Vous êtes ici :

Essai Peugeot 3008 PureTech 180 ch : le meilleur 3008 pour 2019 ?

voir les photos
peugeot 3008 essence sur route
SUV le plus vendu de sa catégorie en France, le Peugeot 3008 adopte un nouveau moteur à essence pour renforcer son attrait.

Le Peugeot 3008 essence prend du muscle avec cette nouvelle motorisation 1.6 PureTech de 180 ch. Pour ceux qui veulent associer SUV et plaisir de conduite, ce 3008 est le choix n°1.

Voiture à l'essai : Peugeot 3008 1.6 PureTech 180 ch EAT8

À partir de
36 250 €
90 € de malus

Page 1Essai Peugeot 3008 PureTech 180 ch : le meilleur 3008 pour 2019 ? 

Le Peugeot 3008 fait évoluer sa gamme de moteurs. Après le diesel, c’est au tour du 3008 essence de passer à la vitesse supérieure avec ce nouveau 1.6 PureTech de 180 ch qui vient remplacer le 1.6 THP de 165 ch disparu à l’été 2018 avec l’entrée en vigueur de la norme WLTP. Inauguré il y a peu par la nouvelle 508, ce PureTech 180 est proposé en association avec la boîte automatique EAT8. Avec lui, jamais le 3008 essence n’a été aussi puissant.

peugeot 3008 puretech 180 essence dans la rue


Prix Peugeot 3008 PureTech 180

Peugeot distribue ce quatre cylindres essence 180 ch sur trois finitions du 3008 : Allure (36 250 €), Crossway (37 950 €) et GT Line (38 350 €). Dès le niveau Allure (modèle en photo), l’équipement de série est complet avec le GPS, l’accès et le démarrage mains libres, la lecture des panneaux de vitesse, la caméra de recul et les jantes de 18 pouces. Bref, rien ne manque mais ceux qui veulent soigner le look de leur 3008 passeront sur le GT Line qui ajoute les phares full LED, le volant cuir perforé, les chromes extérieurs et le toit noir.

Le 3008 PureTech 180 est 3 200 € moins cher que la version diesel de même puissance

En grimpant à 180 ch, le 3008 essence égale le plus puissant des 3008 diesels (2.0 BlueHDi 180) pour un tarif inférieur de 3 200 € à même finition GT Line. Autrement dit, le 3008 BlueHDi 180 est à réserver aux gros rouleurs et il garde l’exclusivité de la finition GT dont les trains roulants reçoivent un typage plus dynamique.
 

Au volant du 3008 essence de 180 ch

peugeot 3008 essence vue arriÚre

Un moteur à essence puissant et une boîte automatique font souvent bon ménage pour l’agrément de conduite. Le 3008 ne déroge pas à la règle. Il se mène du bout des doigts, réagit avec promptitude et sa mécanique joue en sourdine. C’est très agréable en ville où ce 3008 s’apprécie pour son silence et sa réactivité au démarrage. Dans ces conditions, on note de menus griefs : le fonctionnement du Stop&Start gagnerait à être plus discret et il y a quelques à-coups de boîte dans les basses vitesses. Rien de grave.

Quand la route se dégage, le PureTech 180 apporte du tonus à la conduite, surtout lorsque l’on active le mode Sport : meilleure réactivité du moteur et rapidité accrue de la boîte EAT8. On peut toutefois se passer de ce mode au quotidien car la réserve de puissance est suffisante pour une conduite dynamique. A défaut d’un réel tempérament à cause d’un fonctionnement trop lisse, le moteur PureTech 180 montre de l’efficacité et il file le parfait amour avec la boîte EAT8. Heureusement d’ailleurs, car cette boîte à 8 rapports est souvent mise à contribution lors des relances sur route, sur les longues rampes de l’autoroute et sur les parcours sinueux.

Le moteur essence 180 ch du Peugeot 3008 manque un peu de couple au regard de sa puissance 

La boîte compense là la faible valeur du couple pour un moteur de 180 ch : 250 Nm, c’est seulement 20 Nm de plus que le trois cylindres 1.2 PureTech de 130 ch, et bien loin des 400 Nm du 2.0 BlueHDi 180. Le diesel garde donc l’avantage d’une plus grande souplesse et d’une force supérieure dans les relances. Il garde aussi la main côté consommation : comptez en moyenne 8,5 l avec l’essence de 180 ch en usage mixte, quand le diesel reste facilement sous les 7 l/100 km. Et ce 3008 confirme que SUV essence et autoroute ne font pas bon ménage : le débit dépasse les 9 l/100 km à la vitesse réglementaire et il grimpe vite en cas d’une allure un peu plus rapide ou d’un vent de face.
 

Dans l’habitacle du 3008 Allure

planche de bord peugeot 3008 essence Allure
La pièce maîtresse de l'habitacle du Peugeot 3008 de deuxième génération : sa planche de bord dite i-Cockpit. La motorisation PureTech 180 ne se distingue pas des autres versions.
compteur digital peugeot 3008 essence Allure
La dalle digitale pour les compteurs propose plusieurs configurations d'affichage.
boite eat8 sur peugeot 3008 essence
La boîte EAT8 est souvent mise à contribution. Pas de boîte manuelle avec le PureTech 180.
places arriÚre peugeot 3008 essence Allure
Par rapport à la concurrence, l'espace dédié aux passagers arrière et le confort de la banquette sont en retrait.
toit ouvrant sur peugeot 3008 Allure
Excellente idée pour apporter de la lumière et aérer l'habitacle : le toit ouvrant panoramique (1 400 €).


