisation 75 ch ne peut recevoir le combiné d'instrument 3D, la grande nouveauté de cette Peugeot 208.
Compteurs analogiques Peugeot 208 Puretech 75 Active
Les compteurs sont analogiques à bord de cette version de la Peugeot 208 PureTech 75 Active.
La 208 Active se dote d'un écran 7'' tactile et en couleur. Sur la version Like, c'est 5 pouces noir et blanc.
Boîte à gants Peugeot 208 Puretech 75 Active
Sellerie de facture correcte aux places avant de la Peugeot 208 Active. Les coutures colorées donnent de la gaieté.
Boîte à gants Peugeot 208 Puretech 75 Active
Plastiques un peu tristes mais d'assez bonne qualité pour la planche de bord de la nouvelle Peugeot 208.
sièges AR Peugeot 208 Puretech 75 Active

L'habitabilité arrière n'évolue pas en comparaison de la 208 actuelle. Peugeot a simplement orienté un peu plus les dossiers vers l'arrière pour donner de l'aisance au niveau de la tête. Il faut dire que la voiture est plus basse de 3 cm.

Coffre en 5 places Peugeot 208 Puretech 75 Active
Le coffre cube à 311 litres sous tablette. Cette version ne bénéficie pas d'un espace sous plancher.
Coffre deux places Peugeot 208 Puretech 75 Active
Les dossiers se rabattent mais ne constituent pas un plancher plat pour le chargement.


Concurrence Peugeot 208 PureTech 75

Ennemie numéro un de la 208, la nouvelle Renault Clio est proposée en entrée de gamme avec 65 ch. elle existe également en 75 ch, avec un tarif équivalent à la 208. Mais elle fait moins « nouvelle », la 208 ayant vraiment mis toutes les chances de son côté en termes de design. La catégorie des polyvalentes, très fournie, compte également des concurrentes très proches de la 208, comme par exemple la nouvelle Opel Corsa qui sera lancée fin 2019 et avec qui elle partage châssis et moteurs.

La Citroën C3  qui prend un peu d’âge, la Volkswagen Polo toujours plus chic et plutôt récente, ou encore la Seat Ibiza et la Ford Fiesta vont elles aussi ferrailler avec la 208, qui vise tout de même assez haut en prix. Côté asiatique, la Toyota Yaris constitue aussi une alternative, alors qu'une nouvelle génération sera commercialisée au printemps 2020.
 

Bilan essai Peugeot 208 PureTech 75

Traveling AR Peugeot 208 Puretech 75 Active

Si c’est l’économie à tout prix que vous recherchez, vous pouvez aller au bout de la démarche en orientant votre choix vers la version Like, assez dépouillée, y compris à l'extérieur, vendue 2 000 € de moins. Sinon, la livrée Active est plus moderne, mieux finie et plus agréable à vivre au quotidien. Le jeu en vaut donc la chandelle, y compris en termes de revente. En revanche, elle est modestement motorisée et son moteur de 75 ch est plutôt à réserver à un usage urbain. La version supérieure (PureTech 100) est plus polyvalente. N'hésitez pas à faire un galop d'essai des deux moteurs avant de signer le bon de commande... 

 

On aime

  • Le design
  • L'insonorisation du trois cylindres
  • L'effet nouveauté

 

On regrette

  • Le manque de caractère du moteur
  • Des lacunes d’équipement
  • Le prix, un peu élevé

 

Étiquettes
Soyez le premier à réagir
Envoi en cours
jchab657 Le 09/10/2019 - 17:22
18700 € ??? Mieux vaut chercher une occasion récente de n'importe quelle marque un peu mieux motorisée à ce prix. Une parfaite illustration d'un bien triste avenir automobile...pas de malus c'est sûr mais pour les citadins, et surtout les banlieusards en deuxième voiture, autant partir sur l' électrique. Et pour la route, on oublie.
Bobin71 Le 09/10/2019 - 16:28
Et 4 étoiles à l'EuroNCAP... C'est un peu la loose...
Otto Moto Le 08/10/2019 - 18:14
Avec des caractéristiques (longueur, poids) et des performances identiques, la 207+ 1,4L e de 75 Ch était mieux : 1 cylindre de plus, et 3000 € de moins. Où est le progrès ? Cette 208 2è génération est plus lourde que la 308 !
Voir tous les commentaires (5)