Concurrence du 3008 PureTech 180

L’essence fait son chemin chez les SUV compacts et les constructeurs peaufinent leur offre pour répondre à la demande. Le 3008 PureTech 180 a son pendant chez Citroën avec le C5 Aircross équipé du même moteur. Moins dynamique, le C5 Aircross se rattrape avec un confort supérieur, une meilleure place pour la famille et un prix plus serré.

nouveau peugeot 3008 essence vue de face
Peugeot 3008
Citroën C5 Aircross
Citroën C5 Aircross
Renault Kadjar
Renault Kadjar
Volkswagen Tiguan
Volkswagen Tiguan

Renault joue aussi la carte du tarif serré avec son Kadjar équipé du nouveau 1.3 TCe de 160 ch avec boîte EDC7 à l’occasion de son restylage. Mais le Renault est en cran en dessous en présentation, finition et agrément de conduite. Autre star du segment, le Volkswagen Tiguan doit se contenter de 150 ch avec son 1.5 TSI pour limiter son tarif. Plus spacieux et plus pratique à vivre que le 3008, l’allemand est moins vif sur la route.

  0-100 km/h Vitesse Prix Malus
Peugeot 3008 1.6 PureTech 180 ch EAT8 8,0 s 222 km/h 36 250 € 90 €
Citroën C5 Aircross 1.6 PureTech 180 ch EAT8 8,2 s 219 km/h 33 150 € 90 €
Renault Kadjar 1.3 TCe 160 ch EDC7 9,3 s 210 km/h 31 900 € 353 €
Volkswagen Tiguan 1.5 TSI 150 ch DSG7 nc 200 km/h 36 360 € 300 €

 

Bilan essai Peugeot 3008 PureTech 180

vue avant du peugeot 3008 essence puretech 180 allure

Pour les gros rouleurs, le diesel a encore son mot à dire. Pour les autres, ce 3008 PureTech est certainement la meilleure version du moment. Il n’a pas le souffle court du trois cylindres PureTech 130 et il s’affiche 3 200 € sous le tarif du diesel de même puissance. Sa bonne réserve de puissance s’accorde très bien avec le châssis dynamique du 3008. A ce niveau de prix, c’est le SUV compact le plus agréable à conduire, mais il faut mesurer son enthousiasme sur la route - et surtout sur l’autoroute - sous peine de passer souvent à la pompe. Un défaut récurrent des SUV à essence.


On aime

  • phare du peugeot 3008 essence Allure
    Réserve de puissance et mécanique discrète
  • Agrément moteur/boîte
  • Présentation et finition
     

On regrette

  • feux arriÚre peugeot 3008 essence Allure
    Consommation à surveiller
  • Habitabilité sans générosité
  • Suspension un peu sèche, surtout à l’arrière

 

Partager cet article
À lire aussi
Mots clés
Commentaires
Voir tous les commentaires (6)
Poilàgratter

Pourquoi diable ce 3008 serait il la panacée ? Pourquoi vouloir nous faire avaler cette soit disante supériorité.. c’est moteurs sont pourtant pas des parangons fiabilité à commencé par ce triste 1,6 et ses débuts déplorables qui ont fait BMW s’en détourné au profit du 1,5 trois cylindres maison !!!! Quant 1,2 PursTech que dure de sa distribution pompeusement sortie avec une périodicité record, et discrètement ramener à des valeurs beaucoup moins flatteuses, déboire oblige. Sans parler du fameux capot moteur. Quant au look intérieur, beurk. Cela passe peut etre le temps d’un essai mais au quotidien, cette montagne de plastique que forme la console centrale et qui engonce les passager. Le 3008 reste une proposition parmi tant d’autre ni plus ni moins, et écoulé comme son prédécesseur par des offres aux flottes particulièrement agressive. Tant mieux si cela marche car PSA est passé pas loin de la correctionnelle il y a 5 ans, sauvé par l’apport de capitaux chinois et de l’état Français.

EmmCQc2871

Heureux possesseur d'une 3008 1.6 180 gt line je ne peux dire que du bien de ce véhicule. c'est notre premier véhicule essence et premiere boite auto. Les relances sont acceptables mais il faut un temps d'adaptation pour doubler ceci etant dut a la boite auto qui tombe 2 rapports a l'écrassement de la pédale. Confort et enue de route sont au RDV. le gros bémol le son diffusé par les HP en mode sport.

Otto Moto

1430 kg & 222 km/h ! à part défoncer les vitrines et les go-fast, à quoi ça sert un tel engin ?

Réagir à cet article
Envoi en cours
L'argus  en kiosque
Nouveau
A Lire aussi
Recevez notre newsletter !

Nos articles vous intéressent ? Abonnez-vous !

Recevez par e-mail toutes les infos de la Peugeot 3008